AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 124 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Los Angeles , le 02/12/1963
Biographie :

Ann Patchett est une auteure américaine. Elle a reçu le prix Orange et le Prix PEN / Faulkner en 2002 pour son roman Bel Canto.
Sa mère est la romancière Jeanne Ray.
Elle a deja 6 romans a son actif.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Novelist Ann Patchett on how independent bookstores build community
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   30 août 2017
This Is the Story of a Happy Marriage de Ann Patchett
The tricky thing about being a writer, or about being any kind of artist, is that in addition to making art you also have to make a living.

( Ce qui est difficile quand on est écrivain, ou artiste de tout genre, c'est qu'à part faire de l'art , c'est qu'il faut aussi gagner sa vie.)
Commenter  J’apprécie          190
Cigale17   13 août 2019
Orange amère de Ann Patchett
C’était le maximum d’excuses qu’il pouvait formuler et ça la perturba, parce que même s’ils n’avaient ni la place, ni le temps, ni l’argent pour le garder, même si elle ne lui pardonnait pas d’avoir disparu pendant les huit dernières années, à l’exception d’une carte postale de temps en temps pour leur dire qu’il n’était pas mort, la pensée de son départ lui donna envie de se lever et de fermer la porte à clé. (p. 144)
Commenter  J’apprécie          100
Mimeko   04 octobre 2019
Anatomie de la stupeur de Ann Patchett
"Une fois, je me suis adossé à un arbre et une fourmi balle-de-fusil m'a piqué à travers la chemise, sur l'épaule. Vous la connaissez peut-être sous son nom scientifique, Paraponera ? Il enleva ses lunettes qui ne lui étaient plus d'aucune utilité sous la pluie et les rangea dans la poche de sa chemise. Il n'y en avait qu'une, de la taille d'un ongle de pouce, mais je suis resté cloué au lit pendant une semaine".
Commenter  J’apprécie          90
Nuageuse   30 mars 2019
Anatomie de la stupeur de Ann Patchett
Le temps pressait. S'ils attendaient plus longtemps, les fils Eckman commenceraient à paniquer, un professeur les raccompagnerait dans l'école et leur demanderait d'attendre à l'intérieur. Ils s'imagineraient alors que leur mère est morte, ce à quoi les enfants pensaient en premier : à la perte de leur mère.
Commenter  J’apprécie          90
Mimeko   03 octobre 2019
Anatomie de la stupeur de Ann Patchett
Elle connaissait le rôle stratégique des compliments dans la pédagogie du Dr Swenson : ils servaient non pas à placer une personne sur un piédestal, mais bien à en remettre une autre à sa place.
Commenter  J’apprécie          80
Mimeko   03 octobre 2019
Anatomie de la stupeur de Ann Patchett
Il n'est pas facile d'avoir en confiance en soi dans la jungle, dit-elle. Certaines personnes arrivent à s'adapter avec le temps, mais d'autres n'y réussiront jamais. C'est tout simplement trop différent. On ne peut plus se rattacher à ce que l'on connaît déjà.
Commenter  J’apprécie          70
fertiti65   03 mars 2019
Orange amère de Ann Patchett
Autrefois Térésa avait vu en son mari l'homme le plus séduisant du monde, alors qu'en réalité il ressemblait à l'une de ces gargouilles perchées sur une corniche au sommet de Notre-Dame, destinées à effrayer le diable et à le chasser.
Commenter  J’apprécie          70
Verdure35   03 février 2019
Orange amère de Ann Patchett
Teresa avait appris que la vie se compose d’une succession de pertes. D’autres choses aussi , meilleures,mais les pertes étaient aussi solides et fiables que la terre elle-même.
Commenter  J’apprécie          70
Mimeko   06 octobre 2019
Anatomie de la stupeur de Ann Patchett
Il y avait de la circulation sur le rio Negro, des chalands, des remorqueurs, des bateaux-taxis aux toits de chaume pourrissants dans lesquels des hirondelles de rivage s'étaient nichées, des pirogues contenant des familles entières (des sœurs et leurs bébés, des frères, des cousins, des grands-pères et des tantes, ombrelles à la main).
Commenter  J’apprécie          60
Mimeko   04 octobre 2019
Anatomie de la stupeur de Ann Patchett
"On dit que la "sesta" est l'une des rares bonnes choses que les européens ont laissées en héritage en Amérique du Sud mais je pense que les Brésiliens auraient réussi à comprendre que l'on pouvait dormir en plein après-midi sans avoir à endurer des siècles de massacres et d'asservissement".
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Ann Patchett (178)Voir plus


Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur
.. ..