AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.76 /5 (sur 86 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 19/02/1952
Biographie :

Née aux États-Unis de parents chinois, Amy Tan a 14 ans quand elle perd son père et son frère aîné à un an d'intervalle et part vivre à Montreux, en Suisse, avec sa mère et son frère cadet. Lorsqu'elle est adolescente, elle rencontre souvent des problèmes culturels dans sa relation avec sa mère.

De retour aux États-Unis elle obtient une maîtrise en linguistique et travaille comme orthophoniste, décevant ainsi les espoirs de sa mère de la voir médecin ou pianiste. Lorsqu'à trois reprises son analyste s'endort lors de ses séances, elle décide d'abandonner sa thérapie pour se consacrer à l'écriture.

En 1989 paraît 'The Joy Luck Club', suivi de 'The Kitchen God' s Wife' (1991), 'The Hundred Secret Senses' (1995), 'The Bonesetter's Daughter' (2001) ainsi que deux livres pour enfants, 'The Moon Lady' (1992), 'Sagwa The Chinese Siamese Cat' (1994), et un recueil d'essais 'The Opposite of Fate : A Book of Musings'. Les sujets récurrents d'Amy Tan sont les relations mère-fille et ce que signifie de grandir en tant que Sino-américaine de première génération.

Tan écrit également des articles au New Yorker, à l'Harper's Bazaar et au National Geographic et est éditeur littéraire pour le magazine West du Los Angeles Times. Elle a travaillé à un libretto basé sur 'The Bonesetter's Daughter'.

Elle vit avec son mari à San Francisco. Son dernier roman 'Noyade interdite' est sorti en 2007.

Membre du groupe amateur The Rock Bottom Remainders, composé d'écrivains dont Stephen King et Dave Barry, Amy Tan interprète 'These Boots are made for Walking' de Nancy Sinatra au profit d'un programme d'alphabétisation qui a déjà réuni plus d'un million de dollars.

Le roman d'Amy Tan 'The Joy Luck Club' a été adapté à l'écran en 1993. 'Sagwa' a donné naissance à une série télé pour enfants et Amy joue son propre rôle dans la série 'The Simpsons'.
+ Voir plus
Source : www.evene.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Plus d'infos sur cette vidéo : http://editionscharleston.fr/amy-tan-vous-parle-de-belles-de-shanghai/ Dans cette vidéo, Amy Tan vous parle (en français !) de son roman Belles de Shanghai et vous confie la genèse de cette histoire, ce qui l?a poussée à écrire ce roman émouvant. Pour découvrir ce roman émouvant, c'est par ici :


Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
Analire   11 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
Lorsqu'un homme a tout perdu, il se bat sans peur.
Commenter  J’apprécie          90
Analire   10 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
Lorsque les gens déclarent qu'une idée est irréalisable, elle devient irréalisable.
Commenter  J’apprécie          80
Analire   14 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
"Un portrait, avait-elle dit un jour, doit montrer le modèle en train de respirer pendant qu'on le peint. Il doit capter son souffle."
Commenter  J’apprécie          70
Analire   16 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
Pourquoi l'amour se termine-t-il si vite et la haine dure-t-elle éternellement ?
Commenter  J’apprécie          70
Analire   14 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
Notre monde est plein de promesses passagères et de fourberie. Par pure nécessité. Nous ne sommes pas méchants, il nous faut simplement survivre. Seuls quelques pas séparent la réussite de l'échec.
Commenter  J’apprécie          50
Analire   18 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
Le destin nous avait réuni comme le vent assemble deux grains dans un nuage de pollen, puis nous avait de nouveau séparés.
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipette   13 mars 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
« Quoi que je fisse, j’avais peur du père étranger présent dans mon sang. Son caractère se manifesterait-il en moi, me rendant encore plus chinoise ? Et si cela arrivait, à quel monde appartiendrais-je ? Que me serait-il permis de faire ? Qui aimerait une fille à moitié haïe ? » (p. 60)
Commenter  J’apprécie          40
Melopee   11 juin 2011
Le club de la chance de Amy Tan
Elles reviennent à leurs cacahuètes douces et à leurs histoires. Elles redeviennent petites filles, rêvent des temps heureux du passé et des temps heureux à venir. Un frère de Ningbo qui fait pleurer sa sœur en lui remboursant neuf mille dollars plus les intérêts. Un fils cadet qui réussit si bien dans le commerce des télévisions et des stéréos qu'il expédie des surplus en Chine. Une fille dont les bébés nagent comme des poissons dans leur piscine de Woodside. De si jolies histoires. Les meilleures. Des histoires de chance, des histoires de bonheur.

Et moi j'occupe la place de ma mère à la table de mah-jong, l'est, là où toute chose commence.
Commenter  J’apprécie          30
Analire   18 avril 2016
Belles de Shanghaï de Amy Tan
Teddy m'a dit un jour que c'était normal de se sentir seul. Le coeur diffère d'un individu à l'autre et nous ne savons même pas comment. Lorsque nous tombons amoureux, nos coeurs, comme par miracle, oublient ces différences, ils s'unissent et tendent vers le même désir. Finalement, les différences reviennent et alors bonjour les séparations et les rabibochages et, dans l'intervalle, la peur et un sentiment de solitude. Cependant, si l'amour résiste à la douleur causée par ces différences, il faut le garder précieusement.
Commenter  J’apprécie          20
Melopee   11 juin 2011
Le club de la chance de Amy Tan
Ma mère n'évoquait jamais sa vie en Chine, mais mon père prétendait l'avoir sauvée d'une situation terrible, un drame dont elle ne pouvait parler. En rédigeant ses papiers d'immigration, mon père la rebaptisa fièrement Betty St Clair, raturant d'un trait son nom véritable : Gu Ying-ying. Ensuite, il inscrivit une date de naissance erronée, 1916 au lieu de 1914. C'est ainsi que, par le caprice d'un stylo, ma mère perdit son nom, et de Tigre devint Dragon.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox