AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.25 /5 (sur 4 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Enseignante en philosophie.

Elle a écrit plusieurs ouvrages critiquant les méthodes pédagogiques fondées sur l'évaluation et la notion de compétences. Elle s'oppose à l'expulsion d'enfants sans-papiers avec Stéphane Hessel. Elle dénonce une éducation qui n'est plus au service de l'homme mais de l'économie.

Elle fait partie des fondateurs du mouvement "Malgré tout" avec Miguel Benasayag, François Gèze, Édith Charlton, et Annick Monte

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Luniver   23 avril 2015
La tyrannie de l'évaluation de Angélique Del Rey
[N]ous ne mettons pas en cause l'objectivité des mathématiques en tant que telles. Celles-ci sont autoréférentielles et ont une indiscutable objectivité liée à leur consistance logique. Cependant, elles perdent cette consistance dès lors qu'on les applique à des modèles simplifiant le réel complexe des phénomènes sociaux. Les mathématiques produisent alors des « instruments qui tiennent », se durcissent et se transmettent comme des choses, contribuant à faire émerger des « solutions », au sein d'un contexte époqual déterminé par l'artefactualisation du monde. Dans la mesure où ils se sont réifiés, ces instruments ne sont plus interrogés, questionnés. Ils ont perdu la mobilité qu'ils devaient à leur histoire et sont devenus, par eux-mêmes, des conditions d'émergence d'un dispositif donné. En l'occurrence, ils participent à produire l'objet désubstantialisé correspondant à leur calcul : une norme vide, d'autant plus efficace qu'elle disloque toute unité organique et ne repose plus sur des ressorts intérieurs et vivants
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Luniver   21 avril 2015
La tyrannie de l'évaluation de Angélique Del Rey
L'évaluation managériale produit donc, comme avant elle l'évaluation technico-économique, son lot de souffrances, d'injustices et ... d'inefficacités : tel chercheur se détourne de sa recherche au profit d'objectifs chiffrés, tel haut fonctionnaire se suicide parce qu'il ne reconnaît plus son engagement dans ses nouvelles « missions », tel enseignant passe son temps à rédiger des « fiches d'évaluation » ou à remplir des évaluations binaires au lieu d'enseigner des choses à ses élèves, tel médecin renvoie un patient mal en point pour « atteindre ses objectifs ». Sans oublier que ce mode d'évaluation dépense encore plus que les autres, notamment en conseils, en expertises, en paiement d'instances chargées de l'accompagner et en temps, mobilisant des enseignants, des soignants, des médecins, des artistes, des chercheurs, ... pour faire tout autre chose que leur métier.
Commenter  J’apprécie          93
Luniver   24 avril 2015
La tyrannie de l'évaluation de Angélique Del Rey
Démentant le discours selon lequel les évaluations portent sur le faire plutôt que sur l'être, le mérite s'est déplacé de ce que je fais à ce que je suis. Je mérite le chômage ou le succès professionnel, je mérite la santé ou la maladie, je mérite telle ou telle évaluation positive en raison de mon « savoir-être »... comme si mon caractère ou ce qui autrefois relevait de ma vie privée appartenait aujourd'hui à la sphère publique et pouvait s'acquérir. Je puis désapprendre à être ce que je suis et apprendre à être ce qu'il « faut » être. [...] Ce que je suis est censé relever d'un effort, au même titre que ce que je fais.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Angélique Del Rey (35)Voir plus


Quiz Voir plus

Voyage d'hiver... Schubert et compagnie

Entrons dans la musique : En quelle année Franz Schubert a-t-il composé le Voyage d'hiver?

1797
1827
1857
1887

7 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : musique romantique , essai , romanCréer un quiz sur cet auteur