AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.38/5 (sur 222 notes)

Nationalité : Norvège
Né(e) à : Larvik , le 16/11/1958
Biographie :

Anne Holt est une auteur norvégienne de roman policier et une personnalité politique de son pays.

Avocate spécialisée dans la protection de l'enfance, elle fut également ministre de la justice de Norvège de novembre 1996 à février 1997.

Ses débuts dans l'écriture datent de 1993, depuis Anne Holt est devenue un auteur à succès de romans policiers dans les pays scandinaves.

Elle est également connue en Norvège pour ses prises de position en faveur des droits des homosexuels.

Elle vit actuellement à Oslo avec sa compagne et sa fille.


Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Anne Holt   (9)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande annonce de la série Modus, adaptation d'un roman d'Anne Holt


Citations et extraits (81) Voir plus Ajouter une citation
Elle n’avait jamais vu aucune femme malmenée être à ce point si fière et si digne. Le menton pointait en avant : cette femme ne baissait pas la tête.(…). Elle n’avait pas du tout l’air affligé. Au contraire. (p.280)
Commenter  J’apprécie          140
— L'assassin le plus difficile à attraper, c'est celui qui tue sans mobile. Le meurtrier intelligent, qualifié, sans le moindre soupçon de raison de vouloir du mal à sa victime. [...] Un assassin de ce genre pourrait nous rire au nez… pour toujours. (p.111)
Commenter  J’apprécie          90
Ils avaient vu "Piège de cristal", avec Bruce Willis.
Ce film américain vieux de presque vingt ans était le préféré de Rashid. Aucun de ses frères aînés ne comprenait pourquoi. Pour eux, "Piège de cristal" était périmé depuis longtemps, avec ses effets spéciaux affligeants et son héros qui n'était même pas un dur. Pour Rashid, six ans, les scènes d'action étaient parfaites : dignes d'une bande dessinée et irréelles, donc pas de quoi avoir peur pour de bon. En plus, les terroristes venaient d'Europe de l'Est, en 1988. Ils n'avaient pas encore eu le temps de devenir arabes.
Commenter  J’apprécie          52
Mourir, ce n’était rien d’autre qu’une fin agréable à l’ennui. Mourir vous donnait par ailleurs une réputation enjolivée, puisque le langage des nécrologies était l’éloge, pas la vérité. Si vous mouriez jeune, la vie n’avait pas eu le temps de vous rendre vieux et laid, gras ou rachitique. Celui qui ne vieillissait pas laissait derrière lui le souvenir d’une tragédie; un récit embelli, réconciliateur, où le mélancolique devenait palpitant et le laid, beau.
Commenter  J’apprécie          40
- Est-ce que tu penses, demanda-t-elle pensivement, que les pouvoirs publics norvégiens puissent être, dans certains cas …
Elle osait à peine prononcer le mot.
- Corrompus? l'aida-t-il. Non. […] La corruption est pour ainsi dire impensable dans ce pays. Pour de nombreuses raisons. En premier lieu, ce n'est pas la tradition. Ça peut paraître bizarre, mais la corruption suppose en fait une sorte de tradition nationale. Dans beaucoup de pays d'Afrique, par exemple…
- Fais gaffe!
Ils rirent tous les deux.
- On a quand même vu des exemples de corruption à un très haut niveau en Europe, ces dernières années, fit remarquer Inger Johanne. En Belgique, en France! Ce n'est pas si éloigné que ça. Pas besoin d'aller jusqu'en Afrique.
Commenter  J’apprécie          30
C’était simple de se protéger soi-même, avait-il toujours cru. A l’entrée de son fils dans sa vie, il remarqua combien il pouvait parfois se sentir démuni au contact des préjugés auxquels il avait tourné le dos jusqu’alors et qu’il avait considérés comme les vestiges d’une époque révolue. A l’arrivée du petit Marcus, il eut de temps à autre la sensation que l’évolution de la société décrivait plutôt une courbe asymétrique et imprévisible qu’il avait du mal à suivre. La joie et l’amour qu’il éprouvait vis-à-vis de son fils étaient omniprésents. La peur de ne pas réussir à la protéger contre la méchanceté du monde extérieur et les préjugés finit par le tailler en pièces.
Commenter  J’apprécie          30
UN ENFANT QUI VA MOURIR ne le sait pas. Il n'a aucune représentation de la mort. Il combat pour la vie de façon purement instinctive, tout comme un lézard est prêt à abandonner sa queue devant la menace de l'anéantissement. Toute créature est génétiquement programmée pour survivre. Les enfants ne font pas exception. Mais ils n'ont aucune représentation de la mort. Un enfant a peur de ce qui est concret. Le noir. Les inconnus, peut-être ; la séparation d'avec la famille, la douleur, les bruits sinistres et la perte d'objets. La mort, en revanche, est incompréhensible pour une intelligence qui n'est pas encore adulte.
Un enfant qui va mourir ne le sait pas.
Commenter  J’apprécie          30
Vegard Krogh tenait un blog, l'un de ces trucs incompréhensibles, nombrilistes, où il ne fait pas un pli que la personne qui gère ça se pense immensément intéressante aux yeux du monde.
Commenter  J’apprécie          40
Ils avaient vu 'Piège de cristal', avec Bruce Willis. (...)
Pour Rashid, six ans, les scènes d'action étaient parfaites : dignes d'une bande dessinée et irréelles, donc pas de quoi avoir peur pour de bon. En plus, les terroristes venaient d'Europe de l'Est, en 1998. Ils n'avaient pas encore eu le temps de devenir arabes.
Commenter  J’apprécie          30
— Tu as payé pour ton fils, Aksel. Tu as expié les péchés de ton fils. J’espère que tu auras la force de le voir comme ça.
Aksel Seier était assis la tête pendante, ses mains enveloppant la main droite de Karsten.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Anne Holt (283)Voir plus

Quiz Voir plus

Mais... qui est cette dame ma petite dame ?

Après avoir conduit son patron à l'aéroport, une secrétaire doit ramener la voiture à Paris. Elle se trompe de route au retour ignorant qu'il y a dans le coffre un passager encombrant. (Indice : Samantha Eggar - Stéphane Audran)

L'inquiétante dame en noir
La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
La dame de Shanghai

9 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , opéra , littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}