AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.09/5 (sur 979 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Lancashire , 1941
Biographie :

Anna Jacobs, de son vrai nom Sherry-Anne Jacobs, est romancière.

Elle est diplômée de l'Université de Leeds en 1962, avant d'émigrer en Australie en 1973.

Elle s'intéresse à la nutrition et à la santé, car elle a perdu la santé à quelques reprises, d'abord à cause du syndrome de fatigue chronique (EM en Angleterre) puis de la fibromyalgie, qui suit parfois quelques années plus tard.

Elle est très prolifique et a écrit plus de 80 romans dont la majorité sont des sagas historiques. Elle s'est vue décerner l'Australian Romantic Book of the Year en 2006.

Elle écrit également sous son patronyme et sous le pseudonyme de Shannah Jay.

"Le destin de Cassandra" ("Farewell to Lancashire", 2009) est le premier tome d'une trilogie ("The Swan River Saga") et son premier roman publié en France.

"Swan Hill : Les pionniers" ("The Trader's Wife", 2011) est le premier tome d'une série de 5 tomes (2011-2014).

son site : http://www.annajacobs.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/Anna.Jacobs.Books/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Anna Jacobs   (20)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (104) Voir plus Ajouter une citation
Keara laissa échapper un rire amer.
- Mariée ? Moi ? Je ne me marierai jamais, mon père. Jamais de la vie ! J'ai vu ce que le mariage fait aux femmes et je ne laisserai jamais un homme détruire ma vie, ça c'est sûr !
Le prêtre laissa échapper un sourire dubitatif en la regardant s'éloigner.
Commenter  J’apprécie          260
Je voudrais convaincre Cassandra de changer d'avis. Elle regrettera un jour d'avoir voulu rester ici, je le sais déjà.
- Nul n'est propriétaire de l'avenir, encore moins de celui d'autrui.
Commenter  J’apprécie          190
Kathleen avait maladroitement mentionné le fait qu'elle était l'épouse d'un condamné, ce qui lui avait aussitôt valu d'être ostracisée.
Conn subissait-il le même sort en Australie ? Comment un garçon aussi sociable le vivait-il ?
...
Quels que soient les coups qu'elle vous assenait, la vie poursuivait imperturbablement son cours.
Commenter  J’apprécie          182
La propriété concernée avait été défrichée par une famille , mal servie par la chance, qui avait décidé d'émigrer en Nouvelle- Galles du Sud. Les anciens propriétaires avaient eu le temps de bâtir une maison précaire, et Francis pouvait compter sur l'aide de quelques anciens condamnés pour exploiter le domaine.
Commenter  J’apprécie          160
Il n'allait pas laisser ce Bevan la chasser de Rossall. Il voulait... Soudain, la vérité qu'il avait voulu se cacher à lui-même s'imposa à son esprit, et il resta abasourdi. Il était tombé amoureux d'elle, profondément amoureux. En si peu de temps ! Un sourire flotta sur ses lèvres. Quand il entrevit l'arc-en-ciel au-dessus des arbres, il y vit un présage.
Commenter  J’apprécie          00
Ç'avait été merveilleux d'avoir Isabelle pour lui seul. Dorénavant, cette femme serait présente à chaque instant et, s'il ne se trompait pas, constituerait un fardeau pour eux.
Il ne croyait pas se tromper. Il s'enorgueillissait d'être bon juge en ce qui concernait le caractère.
Mais il ne pouvait refuser de l'héberger. Elle était de la famille.
Parfois, néanmoins, la famille pouvait être exécrable.
Commenter  J’apprécie          130
- Je ne trouverai pas le repos tant que je ne serais pas fixé sur le sort de Keara et des deux cadettes. Tu sais, je sens que j'ai pris la bonne décision, conclut-il en lançant un sourire radieux à Diarmind, le premier depuis des semaines.
Il sortit du bureau de l'intendant, regagna la maison, sonna Dick énergiquement et lui annonça sur-le-champ :
- Je pars pour l'Australie. Je ne serai bon à rien tant que je serais pas rassuré sur mon sort. Ensuite, je l'aiderai à retrouver ses soeurs.
Commenter  J’apprécie          100
Mars 1859

Keara Michaels hissa le seau hors du puits et le déposa sur la margelle.Elle étancha sa soif,puis trempa le bas de sa jupe dans l'eau pour éponger son front en sueur.Elle venait d'arracher les pommes de terre,un travail harassant pour une fille de seize ans qui n'avait que la peau sur les os.Mais à la maison ,tous criaient famine, et sa mère ,arrivée presque au terme de sa grossesse ,ne pouvait pas se baisser.(Page 7).
Commenter  J’apprécie          91
Les hommes sont capables d'inventer le chemin de fer et je ne sais pas quoi d'autre, mais ils n'ont toujours pas trouvé le moyen de vaincre la méchanceté. Je prie pour ça quand je suis à l'église, pour qu'on mette un terme à la méchanceté.

[p200]
Commenter  J’apprécie          81
_ Quel genre de mari recherchez-vous?
_ Je ne cherche pas de mari et je ne souhaite pas avoir d'enfant.
Elle décidé qu'elle s'était assez dévoilée et se montra soulagée lorsque Conn les rejoignit. Le regard bleu vif de Ronan Maguire sondait un peu trop son âme à son goût. Elle se sentait vulnérable en sa présence.
En dehors de Maïa, il était rare qu'elle parle d'elle-même à quiconque. Pourquoi se confiait-elle à un étranger, au point de lui révéler ses rêves? Pourquoi l'avait-il interrogée? C'était un gentilhomme alors qu'elle n'était qu'une domestique.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Anna Jacobs (634)Voir plus

Quiz Voir plus

Quizz sur La Parure de Guy de Maupassant

Comment s'appelle la femme dans La Parure

Jane
Claudia
Mathilde
Agathe

10 questions
408 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..