AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Chercheur à l'INSERM, Anne-Marie Cassard étudie le microbiote intestinal et en particulier les mécanismes d'implication de cette flore sur les maladies métaboliques.
Directrice de recherches, elle est également l'auteur de nombreuses publications scientifiques et donne régulièrement des conférences sur l'implication de nos bactéries digestives sur notre santé.

Source : éditions Solar
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Causerie Scientifique - 38ème édition du Livre sur la place LES BACTÉRIES, DES AMIES QUI VOUS VEULENT DU BIEN LE BONHEUR EST DANS L'INTESTIN Avec Anne-Marie Cassard et Gabriel Perlemuter, médecins-chercheurs, auteurs Des bactéries des amies qui vous veulent du bien (Solar) Savez-vous que 100 000 milliards de bactéries peuplent notre tube digestif ? Et cela, pour notre plus grand bien ! Le ventre, cette partie du corps longtemps mal aimée, possède également son propre cerveau. Il est essentiel de préserver tout ce petit monde qui exerce une influence phénoménale sur notre santé. Oui, le bonheur est dans l’intestin !
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Maelita   01 février 2019
Les pouvoirs cachés du foie de Anne-Marie Cassard
C'est une conclusion qui peut surprendre de la part d'un médecin, mais qui est valable pour toutes les maladies. Dans 80% des cas, le médecin est inutile : la nature est bien faite et on guérit tout seul. Dans 10% des cas, le médecin est également inutile : il est malheureusement trop tard. Restent les 10% où nous avons quand même raison d'intervenir. Ces chiffres, provoquants mais réalistes, illustrent tout l'intérêt de la prévention. Car la nature est bien faite, l'organisme humain est, malgré tout, solide et capable de guérir seul.
Commenter  J’apprécie          20
musaraneus   08 juin 2016
Les bactéries, des amies qui vous veulent du bien de Anne-Marie Cassard
Prenez un gros rat et faites lui une intervention chirurgicale pour qu'il maigrisse. L'intervention fonctionne parfaitement, votre rat maigrit. Si vous examinez son microbiote, vous constatez qu'il se modifie avec la perte de poids. Maintenant vous prenez ce microbiote obtenu après amaigrissement et vous le transférez à un autre gros rat. Vous ne changez en rien l'alimentation de ce gros rat. L'inimaginable se produit alors : votre gros rat receveur va maigrir alors qu'il continue de se nourrir normalement et qu'il n'aura pas été opéré !

Vous avez réussi à lui transmettre l'effet de l'intervention chirurgicale par simple greffe des bactéries.
Commenter  J’apprécie          10
StephanieMarcos   11 août 2016
Les bactéries, des amies qui vous veulent du bien de Anne-Marie Cassard
L'intestin, notre deuxième cerveau... voire notre premier ! En fait, la véritable question n'est pas de savoir qui est le premier ou le second ! Il s'agit de comprendre les connexions étroites qui existent entre ces deux organes : comment le tube digestif discute avec le cerveau et quels sont les rôles des bactéries dans cette discussion.
Commenter  J’apprécie          10
StephanieMarcos   11 août 2016
Les bactéries, des amies qui vous veulent du bien de Anne-Marie Cassard
Certaines personnes ont tellement de difficultés à maigrir qu'elles sont obligées d'avoir recours à la chirurgie bariatrique. Ce type d'intervention, très efficace mais réservé à certaines indications, a un effet mécanique : une diminution de la taille de l'estomac fait prendre de plus petits repas et un court-circuit digestif permet de limiter le temps de contact entre les aliments et la paroi de l'intestin, et par conséquent de restreindre l'absorption des aliments. Çà, c'est ce qu'on pensait avant d'étudier plus avant le microbiote.
Commenter  J’apprécie          00
StephanieMarcos   11 août 2016
Les bactéries, des amies qui vous veulent du bien de Anne-Marie Cassard
Après l'accouchement, l'alimentation et le contact avec les proches joueront un rôle majeur dans la colonisation par des bactéries du tube digestif de l'enfant. Pendant cette période, un traitement antibiotique peut entraîner des effets indésirables qui ne se révéleront peut-être que des années, voire des dizaines d'années, plus tard. L'enfant qui naît aujourd'hui a une espérance de vie qui dépasse 80 ans, et son capital santé doit être préservé. Introduire des antibiotiques n'est pas anodin, en particulier si l'enfant est tout jeune.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

A chacun sa spécialité

Rhumatologue

Rhumes
Rhumatismes

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , médecine , spécialitésCréer un quiz sur cet auteur