AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.7/5 (sur 283 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Vittel (region grand est)
Biographie :

Anne Idoux-Thivet est historienne de formation. Elle a enseigné l'histoire et la géographie.
Elle est mère de plusieurs enfants, parmi lesquels un fils autiste. Elle a tenu un journal sur son expérience de mère d'autiste, paru sous forme d'abécédaire chez Autrement en 2009 sous le titre Ecouter l’Autisme. Elle a aussi tenu un blog sur ce sujet.
Elle a suivi une formation à l’INSHEA, elle est devenue formatrice sur les Troubles du Spectre de l’Autisme dans son académie puis a quitté le lycée où elle enseignai l’histoire-géographie pour devenir coordonnatrice d’ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) dans un collège.
Epuisée par ses activités, elle est restée chez elle et a écrit un roman historique. Elle est l'auteur de 27, rue de la Bienfaisance et L’atelier des souvenirs.
+ Voir plus
Source : librinova.wordpress.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Anne Idoux-Thivet   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas les faire, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles"

(Sénèque)
Commenter  J’apprécie          211
Alice poussa un soupir de soulagement. Lucien était là où elle espérait le trouver, à la gare TGV perdue en pleine campagne meusienne, d'où il comptait partir pour Paris. Qu'il soit arrivé là tenait du miracle. Mais il fallait croire que sa foi avait déplacé des montagnes...
...
- Alors, Lucien ? Vous alliez partir sans moi?
- Marguerite ? C'est toi ? Tu veux venir à Compostelle avec moi? Ça pour une surprise, c'est une sacrément bonne surprise ! s'exclama-t-il, ravi.
Commenter  J’apprécie          190
Toutes étaient paries la fleur au fusil , persuadées qu'enseigner à des adolescents, c'était du gâteau. Il ne lui avait fallu que quatre petites années pour unanimement témoigner du sentiment d'injustice qu'elles éprouvaient à voir les profs constamment dépréciés et traités de fainéants par une société ingrate, incapable de voir à quel point ce métier était usant.
Commenter  J’apprécie          170
"Mais c'est bien beau de s'occuper des autres, il faudrait veiller à ne pas s'oublier soi-même !"
Commenter  J’apprécie          180
La semaine dernière, après notre séance de tricot, je me suis arrangée pour faire comprendre à Alice ce que je pense de son "look" ( c'est comme ça que dit Cristina sur la 6).
J'aime beaucoup tricoter avec Alice. Après son atelier, il lui arrive de rester une demi-heure à trois quarts d'heures avec moi pour que je lui apprenne de nouveaux points.
Commenter  J’apprécie          50
"Elle commençait à le comprendre, son travail avec les anciens revêtait une dimension patrimoniale exceptionnelle. La richesse de leurs productions écrites ne résidait pas dans leur style, mais dans leur caractère autobiographique."
"l'écriture avait le pouvoir d'ouvrir les vannes de la mémoire."
"Mais c'est bien beau de s'occuper des autres, il faudrait aussi veiller à ne pas s'oublier soi-même !"
"Pour la première fois, la jeune femme prit la mesure de ce qu'impliquait un travail avec des personnes âgées que l'étaient Germaine et ses amis. On découvrait des personnalités, on s'investissait émotionnellement, on s'attachait... Mais les liens tricotés étaient en sursis. Le temps faisait impitoyablement son oeuvre."
"Faites-vous confiance, et faites-nous confiance par la même occasion ! Oser, ça commence par là..."
Commenter  J’apprécie          40
- A chacun ses petits secrets.
- Tout à fait, approuva énergiquement Angélique. Du moment que ce ne sont pas d'affreux mensonges...
Commenter  J’apprécie          50
L'idée me plaisait : pourquoi pas rousse, en effet. Mais la petite n'allait jamais oser ! C'est une couleur beaucoup trop voyante pour quelqu'un qui s'applique à être aussi effacé qu'un phasme sur une branche morte !
Commenter  J’apprécie          40
"_J'ai lu l'autre jour un article passionnant sur la nostalgie, reprit Alice en remplissant d'eau chaude l'unique bac de l'évier pour commencer la vaisselle. Des chercheurs ont montré qu'elle est une formidable réparatrice d'humeur.
_C'est joliment dit, en tout cas...
_Se remémorer des objets anciens, ces assiettes par exemple, et les souvenirs qui vont avec, agirait comme une espèce d'élixir d'optimisme..."
Commenter  J’apprécie          30
- Parce que je déteste les réseaux sociaux. Exactement comme toi les poupées, les clowns et les mensonges. Je les hais, je les abhorre, je les exècre.
- Oh ! Tu es le premier "Facebookphobe" que je rencontre.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Anne Idoux-Thivet (420)Voir plus

Quiz Voir plus

Banzaï Sakura

Quel est le style de Jo ?

Plutôt coquette
Plutôt garçon manqué
Plutôt gothique

20 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Banzaï Sakura de Véronique Delamarre BellégoCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..