AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.68/5 (sur 94 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Napa (Californie)
Biographie :

Andria Williams est une auteure américaine née à Napa, en Californie.

Idaho est son premier roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Andria Williams   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
" Ça ne te met pas mal à l'aise ? (...). Tous ces missiles pointés en direction des Russes alors qu'ils ne nous ont jamais rien fait ? ."
Commenter  J’apprécie          200
«  Il n’avait jamais rien vu de tel que la Calotte Polaire.
Un monde étincelant, inanimé .
Le sol et le ciel , deux étendues, blanche, et bleue , comme s’ils étaient dans un décor de porcelaine Wedgwood.
On leur avait dit de faire attention aux crevasses profondes sous la neige . Au début , cette menace les avait effrayés mais , le temps passant , elle avait engourdi les esprits . »
Commenter  J’apprécie          120
Il avait déjà rencontré des sergents-chefs comme Richards ; ils étaient facile à cerner : des hommes mûrs aux tempes grisonnantes, qui aimaient séduire les femmes et commander les hommes, qui gardaient une allure athlétique malgré la petite bedaine qui tirait sur les boutons du bas de leur chemise, et qui pouvaient encore vous battre à plate couture au lance fer à cheval ou au black-jack au cours d'un barbecue organisé par leur division en riant de bon cœur. Des hommes qu'en général, Paul n'appréciait pas beaucoup.
Commenter  J’apprécie          90
«  Au dessus de la cascade se dressait le temple mormon, tout en haut, construit en couches successives, en étages rectangulaires , une sorte d’interprétation masculine d’un gâteau de mariage .
Au sommet , le temple s’ornait d’un archange doré portant un petit instruments à ses lèvres , comme un souffleur de verre.
Les chutes et le temple : il était difficile d’imaginer l’un sans l’autre .

Ils étaient si parfaits , si ostentatoires , et si exubérants comparés à cette petite ville endormie, avec pour seul horizon le désert , qu’ils en étaient presque déconcertants » ,….
Commenter  J’apprécie          60
C'était incroyable d'être séparé des gens que vous aimiez, tandis que la dernière foutue personne que vous aviez envie de voir surgissait juste en face de vous telle une silhouette en carton d'un stand de tir.
Commenter  J’apprécie          70
«  À un moment donné, il fut comme persuadé qu’aucune femme n’avait jamais vraiment aimé un homme; et , d’ailleurs, comment pouvait- on espérer que ce fut possible ? .
Puis ses pensées s’organisèrent, il retrouva ses esprits , et mit de côté ses idées névrotiques en se disant : «  Ressaisis- toi.; tu fais vivre ta famille , tu leur assures un toit au- dessus de la tête , ta femme a l’air contente de toi 99% du temps….
Reprends - toi.
Tout va bien ! »….
Commenter  J’apprécie          50
Paul répondit par un bras d'honneur assorti à un sourire désarmant. Ce geste ne lui était pas naturel ; il avait cependant compris que c'était la réaction adéquate quand quelqu'un se moquait de vous et que vous n'aviez pas envie de répondre. Les gens, en retour, riaient et semblaient contents, si étrange que cela puisse paraître.
Commenter  J’apprécie          50
Andria Williams
"Je ne peux pas, dit-il en hoquetant et en moulinant des bras et des jambes. Je ne sais pas bien nager". Il avait l'impression d'être percé à jour, dans ses travers les plus humiliants, lui qui avait grandi dans un milieu si pauvre qu'il n'avait jamais appris à nager, il ne connaissait rien de ce qu'était la jeunesse oisive. Il échouait lamentablement devant elle. Il reprit son souffle. Mais il sut, à son grand désespoir, que, pour lui, la soirée était finie. Il retournerait sur la plage tout seul et prendrait une cuite mémorable en espérant, le lendemain matin, avoir oublié qu'il avait gâché ses chances auprès de cette belle et douce fille.
Commenter  J’apprécie          40
C'était une de ces femmes, pensa Nat, dont l'esprit calculateur ne cessait de jauger les autres femmes, les reniflant presque, repérant leurs faiblesses, tel un berger allemand dressé pour détecter les mines.
Commenter  J’apprécie          50
Elle ne voulait pas être médisante, mais ces bonnes femmes étaient de véritables commères, elles surveillaient le voisinage de leurs regards perçants, repérant le moindre changement, le moindre événement. La poubelle d'un voisin qui n'était pas correctement fermée, le couvercle posé à côté : c'était un événement. Un coup de klaxon dans le silence de la nuit, à deux heures du matin : c'était un événement.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Andria Williams (128)Voir plus

Quiz Voir plus

Prénoms de personnages

Quel est le prénom du héros des "Misérables": ........ Valjean

Pierre
Jean
Joseph

15 questions
17 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}