AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.27/5 (sur 455 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saône-et-Loire , 1982
Biographie :

Anna Wendell est auteure de romance contemporaine.

Elle écrit également de la romance fantastique sous le pseudonyme de Liah Waureel.

Elle est une auteure au parcours éclectique. Titulaire d'un BTS de chimie en 2002, elle a été metteur en scène et auteur dans le domaine du spectacle vivant.

De cavalière à conductrice de car, elle a finalement décidé de se lancer à corps perdu dans l’écriture en 2015. Et 2017 verra la concrétisation de ses espoirs avec la publication de deux de ses romans dont "Le monde d'Elianor" signé Liah Waureel.

Son style percutant et sensible fait de "Arrogant Lover" (2018), son premier livre aux éditions Addictives, une romance intense et pleine d’émotions.

page Facebook : https://www.facebook.com/liahwaureelromanciere/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Anna Wendell   (31)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (186) Voir plus Ajouter une citation
Qui aurait pu imaginer qu'Ange Barraco, multimilliardaire, requin de la finance, se serait retrouvé ici en train de jouer un remake de "La Petite Maison dans la prairie" version solitaire?
Personne.
Commenter  J’apprécie          40
- Sentez sa force. Gaïa nous aime, et dans ses entrailles, nous bâtirons notre salut ! Notre renouveau, une société améliorée ! Une utopie ! Nous devrons y dissimuler les plus précieux trésors de notre civilisation, les semences de chaque espèce, nos connaissances, notre histoire, et ce, jusqu'au jour où, enfin, la surface redeviendra viable.
Commenter  J’apprécie          30
Un souffle chaud s’abat dans mon cou et je pivote dans un cri.
Ses iris de glace harponnent les miens et je me ratatine sous leur assaut. Archibald me scrute de toute sa hauteur et je réalise que d’une simple main il pourrait me briser en deux. Il porte à merveille son surnom de Colosse.
– Je suis l’opposé d’un romantique ou de quelqu’un de bien. Quant aux rumeurs à mon sujet, je les connais et les assume, miss Macdonald. Nom de famille captivant par ailleurs.
J’émets une sorte de gargouillis incompréhensible. Il s’esclaffe.
– Je ne compte pas vous manger.
– Oh, euh, tant mieux.
– Pas tout de suite en tout cas.
– Pas tout de suite ?
Un demi-sourire carnassier étire ses lèvres ourlées.
– Pas tout de suite, répète-t-il, ténébreux. Aujourd’hui, je n’ai pas le temps pour vous. Soyez présente demain matin à 8 heures précisément et je m’occuperai de votre cas.
Commenter  J’apprécie          20
J’ai toujours su gérer mes relations avec les femmes, et elle ne fera pas exception. Je décide tout de même de me radoucir un peu et m’assois sur le transat en face d’elle. Je suis las de toutes ces tensions. Entre Ethan, Indra, Dan et Padre, j’ai eu ma dose d’ondes négatives, et, même si j’ai du mal à me l’avouer, ce moment avec Clémence, l’autre soir, m’a fait un bien fou. Cette nana rêveuse et maladroite est une véritable bouffée d’oxygène au milieu de tous ces soucis.
Commenter  J’apprécie          20
Chapitre 7 :

Mélanie

«… Taxi, ascenseur… on enchaîne les tableaux clichés. Et quoi ? Ensuite on finira par un baiser langoureux sous la pluie battante de New York, ou je trébucherai sur un trottoir et il sera là comme par miracle pour me rattraper ? À moins qu’il ne débarque une rose entre les dents pour me déclarer sa flamme lors du final du show ? Cette idée me rappelle que c’est plus ou moins ainsi que mon beau-frère a assumé son amour pour ma sœur en public. Je pouffe de rire sans pouvoir me retenir tandis que la cabine ralentit avant de s’immobiliser.

– Étrange, lâche-t-il à mi-voix.

– Comment ça, étrange ? m’offusqué-je en me redressant, agacée. C’est moi l’étrange ? Et vous, vous êtes… vous êtes… belliqueux et… mutique !

Pourquoi j’ai sorti ça, moi ? Je vais passer pour une naze coincée.

Il me dédie un coup d’œil mi-amusé, mi-interloqué.

– Ouais, voilà, monsieur le mutique belliqueux ! insisté-je, m’enfonçant dans ma connerie.

Ses yeux magnifiques étrécissent et il ajoute :

– Vraiment étrange.

Sur ces deux uniques mots, il sort de la cabine et je retrouve enfin ma capacité à respirer. …»
Commenter  J’apprécie          10
Chapitre 6 :
Aline, Angleterre
«… – Oh, c’est bon, je plaisantais, s’esclaffe Hannah. Tu as une dent contre lui, mais un si beau mec ne peut pas être foncièrement mauvais.
– Pas mauvais… non. C’est…
Elle me coupe :
– Inexplicable. Secret. Différent. Mystérieux. Oui, je sais, depuis tout ce temps qu’on se connaît, tu n’as jamais pu m’avouer pourquoi vous êtes si distants. Mais tu me le diras un jour. Je suis patiente.
Tu l’es, Nana, mais je ne peux pas tout te raconter. Pas sur ce sujet.
– C’est compliqué, marmonné-je avant de me lever pour gagner mon lit. Et crois-moi, plus il est loin, mieux c’est pour tout le monde.
Me repaître de la vision du compositeur à l’oreille absolue fait ressurgir certaines choses sensibles dans mon esprit fatigué. Alors que je me couche entre les draps satinés, mes yeux demeurent grand ouverts. Je replonge dans ce passé tumultueux que je préférerais parfois oublier. Gabriel a débarqué dans ma vie sans que j’y sois préparée. Je me souviens encore de ce jour, quand j’ai compris que mon existence ne serait plus jamais la même. … »
Commenter  J’apprécie          10
Son regard se braque dans le mien, soudain plus assuré. Elle se redresse, son nombril apparaît, dégoulinant d’eau. Sa peau brillante d’humidité est un appel aux caresses… À l’indécence.
Cette baignoire me paraît d’un coup beaucoup trop grande. Elle s’approche avec une lenteur qui crispe davantage mes tripes. Mon souffle se raccourcit, mon sexe durcit encore, presque douloureux. Je m’interdis de prendre les devants, je la laisse venir, dents serrées. Je bataille contre mes démons.
Elle se faufile entre mes jambes, ses paumes glissent sur mes tibias, mes rotules, puis montent le long de mes cuisses. Ses iris bleus s’illuminent d’une fièvre identique à la mienne. Ils me transpercent, me crament le bide.

– Attention, Elena. C’est dangereux, articulé-je.

Elle déglutit. Ses lèvres s’étirent en un sourire puis frôlent les miennes.

– Tu n’es pas un danger pour moi, tu es mon sauveur.

Je cramponne les bords de la baignoire pour ne pas l’attraper et la posséder. J’ai juste envie de la sentir autour de ma verge. Frémissante, éperdue, gémissante... 
Commenter  J’apprécie          10
Articles parus dans la presse :

«… « INCROYABLE ! »

« Le très décrié groupe star Wild Souls à Broadway !

Selon nos sources, les quatre garçons à la réputation sulfureuse se produiront dans un show exceptionnel en cette fin d’année. Plus vus depuis longtemps dans notre belle ville, ils seraient engagés dans un opéra rock symphonique avec des chevaux. Oui, vous avez bien lu… des chevaux.

En tout cas, une chose est sûre, cet événement promet d’exalter les foules ! »

« DES FRENCHIES À LA CONQUÊTE DU RÊVE AMÉRICAIN ? »

« La troupe française montante Utopia vient d’être engagée par le renommé producteur Jack Harmon pour trois soirs de show exceptionnel à New York ! La metteuse en scène du show Archange, Aline Garnier, s’est exprimée au micro de la radio Chérie afin de l’annoncer suite à leur succès à Bercy.

Si la production franco-américaine demeure silencieuse sur le sujet, nous suivrons néanmoins de très près cet événement ! » …»
Commenter  J’apprécie          10
Chapitre 3 :
Gabriel, Australie
«… Je ferme la fenêtre de mes messages et bloque un instant sur le cliché de mon fond d’écran avant d’ouvrir mon programme de mixage. Ma famille : ma mère en compagnie de Josie et ses deux filles, Mélanie et Aline. J’ignore pourquoi je m’impose cette vision au quotidien telle une sorte d’éternelle punition. Quand je croise leur regard figé sur ce cliché, mon bouclier frémit, se fissure et menace de tomber, provoquant l’habituel tsunami de mes émotions. Je réussis toujours à le réprimer, mais le goût amer des regrets persiste dans ma gorge. J’ai laissé derrière moi ces personnes que j’ai aimées.
Mal, mais fort.
Aline…
Comme à chaque fois que je les vois, je murmure des paroles silencieuses, mélange d’excuses et de promesses que je ne tiendrai probablement pas. Promesse de retour, de retrouvailles, d’explications.
Un jour, peut-être. …»
Commenter  J’apprécie          10
Une larme roule sur ma joue et une évidence s'impose alors à mon esprit : entre ses bras, je suis à ma place.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Anna Wendell (350)Voir plus

Quiz Voir plus

Expressions québecoises

Les Québécois disent couramment le mot « Bienvenue ». Quel mot les Français emploieraient à la place ?

je vous en prie
bonjour
à bientôt

12 questions
90 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..