AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.56 /5 (sur 45 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Izmir (Turquie) , le 19/12/1930
Mort(e) à : Paris , le 26 juillet 2021
Biographie :

André Tubeuf est un écrivain, philosophe et critique musical né à Smyrne, aujourd'hui Izmir, en Turquie le 19 décembre 1930.
Professeur de philosophie, André Tubeuf a collaboré aux revues Le Point, Classica et Diapason. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la musique classique. On peut citer par exemple L'Offrande musicale (Laffont, coll., 2007) et Ludwig van Beethoven (Actes Sud, 2009) pour lequel il a reçu le prix de l'Essai de l'Académie française.

André Tubeuf est né à Smyrne en 1930. Admis à l’ENS Ulm en 1950, il est agrégé de philosophie en 1954. Jacques Duhamel et Michel Guy l’appellent l’un et l’autre à leur cabinet dans les années 1970, conseiller pour la musique, sans pour autant qu’il quitte son enseignement. Il est également présent dans la presse musicale, Opéra international, L’Avant- Scène Opéra, Harmonie, Diapason puis désormais Classica, et Le Point depuis 1976. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la musique. Parmi les derniers : Divas (Assouline) et L’Offrande musicale : Compositeurs et interprètes (Robert Laffont, collection “Bouquins”). Son dernier roman, La Quatorzième Valse, a été publié en juin 2008 par Actes Sud. André Tubeuf a obtenu le prix de l’Essai 2009 de l’Académie française pour son Beethoven (Actes Sud). Son Beethoven vient d'être distingué du prix de l'essai de l'Académie française. En 2018, le Prix de la Critique de l'Académie Française lui est décerné pour l'ensemble de son œuvre. Schubert, l'ami Franz sort aux éditions Actes Sud en novembre 2021. Il est décédé le 26 juillet 2021.


+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de André Tubeuf   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La vie de Pierre Bergé est une aventure étonnante au cours de laquelle le génie des affaires a croisé à chaque pas le goût pour l'Art, la tendresse pour les artistes et l'ambition insatiable du Beau. Grand amateur de musique et de disques, Pierre Bergé a souhaité créer une collection "auto-discographique", de référence. Cette Collection Pierre Bergé est réalisée avec la complicité de notre ami André Tubeuf dont on connait l'expertise et la science discographique. Elle réunira des chefs-d'œuvre indépassables de l'histoire du disque.

Podcasts (1)


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Petitebijou   22 septembre 2013
Richard Strauss ou Le voyageur et son ombre de André Tubeuf
Nul artiste pourtant n'a été plus fidèle que lui, plus casanier. Il est né enraciné. Sans la tradition nourricière, sans l'héritage, sans Mozart bien-aimé, sans le siècle tel qu'il l'a pris, accepté et vécu (et vaincu, de cette seule victoire qu'on puisse avoir sur le siècle, tout artiste qu'on est : lui survivre), il eût peut-être été incapable de créer. Il conduit sa vie, et cette plus vivante vie, la fécondité créatrice, jusqu'à l'âge biblique de quatre-vingt-cinq ans. Et en famille. Pourtant il n'est mort ni patriarche ni prophète. Tout prédestinait cette existence à n'être qu'un parcours lisse. Elle a su traverser indemne tant de révolutions en art. Deux guerres mondiales ont quand même fini par la ruiner. La tourmente finale des années quarante l'obligeait à chercher son pain et son toit en exil. Qu'emmenait-il avec lui ? Presque rien, presque tout : ses quatre-vingts ans, sa femme, Pauline, et une capacité intacte de se laisser émouvoir par le monde, et de le dire au moyen de la musique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
castabea   29 novembre 2014
Dictionnaire amoureux de la musique de André Tubeuf
Soupir



Le plus petit, en apparence négligeable, signe de la notation musicale, pause minuscule dans l' intervention sonore : ici tu ne joues pas ta partie. C'est que tu te tais ? Non. Tu respires, tu reprends souffle. Signe tout sauf insignifiant. Il nous rappelle la vérité première, que notre premier son nous vient du souffle ; et ce paradoxe, que quand ce qu'on entend (ou donne à entendre) fait pause, un souffle (qu'on entend pas) fait qu'il ne cesse pas, mais continue.
Commenter  J’apprécie          50
Chris067   26 août 2014
Dictionnaire amoureux de la musique de André Tubeuf
Sur léonard Bernstein:

..Pour toute l'Amérique musicienne il fut ce Socrate, avec l'absolument même absence de condescendance - cela est d'un vrai, d'un grand maître.
Commenter  J’apprécie          40
maudima   20 mai 2022
Mozart : Chemins et chants de André Tubeuf
il y a une nature chez Mozart, tout un monde des sons: mais ce n'est ni jardin, ni oiseaux, ni étoiles ce sont les instruments, entendus d'enfance. ll avait ses phobies. Le son de la trompette le terrifiait, lui perçait le tympan. Nul doute quil en a su, d’oreille, sur bien des instruments, bien plus que ce que les doigts doivent avoir appris avant qu'on sache en jouer. ils ont été ses animaux domestiques, dans sa maison meme, il y etait apprivoisé. Sa palette instrumentale, Mozat se l’est faite avec son oreille, pas avec ses doigts. Son sens des timbres, avec leur incomparable melange, qui éclate dans les concertos de la maturiré, il n'est pas né avec: il a grandi dedans.
Commenter  J’apprécie          10
ivredelivres   28 juin 2021
Mozart, le visiteur de André Tubeuf
Les Noces de Figaro est l’opéra le plus parfait qui soit, le seul peut-être bien à être parfait : ne permettant ni qu’on y ajoute ni qu’on y retranche
Commenter  J’apprécie          10
ivredelivres   28 juin 2021
Mozart, le visiteur de André Tubeuf
Mozart dans sa vie a aimé tout ce qui est humain : ses parents, son jardin, ses amis, sa Constance, ses enfants – et nous.

Mais plus peut être que tout au monde il a aimé, les mettant au monde et leur infusant la mélodie de l’âme humaine, Chérubin et la Comtesse, et Zerline, et Belmont
Commenter  J’apprécie          00
maudima   20 mai 2022
Mozart : Chemins et chants de André Tubeuf
Simple et spontané comme il paraît, il faut toute une civilisation qui l'achemine, toute une éducation que le forme. ll a beau paraitre les ignorer ou les inventer, il procède de toutes les formes établies.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Bonbons et sucreries du Monde d’Harry Potter

Que sont les Dragées surprises de Bertie Crochue ?

Des dragées avec des surprises à l’intérieur
Des dragées aux parfums surprenants
Des dragées qui changent de couleur

12 questions
378 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur