AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.78 /5 (sur 179 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Brest
Biographie :

À 27 ans, Angéline Michel signe avec "Le goût du bonheur" (2019) son premier roman.

Mue par l’amour des livres et piquée au vif par le défi que lui lance son mari, elle s’inspire de ses auteurs favoris pour imaginer ce feel-good qu’elle met en ligne et imprime à quelques exemplaires.

Avec un brin de culot et beaucoup d’audace, elle floque sa voiture aux couleurs du bonheur et sillonne les routes et les librairies bretonnes, non pas pour vendre des cigares (ça, c’est son vrai métier au quotidien) mais pour faire connaître son texte.

Des centaines de kilomètres et autant d’algorithmes plus tard, elle est repérée par Stéphanie et Florence des Éditions J’ai lu, qui prennent sans hésiter le chemin de Rennes pour rencontrer Angéline.

son site : http://angelinemichel.fr

+ Voir plus
Source : J'ai Lu
Ajouter des informations
Bibliographie de Angéline Michel   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Découvrez "Les filles de Kinsale" d'Angéline Michel, un roman féminin contemporain inédit et vitaminé, avec l'Irlande pour toile de fond.


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Il jouait de ses charmes, promettait monts et merveilles à ses conquêtes, mais ne tenait aucun engagement. Il était drôle, léger et ne savait pas ce qu'il attendait de la vie : bref, il était le meilleur ami idéal, mais cela s'arrêtait là.
Commenter  J’apprécie          100
Nous sommes beaucoup à courir après des futilités, et nous oublions que nous n’avons qu’une seule et unique vie. Combien de personnes se reveillent à 80 ans en se disant : pourquoi diable n’ai-je pas fait mieux que ça, j’ai travaillé comme un âne pour gagner e l’argent que j’ai dépensé bêtement, j’ai vécu près des amours de ma vie sans profiter d’eux. J’ai été de mauvaise humeur pour des broutilles, je me suis fâchée avec la famille pour des soucis d’ego mal placé…
Commenter  J’apprécie          60
L’exposition avait été insipide. Les photos étaient fades, bonnes à égayer un calendrier de la poste. Pourtant, elle ne pouvait pas l’annoncer comme ça. C’était la première fois qu’elle était bloquée. Son instinct ne se manifestait pas. Elle luttait contre son envie de s’affaler dans son canapé et de regarder une comédie sentimentale américaine, juste pour faire le vide dans sa tête. Elle était usée. Pourtant, la fin de sa période d’essai arrivait dans quelques jours. Elle ne pouvait pas flancher maintenant.
Commenter  J’apprécie          50
On m'a récemment fait découvrir le portrait chinois, je trouve que c'est un moyen ludique d'apprendre à se connaître, alors voici le mien :
Si j'étais un objet, je serais une boîte de thé en fer.
Si j'étais une saison, je serais le printemps.
Si j'étais un instrument de musique, je serais un piano
Si j'étais un plat, je serais un plat de pâtes aux scampis.
Si j'étais un animal, je serais mon chien Ferdinand.
...........................
Commenter  J’apprécie          51
La personnalité de la jeune femme, à la frontière du masculin, lui conférait un je-ne-sais-quoi d’unique. Elle était drôle et sans gêne, sans que cela entache son potentiel de séduction. Elle aussi, était célibataire, pour autant elle paraissait insaisissable.
Commenter  J’apprécie          40
Je sais à présent que le succès n'a rien de financier. Il consiste simplement à aimer ce que l'on fait, et la personne que l'on est.
Commenter  J’apprécie          40
C’était vrai, tout finissait toujours par s’arranger. Et le temps qu’elle passait à bouder dans son coin, en ressassant son passé ou son manque d’accomplissement, n’était que du temps perdu. Autant de précieux moments qu’elle ne partageait pas avec Ferdinand, autant de souvenirs qu’elle ne se rappellerait pas.
Commenter  J’apprécie          30
Il jouait de ses charmes, promettant monts et merveilles à ses conquêtes, mais ne tenait aucun engagement. Il était drôle, léger et ne savait pas ce qu’il attendait de la vie : bref, il était le meilleur ami idéal, mais cela s’arrêtait là.
Commenter  J’apprécie          20
« Exister, c’est oser se jeter dans le monde. »
Simone DE BEAUVOIR
Commenter  J’apprécie          30
Changez vos pensées et vous changerez le monde.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Angéline Michel (380)Voir plus

Quiz Voir plus

Fôte ou faute ?

On use de cette mention en tête d’une lettre pour préciser son destinataire

A l'intention de
A l'attention de

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

{* *}