AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.36 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nanterre , le 27/02/1915
Mort(e) le : 17/05/1957
Biographie :

André Frédérique (né le 27 février 1915 à Nanterre - décédé le 17 mai 1957) est un poète français, adepte de l'humour noir ou plutôt d'un humour tendre et "anti-bêtise".

Il était le fils unique d'un commissaire de police, qu'il détestait viscéralement (un personnage de père monstrueusement autoritaire revient sans cesse dans ses textes). Après des études de lettres (hypokhâgne) à Louis le Grand, il entreprit des études de pharmacien, avec son ami Géo Lhoir. Il fut successivement propriétaire de deux pharmacies, qui firent faillite.
En dehors de cette profession il fréquentait une certaine bohème du Paris d'après-guerre, dont des comédiens comme Jean Carmet, les Branquignols, le compositeur Pierre Barbaud. C'est en leur compagnie, et en celle de Géo Lhoir, qu'il cultivait l'obsession de son existence : le gag.
Il travaillait également pour le Club d'Essai de la radio, tenait une rubrique dans Paris-Match, et écrivait. Son principal livre anthume, Histoires blanches, fut remarqué par Raymond Queneau et publié en 1945 par Gallimard.

André Frédérique se suicida à l'âge de 42 ans. Son humour noir cachait un désespoir métaphysique.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L’émission « Relecture », par Hubert Juin, diffusée le 11 novembre 1984 sur France Culture. Invités : Jean Chouquet, Pierre Drachline et Françoise Caradec.


Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
André Frédérique
coco4649   23 mai 2015
André Frédérique
EXERCICES DE LOGIQUE





Un homme qui serait mort mais qui ne serait pas né

Un homme qui naîtrait près sa mort



Un homme qui mourrait en naissant mais qui ne

naîtrait pas en mourant

Un homme qui ne mourrait pas

Un homme qui naîtrait une fois sur deux

Un homme qui mourrait quelquefois

Un homme qui n’arrêterait pas de naître

Un homme qui ne finirait pas de mourir

Un homme qui naîtrait de sa belle mort

Un homme qui naîtrait au-dessous de la ceinture et

qui mourrait au-dessus

Un homme qui ne serait ni né ni mort

Cet homme-là n’est pas encore né..

Commenter  J’apprécie          90
coco4649   06 juillet 2016
Poésie sournoise de André Frédérique
LE LAC

(imité de Lamartine)



                  A Geo.





Je ne fais pas mystère de mon cra

S'il y a un cra je le montre

Il est permis de regarder toutes les faces

De ce cra-là.



D'un premier cra furent trois hisses

Et je ne fais pas mystère non plus de ces hisses

Qui peuvent être palpées

Et mêmes hissées (comme il se doit).



D'un hisse un cra fit deux clus

Et de deux clus un loc eut

Le loc devint lac

Mais lac quoi dire ?

Commenter  J’apprécie          80
duplau   11 août 2016
La Grande fugue de André Frédérique
Ma mère était patriote. D'elle j'appris que l'Anglais est fourbe, l'Italien couard, l'Espagnol vindicatif, l'Américain puéril, le Belge bêta, le Hollandais lourd, le Grec voleur et joueur, le Serbe paillard, le Croate coléreux, le Turc méchant et brutal, l'Albanais vicieux, le Roumain chétif et sujet aux maladies honteuses, le Bulgare batailleur et provocant, le Hongrois faux, le Monténégrin lent, le Luxembourgeois vantard, le Monégasque futil, l'Alsacien (avant 1918) lâche et plein de morgue, le Portugais buveur, le Suisse goinfre, l'Autrichien frivole et guerrier, le Russe désordonné et ne pensant qu'à rire, l'Écossais lascif, l'Irlandais têtu et borné, le Danois intempérant, le Suédois sans coeur, le Norvégien incapable de s'exprimer avec clarté, le Finlandais pillard, le Letton froussard, l'Estonien tapageur, le Tchèque mauvais payeur, le Polonais sale, le Nègre abruti, l'Esquimau grossier et sensuel, quant au Boche, il réunissait amplifiés tous ces défauts et vices abominables.
Commenter  J’apprécie          50
André Frédérique
seccottine   24 juin 2014
André Frédérique
Deux parallèles s'aimaient...Hélas!
Commenter  J’apprécie          80
coco4649   12 décembre 2018
Poésie sournoise de André Frédérique
Le homard





Cuisez-moi bleu

Cuisez-moi brique

Dit le homard au cuisinier

Moi je m'en fiche

Moi je m'embisque

Je suis cuit

Je suis cuirassé
Commenter  J’apprécie          40
coco4649   21 juin 2016
Aigremorts de André Frédérique
PORTRAIT DE MONSIEUR DE NŒIL





Monsieur de Nœil

était veuf

Monsieur de Nœil

était nain

Monsieur de Nœil

était heimatlos

Monsieur de Nœil

était daltonien



Monsieur de Nœil

avait un œil de verre

Monsieur de Nœil

avait un œil de bois

Monsieur de Nœil

avait un œil de fer

Monsieur de Nœil

avait la syphilis



Monsieur de Nœil

mangeait du porc

Monsieur de Nœil

buvait du poiré

Monsieur de Nœil

lisait la « Croix »

Monsieur de Nœil

allait aux « Annales »



Monsieur de Nœil

chantait l'angélus dela mer

Monsieur de Nœil

sifflait la Marseillaise

Monsieur de Nœil

dansait la rédowa

Monsieur de Nœil

urinait des phosphènes



Monsieur de Nœil

jouait au loto

Monsieur de Nœil

allait en tricycle

Monsieur de Nœil

portait des chapeaux Crondstadt

Monsieur de Nœil

portait une chevalière en « titre Fix »



Monsieur de Nœil

eut un pressentiment

Monsieur de Nœil

fut renversé par une patache

Monsieur de Nœil

mourut des séquelles

Monsieur de Nœil

est enterré à Stains



mais Monsieur de Nœil n'a pas dit

son dernier mot.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   29 mai 2019
Ana de André Frédérique
Honneurs





  Comme il venait d'être élu pape, une grande fierté l'envahit.

Il oublia ses amis du petit café : les joueurs de manille, les joueurs

de boule, les garçons et même la fille à l'ombrelle.

  Parfois sollicitant une audience un des vieux arrivait, après avoir

traversé d'immenses salles vides dont le parquet reflétait son corps,

jusqu'à son trône doré, cachant dans sa poche un vieux jeu de cartes

qu'il sortait humblement pour lui rappeler le passé. Mais lui, sonnait

ses hallebardiers qui jetaient dehors l'importun.

  Contre les grilles, lorsqu'en brocart d'or et d'argent il descendait

dans son parc porté ,sur sa chaise pour méditer pieusement, la fille

à l'ombrelle venait s'écraser le visage pour le voir passer au loin, par-

mi l'encens, le bruit des orgues au-dessous d'un ciel toujours pur, et

de là, agitait son mouchoir comme au départ d'un petit bateau. Bien

loin, bien loin.
Commenter  J’apprécie          20
coco4649   29 mai 2019
Histoires blanches de André Frédérique
  Il y a de la profondeur cachée …





  Il y a de la profondeur cachée dans mon langage. Je parle ne

sachant ce que je vais dire et les mots s’assemblent en oracle. Du

moins, on me le dit. Si je parle longtemps, je bâtis un monde, où

je me perds. Il me faut de patients amis pour m’expliquer. C’est

donc qu’entre ma parole et ce qui l’anime il y a quelque chose

que j’ignore. Peut-être quelqu’un. Je ne crois pas porter de dieu.

Je voudrais dire quelque chose d’indifférent, une broutille. Je n’y

parviens pas. Toujours une lumière au fond de mon puits, une fleur

dans mon désert.

  Pour tout ce que je dis, mes amis trouvent des excuses. Il me vient

alors des envies de gâter le miracle. Je parle de mes bretelles. Eh bien !

ce n’est pas encore futile. Pas du tout.
Commenter  J’apprécie          20
mandarine43   08 avril 2016
Sketches inédits de André Frédérique
- Et les femmes coquettes qui ont toujours un sein de trop à faire briller en société, ça m'horripile...

- Te monte pas, mon vieux, te monte pas...

- Les femmes, c'est des chameaux. C'est fait pour être bête, c'est fait pour rien faire, et c'est fait pour taire sa gueule.
Commenter  J’apprécie          30
coco4649   07 juillet 2016
Aigremorts de André Frédérique
NAISSANCES





Un homme de terre et une femme de fer

font un enfant de porcelaine



Un homme de mer et une femme de feu

font un enfant des Tropiques



Un homme de main et une femme de velours

font un enfant en peau de castor



Un homme d’ombre et une femme de honte

font un enfant du diable andalou



Un homme des prisons et une femme des barrières

font un chien à poil dur



Un homme du monde et une femme de l’au-delà

font un enfant délicat



Un homme de bronze et une femme d’éponge

font un enfant de salamis



Deux hommes du Thibet et une femme de religion

font un enfant mort-né marqué de la lèpre



Un homme d’albumine et une femme de dentelle

font un enfant des catacombes



Un homme de charbon et une femme de raifort

ne font aucun enfant



Un homme de loi et une femme de devoir

font cinq agents de la brigade mondaine



Un homme de cyanure et une femme de mercure

font un enfant d’hydrargyre



Un homme mort et une femme médecin

font une barbe ou une mâchoire

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quand les profs se lâchent dans les bulletins. Hum ! 🎓 ✒️

« Était au bord du gouffre.... » :

a fait un grand pas en avant
aïe

12 questions
50 lecteurs ont répondu
Thèmes : bulletins de notes , Appréciation , professeur , baba yaga , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..