AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.42 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Epervay , le 14/04/1920
Mort(e) à : Paris , le 11/04/1996
Biographie :

André Brissaud, né le 14 avril 1920 à Epernay et mort à Paris le 11 avril 1996, est un écrivain, historien et journaliste français.

André Brissaud est journaliste à Combat de 1949 à 1950 et au Parisien Libéré de 1950 à 1971.


Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de André Brissaud   (28)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Hitler et ses généraux
Après diffusion du film "Le renard du désert (1961)" Auguste VON KAGENECK, André BRISSAUD, Marcel VEYRIER et François DUPRAT, auteurs d'ouvrages historiques sur l'Allemagne d'HITLER, racontent différents épisodes de la carrière d'HITLER et évoquent certaines personnalités qui l'ont entouré (LUDENDORFF, ROMMEL rohm)-(3p+4p)

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Bubu-le-bourguignon   24 mai 2013
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
Hitler possédait une force mentale peu commune. Il s'emparait des divers éléments d'une réalité, les broyait sans craindre de les déformer, les triait, les rassemblait selon sa propre volonté dans un ordre qui lui était personnel, et en fin de compte, il recréait une réalité totalement différente. Ce fut sa force et aussi sa faiblesse.
Commenter  J’apprécie          190
akhesa   12 juin 2014
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
Il nous faut admettre que ce qu'Hitler a fait,aucun autre homme ne l'a accompli au cours de notre histoire.Il a concu,entrepris et realise une grande revolution,depuis son origine jusqu'à son terme,en partant de rien pour aboutir a la creation d'un empire mondial.D'autres grandes révolutions ont régulièrement devore leurs propres existences.Seul,Hitler a toujours été celui qui devorait les autres,sans jamais etre devore lui-même.Il a été le Rousseau,le Mirabeau,le Robespierre et le Napoleon de sa revolution,son Marx,son Lenine,son Trotsky,son Staline.Il a pu,certes,se montrer fort interieur a la plupart de ces personnages,tant pour le caractere que par la mentalite,mais il a au moins reussi ce qu'aucun dieu n'a pu faire:il a contrôle sa revolution a travers toutes ses etapes,et meme dans la defaite.Cela prouve qu'il possédait une remarquable comprehension des forces auxquelles il se mesurait.Il a sans doute été un phenomene historique hideux,mais en tout cas il a été un phenomene historique!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Bubu-le-bourguignon   24 mai 2013
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
Dietrich Eckart dirigeant de la Société de Thulé : "Je ne veux pas d'un officier : le peuple ne respecte plus les officiers. Un ouvrier fort en gueule, voilà ce qu'il nous faudrait. pas besoin qu'il soit bien intelligent, la politique est l'affaire la plus bête du monde ... Je préfère un vaniteux, capable de donner aux Rouges une réplique bien sentie....Puis, il nous faut un célibataire. Alors nous aurons les femmes pour nous.... Un homme allait bientôt sortir de l'ombre, très exactement le 10 septembre 1919. Il s'appelait .... Adolf Hitler."
Commenter  J’apprécie          81
akhesa   03 juillet 2014
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
On ne peut pas vivre avec des slogans et des paroles.Seuls ceux qui agissent,non ceux qui parlent,ecrivent l'histoire
Commenter  J’apprécie          80
doublepage   14 septembre 2020
Les agents de Lucifer de André Brissaud
Churchill ne cesse d'affirmer sa volonté de se battre. N'a t'il pas déclaré : " le gouvernement britannique croit fermement que, quoi qu'il arrive la Grande Bretagne sera en mesure de continuer la guerre jusqu'à un e conclusion victorieuse, quel que soit le théatre de la guerre sur mer, dans l'air ou sur la terre. Quand la Grande Bretagne aura vaincu , elle fera sienne la cause du peuple français, malgré l'attitude du gouvernement de Bordeaux. P63
Commenter  J’apprécie          50
doublepage   19 septembre 2020
Les agents de Lucifer de André Brissaud
Vous savez bien qu'au dessus de dix millions, une escroquerie s'appelle une "spéculation hardie". Un bonhomme qui a fait des emissions à la radio allemande pour 6000 F par mois, ça c'est de la collaboration à douze balles dans la peau. Mais un fournisseur de ciment, de camion, de textiles, d'armes à l'envahisseur, ça c'est de la haute économie politique.

Vous ne connaissez pas le truc encore ? Mon pauvre ami. Pendant quatre ans, on est le fournisseur de la Kommendantur, on encaisse quelques centaines de millions. Quand les carottes sont cuites - en Juillet 1944 - on distribue quelques dizaines de millions à bon escient. S'il le faut, on subventionne la caisse d'un groupement de résistance. Et on n'a plus qu'à se laisser vivre, en se payant la tête , par surcroit, des authentiques combattants de l'armée intérieure qu'on a proprement endormis et baffoués. A l'heure du règlement de comptes, on peut encore se payer pas mal de consciences, des témoignages éloquents et c'est bien le diable si l'on n'arrive pas à déjeuner avec quelques ministres ou ministrables.

Croyez moi, monsieur le juge ne fourrez pas votre nez là dedans. Vous y laisseriez votre dernière chance de finir votre carrière comme conseiller de première... P282
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pit31   12 août 2020
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
La liberté de l'esprit n'est pas une petite affaire. Il en faut beaucoup pour aborder ce phénomène "multidimensionnel" que fut l'histoire souterraine du national-socialisme. Ce n'est pas, hélas ! une histoire chimérique. Elle paraît extravagante, imaginaire, mais elle n'est au trop réelle. Ce qu'il y a de fantastique en elle, précisément, c'est le contact de la connaissance profonde avec la réalité perçue directement lorsque sont arrachés les voiles épais des habitudes, conformismes, préjugés et routines intellectuelles. "Le merveilleux et le positif ont contracté une étonnante alliance", disait Paul Valéry, parlant de la connaissance moderne.

Je ne prétends absolument pas expliquer le nazisme par les sociétés initiatiques internationales, comme certains ont cru pouvoir le faire. Je me défie trop, je l'ai déjà souligné, des gens qui fréquentent ces milieux pour me laisser duper. Mais j'ai constaté curieusement - en m'en tenant strictement au contrôlable - que tout se tient dans le nazisme, qu'il s'agit vraiment d'un "autre monde", ayant sa métaphysique, son éthique, sa logique, dominé par l'obsession d'une mutation de la race humaine que Hitler s'était juré d'accomplir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
akhesa   23 juin 2014
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
Les plus grandes révolutions et les plus grandes conquêtes des hommes sur cette terre,leurs plus grandes œuvres culturelles,les résultats immortels qu'ils ont obtenus comme chef de gouvernement;tout cela est pour l'eternite indissolublement lie a un nom et restera symbolise par ce nom
Commenter  J’apprécie          40
pit31   13 août 2020
Hitler et l'ordre noir de André Brissaud
Eckart, homme trapu à cou de taureau, fils de magistrat, connu parmi ses amis comme un passionné "buveur de bière", aimant aussi le bon vin, les bons repas, la bonne littérature, les jolies filles, était un bavarois typique, homme du monde accompli et d'excellentes manières. Toutes les portes nobles et bourgeoises s'ouvraient devant lui. Etait-il morphinomane ? C'est possible, car il passa un certain temps dans une clinique pour maladie nerveuse. Cette force de la nature capable de lancer les plus grossières imprécations antisémites et d'écrire les poèmes lyriques les plus délicats les plus délicats, commença sa carrière dans le journalisme : pendant les années quatre-vingt-dix, il tint la critique dramatique dans plusieurs journaux bavarois et dans le Berliner Lokalanzeiger (Moniteur local de Berlin). De la critique il passa tout naturellement à la création de drames. Après plusieurs œuvres situées au temps des Hohenstaufen et de la Renaissance, il remporta, son premier grands succès, en 1906, avec un Heinrich IV, joué au théâtre royale de Berlin. Ses pièces : Froschkönig, Familienväler, Heinrich der Hohenstaufe, furent représentées sur divers scènes. Jusqu'en novembre 1923, son adaptation du Peer Gynt d'Ibsen, faite pendant la guerre et traduite en plusieurs langues, fut jouée cinq cents fois au théâtre national de Berlin. Eckart considérait sa tragédie Lorenzaccio comme sa meilleur œuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
doublepage   11 septembre 2020
Les agents de Lucifer de André Brissaud
Commentant la condamnation des organisations SS par les juges du Tribunal Militaire International à Nuremberg, qui les avaient déclarées criminelles, l'historien allemand Heinz Hohne a fort justement souligné :

" Les Allemands furent épouvantés et en même temps soulagés lorsque fut portée à leur connaissance et à celle du monde entier la masse de crimes commis par les SS : épouvantés, car leur pays était sali aux yeux du monde pour des dizaines d'années ; soulagés, car leur responsabilité n'était pas engagée dans cette affaire. La SS avait tenu le pays entier sous sa coupe tyrannique - ainsi résonnait-on -, c'eut été pure folie et suicide collectif que de critiquer la politique du régime, voire de s'opposer d'une façon active à ses méthodes."

Et Heinz Hohne poursuit :

"Ainsi les allemands de l'ère hitlérienne voyaient ils d'un oeil favorable la lumière jetée sur les atrocités commises par l'Ordre Noir : c'est dans ces atrocités mêmes que résidait l'alibi de tout un peuple ; ils ne pouvaient se tenir ni être tenus pour responsables. Le corps de truands dirigés par Himmler expliquait et justifait du même coup, la pasivité de nombre d'Allemands sous le Troisième Reich." P 16
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

"Tu ne jugeras point" d'Armel Job

Quel secret Catherine et sa maman partagent t'elle?

Que sa mère a été infidèle
Que David a des convulsions
Qu'Antoine est jaloux de son frère

9 questions
123 lecteurs ont répondu
Thème : Tu ne jugeras point de Armel JobCréer un quiz sur cet auteur

.. ..