AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.69 /5 (sur 34 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Anne-France Dautheville est écrivain et journaliste. Après avoir été rédactrice-conceptrice en agence, elle a sillonné quatre des cinq continents en solitaire sur ses motos, puis, s'est lancée dans un travail d'écriture. Elle a collaboré avec les magazines Grands Reportages, Géo, Cosmopolitan, Biba …puis a tenu la rubrique « Jardinage » et « Animaux » dans Version Femme.

Source : http://live.lirela.fr/2009/04/biographies/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
http://www.passion-bouquins.com http://www.facebook.com/pages/Blog-Passion-Bouquins/327561607257926 36e Forum du livre de Saint-Louis 2019 Entretien avec Anne-France Dautheville qui présente son livre témoignage : La vieille qui conduisait des motos.
Citations et extraits (8) Ajouter une citation
ManonReal   13 février 2020
Harmonie de Anne-France Dautheville
"Cadmos est le frère d'Europe, l'une des innombrables conquêtes de Zeus. Le dieu, cette fois, prit l'allure d'un taureau doux comme un agneau. La jeune princesse eut trop envie de monter sur son dos. Aussitôt, le gentil animal l'emmène jusqu'à Gortyne, en Crète, et la viole. Mais Cadmos ignorait l'identité du ravisseur. Eut-il su qu'il s'agissait du roi des dieux, il n'aurait pas certainement pas pris la peine de le poursuivre pour sauver sa soeur. "
Commenter  J’apprécie          60
jainas   16 mars 2019
La vieille qui conduisait des motos de Anne-France Dautheville
Le spectre de la mort et de la bande Velpeau ne m'a pas détourné du grandissime projet qui me lance en ce dimanche de canicule - nous sommes en 2004 - sur les routes goudronnées de France : j'ai soixante ans, je vais faire le tour des copains un peu partout et nous allons fêter dignement l'évènement. (...) En bref j'ai fixé chaque rendez-vous avec une exigence précise : "je veux une cuite et un gâteau."
Commenter  J’apprécie          50
Bilouchacha   11 juin 2017
Et j'ai suivi le vent de Anne-France Dautheville
A la campagne, où les joies sont plus saines, les cinémas plus rares, et les curés plus autoritaires, la femme est encore faite pour se marier, porter des jupes et fabriquer des enfants. Quand elle se promène sur une moto, ce n'est plus une femme. C'est autre chose. Quoi? On ne sait pas au juste... Un être à moteur, une erreur de la nature.
Commenter  J’apprécie          40
artemisfowlette   17 mars 2020
Et j'ai suivi le vent de Anne-France Dautheville
Autrefois, les numéros de téléphone commençaient par "Jasmin", "Passy", ou "Opéra". Chaque fois que je tournais mon cadran, il se formait une image, une odeur, une musique. Un petit monde. Maintenant je compose froidement 073, ou 727. Dans vingt ans, on s'appellera par son numéro de sécurité sociale : 22.03.44, passe-moi le sel ! À quoi ça sert les images ? on ne rêve plus, on est précis, on a enlevé les plateformes des autobus, tant pis pour la brise de printemps ; les rémouleurs et leurs clochettes ont disparu ; dans ma rue, les enfants ne jouent plus aux billes sur le trottoir ; il n'y a plus de bateaux en papier dans les caniveaux.
Commenter  J’apprécie          20
benleb   18 novembre 2019
Et j'ai suivi le vent de Anne-France Dautheville
Nous continuons à discuter, épuisant tous les sujets que l'on peut traiter en agitant les mains. Non, je ne suis pas mariée. Je ne t'épouse pas, tu es musulman, et moi, je suis protestante. Et puis mon papa ne serait pas content. L'autorité du papa est un argument de poids, en Orient. On arrive à se sortir presque de tous les problèmes en disant : "Papa ne veut pas". Même si l'on a trente ans , et des valises sous les yeux en guise de candeur.
Commenter  J’apprécie          20
Dionysos89   22 mars 2020
Harmonie de Anne-France Dautheville
Serpent d’or, serpent d’argent, nous flottons entre les étoiles. Où est le temps ? L’avant, l’après n’existent plus là où règne l’infini. Nous, nous aimons parce que nous sommes ; il en était ainsi lorsque nous nous trouvions parmi les mortels ; aveuglés par le bonheur, nous ne le savions pas.
Commenter  J’apprécie          10
benleb   09 novembre 2019
Et j'ai suivi le vent de Anne-France Dautheville
La femme japonaise commence à réaliser qu'elle n'est pas heureuse, mais avec tant de timidité, d'humilité, de résignation, que l'homme japonais ne se sent nullement remis en question et continue à se tenir comme le dernier des mufles.



Par exemple, dans le train de Tokyo à Osaka (pour rien au monde, je n'aurais riqué ma moto sur une route japonaise), une femme enceinte jusqu'aux sourcils n'a eu de place assise que parce que je me suis dévouée. Ce qui a donné le signal d'une grande vague d'entraide. Les vieilles dames ont quitté les couloirs, les mères d'enfants en bas âge aussi. Mais pas un homme n'a bougé.
Commenter  J’apprécie          00
benleb   19 novembre 2019
Et j'ai suivi le vent de Anne-France Dautheville
A la troisième attaque, les filles me font signe de m'arrêter. J'obéis, elles descendent de la voiture, me parlent directement en anglais.

- Salut, qui êtes-vous ?

Je dis qui je suis, d'où je viens, où je vais.

- Et vous ? Qui êtes vous ?

- Nous, on est infirmières au planning familial.

- Bravo, vive le modernisme.

Vive la France, vive l’Iran, et nous repartons, moi devant. Dix kilomètres plus tard, queue-de-poisson, arrêtez-vous.

- Qu'est-ce qu'il y a ?

- On se demandait... Vous êtes un homme ou une femme ?

A mon avis, le planning familial est mal barré, en Iran.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Voyager en chanson

On commence sans surprise... Voyage voyage - Desireless Sur le Gange ou l'Amazone Chez les blacks, chez les sikhs, chez les jaunes Voyage, voyage .....

Sortir de mon home
Dans tout le royaume
Avec des fantômes
Fuir une heure mes mômes

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : voyages , confinement , chansonCréer un quiz sur cet auteur