AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.33 /5 (sur 66 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Brampton (Ontario) , 1971
Biographie :

Annabel Lyon (né en 1971) est une romancière canadienne née à Brampton (Ontario). Elle a publié deux recueils de courts métrages de fiction, deux romans pour jeunes adultes, et un roman historique : Le juste milieu.
Elle déménage à Coquitlam, en Colombie-Britannique, où elle obtient une maîtrise en création littéraire à l'Université.
Elle publie un premier recueil de nouvelles, L'oxygène, en 2000, puis La meilleure chose pour vous, trois nouvelles nominées pour le Ethel Wilson Fiction Prize en 2004.
Son premier roman, Le Nombre d'Or, qui imagine la relation entre Alexandre le Grand et son professeur, Aristote, est publié en 2009, et est nominé pour les trois principaux prix décernés pour une fiction au Canada : le Scotiabank Giller Prize, le Prix du Gouverneur général pour la fiction de langue anglaise et le Prix Rogers Writers Fiction Trust. Le Nombre d'Or remporte le Prix Rogers, et est traduit en six langues. Annabel Lyon travaille actuellement sur une suite.
Annabel Lyon vit à New Westminster, en Colombie-Britannique, une ville située dans le district régional du Grand Vancouver, au sud de Vancouver.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Annabel Lyon - Le juste milieu
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1   26 juillet 2014
Une Jeune Fille Sage / Aristote mon père de Annabel Lyon
Je lui demande : "Me sentirai-je seule, tu crois ?"

Il sourit.

"Bien sur. Cela t'effraie ?

-Toi, tu te sens seul ?

- Bien sur.

- Mais tu nous as, nous.

- C'est vrai, J’ai Herpyllis pour quand j'ai froid, et Nico pour quand je veux rire. Et je t'ai toi, Pytho."

J'attends pendant qu'il réfléchit.

"Pour quand tu veux te souvenir de maman", dis-je, afin de nous ménager lui et moi.

Il a l'air surpris.

"Pour ça aussi, répond-il. Mais j'allais dire : je t'ai, ma Pytho, pour quand je veux penser a l'avenir."

Je me dresse sur la pointe des pieds et l'embrasse sur la joue. Il s’éclaircit la gorge et se précipite vers sa chambre.
Commenter  J’apprécie          140
missmolko1   25 juillet 2014
Une Jeune Fille Sage / Aristote mon père de Annabel Lyon
Je demande : "Combien d'entre vous ont-ils des filles ? "

De nouveaux ce silence, le temps qu'ils absorbent le son de ma voix.

"Plusieurs d'entre nous", répond Akakios, quand il devient évident que les hommes ne daigneront pas lever la main.

"Savent-elles lire des livres ? Pas seulement les comptes de la maison. De vrais livres, j'entends."

Aucune réaction.

"En seraient-elles capables ? Si vous tentiez de leur apprendre ? Si un âne pouvait lire, serait-il mauvais de lui apprendre la lecture ?

- Serait-il mauvais de ne pas le faire ? rétorque Krios.

- L’âne vivrait-il plus mal pour autant ? interroge Akakios. Serait-il malheureux ?

- Ah, intervient mon père. Voila la question... "
Commenter  J’apprécie          100
stef6534   13 janvier 2015
Aristote, mon père de Annabel Lyon
Mon père disait que les gens s'appuient sur cette idée de dieux bienveillants pour éviter d'avoir à se tenir debout sur leurs propres jambes. Les gens s'appuient les uns sur les autres, de la même façon. Ce n'est pas la réalité.
Commenter  J’apprécie          70
laulautte   09 octobre 2014
Une Jeune Fille Sage / Aristote mon père de Annabel Lyon
Nous devons tous faire preuve de courage, déclare papa. Le pire ne dure jamais longtemps. Surtout quand on a envisagé toutes les options, et qu'on y est préparé.
Commenter  J’apprécie          50
maylibel   19 août 2012
Le juste milieu de Annabel Lyon
Tu confonds plaisir et bonheur, le vrai bonheur qui dure. Quelques frissons, quelques émotions. Ta première femme, ton premier éléphant, ton premier plat épicé, ta première gueule de bois, ta première ascension d’une montagne que personne n’a jamais conquise, et ta première vue depuis le sommet, sur l’autre versant. Tu veux assembler, comme les perles d’un collier, une vie de plaisirs éphémères.



(p. 312)
Commenter  J’apprécie          40
Parthenia   21 juin 2013
Le juste milieu de Annabel Lyon
Et j'ai plissé les yeux pour cesser de voir toute la périphérie : la saleté, la maladie, les hommes privés d'art, de mathématiques et de musique civilisée, assis le soir autour du feu, marmonnant dans leur langue si laide, mangeant leur nourriture infâme, ruminant leurs idées d'animaux à jambes courtes : manger, baiser et chier. Des gens sales, serviles, barbares. Je raconte tout cela au prince, lui enseigne ce que je sais vrai sur cette terre qu'il idéalise tellement.

«Vous savez ce que je ferais, moi ?» Il s'es redressé sur un coude. «Je m'assoirais devant leurs feux, j'écouterais leur musique, je mangerais leur nourriture et je porterais leurs habits. J'irais avec leurs femmes.»

J'entends rougir sa voix, bien que je ne distingue pas son visage. «Aller avec» : quel charmant euphémisme dans la bouche d'un vigoureux garçon de Macédoine. Il aime Héphaïstion.
Commenter  J’apprécie          30
nastialala   12 juin 2012
Le juste milieu de Annabel Lyon
"Tu es déjà bien avancé sur le chemin qui mène à ce que je suis . Je pensais simplement que cela t'ennuyait."

Et à ma grande honte, c'était vrai .
Commenter  J’apprécie          40
nathalia1307   11 novembre 2011
Le juste milieu de Annabel Lyon
Troisièmement, tu sais toi même que combien l'amitié est une relation compliquée, bien plus compliquée parfois que l'affection unissant un homme et une femme. C'est également la plus précieuse de toutes
Commenter  J’apprécie          30
laulautte   08 octobre 2014
Une Jeune Fille Sage / Aristote mon père de Annabel Lyon
Un enfant est une ligne lancée à l’aveugle dans le futur, déclare-t-il. Comme une idée, ou un livre : qui sait où ils retomberont, et ce qui naîtra d’eux ?
Commenter  J’apprécie          30
Parthenia   21 juin 2013
Le juste milieu de Annabel Lyon
J'avais trouvé une prostituée de mon âge, à peu près quinze ans à l'époque, dont le visage s'était ouvert quand je l'avais approchée, puis refermé quand j'avais expliqué la situation. Elle m'avait dit que la pièce n'était pas suffisante. j'avais fait volte-face pour m'en aller.

"Pas suffisante pour ce vieux sac de sang, je veux dire. Pour toi, ça suffira.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Monarchies

C’est un Béarnais qui ouvre le bal, monarque du trône de Suède, l’actuel Charles XVI Gustav en est le descendant ! Cocorico . . . Napoléon en serait vexé et furieux !

Aramis
Athos
Bernadotte
François Bayrou

13 questions
24 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , rois , reinesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..