AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.99 /5 (sur 136 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Narbonne , le 08/04/1919
Mort(e) à : Leucate , le 18/11/1972
Biographie :

André Héléna est un auteur prolifique de roman policier.

A l'âge de 17 ans, en 1936, il monte à Paris. Il vit une jeunesse bohème avant de publier ses premiers romans noirs en 1949 : "Les flics ont toujours raison" et "Le bon Dieu s’en fout". Jusqu’en 1955, il est exploité par des éditeurs douteux. Il écrit de nombreux romans, signés de son nom ou sous pseudonymes: Noël Vexin, Andy Ellen, Andy Helen, Buddy Wesson, Maureen Sullivan, Kathy Woodfield, Herbert Smally, Jean Zerbibe, Sznolock Lazslo, Robert Tachet, Clark Corrados, Peter Colombo, Alex Cadourcy, Trehall, Joseph Benoist, Lemmy West, C. Cailleaux.

En 1955, il co-écrit la novélisation du film "Interdit de séjour" (1956, La Chouette), dont il est co-scénariste. Pour La Chouette, il crée l’avocat Valentin Roussel. Dix-sept aventures sont publiées, de 1956 ("Ces messieurs de la famille") à 1961 ("Des fruits, des fleurs et du plomb"). Cette série est signée Noël Vexin.

Sous son nom, André Héléna publie dans la même collection des romans plus noirs : "Peinture au couteau" (1958), "En cavale" (1959), "Le filet" (1959). En parallèle, il écrit des romans érotiques, pour la plupart signés Alex Cadourcy.

Le Fleuve Noir accueille enfin André Héléna en "Spécial-Police", avec "Par mesure de silence" (1965). Pour cette collection, il crée le journaliste Em Cary. Par la suite, beaucoup de ses livres sont réédités, sous le pseudo de Noël Vexin – en 1968-1969 au éditions Les Presses Noires, puis chez Eurédif à partir de 1970.

Cet auteur fut l'un des rares auteurs policiers français à être traduit aux États-Unis. En Allemagne, l'œuvre d'André Héléna est relativement bien connue et il est considéré comme l'un des auteurs fondateurs du Roman noir.

L'auteur et ses romans sont presque tombés dans l'oubli en France. C'est la bande dessinée, "La foire aux frisés" (2003), de Jacques Hiron (texte) et Jean-Michel Arroyo (dessin) , qui mêle la fiction, l'histoire d'une partie de la vie d'André Helena qui le remet au goût du jour.

Depuis 2008, Laurent Lombard a proposé et dirige la traduction des œuvres d'André Héléna en Italie, notamment auprès de l'éditeur Fanucci.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

André Héléna : Rencontre dans la nuit
Dans le parc de Bagatelle, Olivier BARROT présente le livre de André Héléna "Rencontre dans la nuit" paru aux éditions Poche/Florent MASSOT. Après avoir brossé un rapide portrait de ce forçat de la plume (200 polars), Olivier BARROT situe l'action du livre dans le Paris Pigalle qui met en scène des pickpockets.
Citations et extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
André Héléna
alberthenri   14 août 2016
André Héléna
Je voulais jadis écrire des romans dans lesquels de belles personnes, bien détachées de la réalité, se débattaient avec élégance dans des problèmes inexistants. Mais je me suis rendu compte que la vie, en réalité, n'était qu'un fait-divers et que l'Homme, toujours en quelque instant de son existence, rencontre le gendarme.
Commenter  J’apprécie          330
Pecosa   18 novembre 2018
Le Demi-sel de André Héléna
Postface de Léo Malet

Je passais l'autre jour devant la Comédie des Champs-Elysées, où l'on rendait hommage à Marcel L'Herbier. On célébrait le centenaire de sa naissance en projetant L'Inhumaine, un film peut-être un peu dépassé maintenant mais considéré à l'époque comme un chef-d'oeuvre... Marcel L'Herbier, qu'à une certaine époque j'appelais Marcel L'Herboriste- en l'honneur justement de nombreux navets dont il a parsemé le paysage cinématographique français-, était capable du meilleur comme du pire. Mon ami Héléna était lui aussi capable du meilleur et du pire. Plus souvent du pire malheureusement. Parce qu'il était poussé par le besoin et aussi parce qu'il avait une très grande -trop grande - facilité. Il a été victime de cette aisance et en même temps de la mauvaise réputation de ses éditeurs. Car il faut bien l'avouer: à part Ditis, qui a été le seul éditeur digne de ce nom qu'il ait rencontré, les autres ne valaient pas tripette. Mais quand Héléna a rencontré Ditis, il était trop tard, le mal était fait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          284
Pecosa   13 novembre 2018
Le fourgue de André Héléna
D'ici là, il pouvait s'en passer des choses! C'est un métier dans lequel on reçoit plus facilement une bastos chaude dans le buffet qu'un bouquet de tulipes.
Commenter  J’apprécie          280
alberthenri   10 août 2016
Le Demi-sel de André Héléna
Elle portait un imperméable clair et un béret noir.

Ses cheveux pâles descendaient sur ses épaules et frangeaient son front. On aurait dit qu'elle arrivait de l'autre bout de la vie.

Elle portait en elle le mystère de ces êtres qu'on rencontre à ces heures-là dans les bars bruyants et pauvres, ces bars ouverts aux malchanceux, dans lesquels les misérables essayent de retrouver des êtres qui leur ressemblent et qui ne leur reprocheront pas leur détresse.
Commenter  J’apprécie          210
Pecosa   30 mars 2020
Les salauds ont la vie dure de André Héléna
- Voilà un mec, une fille lui fait un turbin, ça y est, il descend tout le monde. Il aurait déquillé Pétain, s'il s'était trouvé là.

- Ce n'est pas ce qu'il aurait fait de plus mal, grommela Jimmy.

- Ta gueule, répondit le flic. Et tout ça pour une paire de fesses, continua-t-il. Comme si tous les derrières ne se ressemblaient pas.
Commenter  J’apprécie          200
Pecosa   31 mars 2020
Les salauds ont la vie dure de André Héléna
C'est possible, répondis-je, mais moi, je connais les filles qu'il fréquente, son frangin, précisément. J'ai vu des photos. Elle n'a pas besoin d'avoir peur. Il a dû les choisir au Musée de l'Homme, dans la salle des anthropoïdes, ses poules. Il a des goûts de l'homme primitif.
Commenter  J’apprécie          190
koalas   15 novembre 2018
Le Bon Dieu s'en fout de André Héléna
Mon pétard avait poussé tout seul entre mes doigts, comme une fleur malsaine.
Commenter  J’apprécie          200
Pecosa   31 mars 2020
Les salauds ont la vie dure de André Héléna
Si tous les cornards tuaient leur femme, l'amant et le petit copain, pour faire le poids y'aurait pas assez de place à la Morgue.
Commenter  J’apprécie          194
Pecosa   01 avril 2020
Les salauds ont la vie dure de André Héléna
Il y avait certainement de tout, dans cette boite chic, toutes les sortes de gens qu'on trouve aux frontières, sitôt qu'un pays est en guerre. Des trafiquants, des maquereaux, des contrebandiers, des espions, des marchands d'or et des marchands de drogue, des pauvres bougres traqués et des flics de toutes les couleurs. Sans parler, bien entendu, d'une forte proportion de terroristes dans mon genre.

Et tout ça vivait, grouillait et grignotait les morceaux de l'Europe en train de crever.
Commenter  J’apprécie          170
koalas   12 novembre 2018
Le Bon Dieu s'en fout de André Héléna
La plupart des hommes ce sont des histoires de cul qui les enfoncent dans la mélasse.
Commenter  J’apprécie          180
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
30 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..