AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 6211 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Blackheath , le 28/10/1938
Biographie :

Anne Perry, de son vrai nom Juliet Hulme, est la fille d'Henry Hulme, astronome, physicien nucléaire et mathématicien.

En vue de soigner la tuberculose dont l'enfant était atteinte, sa famille l'envoya d'abord dans des sanatoriums situés aux Antilles puis en Afrique du Sud.

Le choix de son père d'accepter en 1948 sa nomination comme recteur de l'Université de Canterbury, proche de Christchurch (Nouvelle-Zélande), a certainement été influencé par la possibilité de faire soigner l'enfant dans un des nombreux sanatoriums réputés du pays (on trouve la trace de cette spécialisation dans l'œuvre de Ngaio Marsh, autre reine du crime et néo-zélandaise).

La jeunesse d'Anne Perry fut mouvementée, puisqu'elle fut poursuivie et condamnée, en 1954, pour le meurtre de la mère d'une « amie très proche », accompli avec celle-ci. Cet épisode tourmenté de sa vie, ayant eu comme théâtre la Nouvelle-Zélande où elle vivait alors, est directement à l'origine du film Créatures célestes (1994), co-écrit et co-produit par Frances Walsh et son mari Peter Jackson, qui en assurera la réalisation.

Elle semble avoir bénéficié d'une mesure de clémence, puisque la famille regagnera le Royaume-Uni en 1959, cinq ans après le drame.

Son besoin d'écriture semble avoir toujours existé, en tout cas dès ses premières hospitalisations dans son enfance, marquées par des échappées dans l'imaginaire (elle cite fréquemment Alice de Lewis Carroll), mais il lui faudra attendre une vingtaine d'années avant de voir ses efforts couronnés de succès par la publication en 1979 de L'Étrangleur de Cater Street, premier d'une longue série de succès mérités.

Elle vit désormais en Écosse.

Sans délaisser sa « spécialisation victorienne », elle a toutefois mené quelques incursions dans le domaine de la littérature fantastique et a entrepris une nouvelle série policière ayant pour cadre le Paris de la Révolution française, puis une autre ayant pour cadre la Première Guerre mondiale.

Elle est auteur de plusieurs séries:

«Charlotte et Thomas Pitt» :
Cette série a pour cadre le Londres des années 1880 et 1890. Les titres présentent la particularité d'indiquer la localisation géographique précise du (ou des) meurtre(s).

«William Monk» :
Cette série a pour cadre le Londres des années 1850 et 1860, et met en scène, un trio de détectives : William Monk, ancien policier devenu détective privé et frappé d'amnésie, Hester Latterly, infirmière s'étant dévouée auprès de Florence Nightingale.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (29) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Anne Perry parle de "La disparue d'Angel Court". Partie 1


Citations et extraits (1108) Voir plus Ajouter une citation
Souri7   26 mars 2018
Esclaves du passé de Anne Perry
[...]Porté par une grande cause, on peut devenir un héros. On peut cacher ses faiblesses, et l’intimité ne nous met pas à l’épreuve.
Commenter  J’apprécie          840
Souri7   02 juillet 2017
Des âmes noires de Anne Perry
Je préfère les gens pris individuellement : dans une foule, je trouve qu’ils calquent leur attitude sur les qualités les moins glorieuses de leur voisin. L’instinct grégaire, j’imagine… L’odeur de la peur, du sang…
Commenter  J’apprécie          810
Souri7   29 juin 2017
Des âmes noires de Anne Perry
Le jugement et l’art de la diplomatie ne sont jamais superflus dans une famille nombreuse. Ce sont ces qualités-là qui font la différence entre le bonheur et la morosité.
Commenter  J’apprécie          813
Souri7   14 septembre 2018
Les tranchées de la haine de Anne Perry
— Vous retournerez à St. John ?

La question étonna fortement Joseph. Etait-ce ce que Morel pensait de lui ? Qu'il allait se bâtir un nouveau cocon en retournant vers la même vieille échappatoire, exactement comme s'il ne s'était rien passé ?

— Retourner vers quoi ? dit-il un peu sèchement. Vous ne croyez pas qu'après la guerre on ne se bousculera pas pour étudier les langues bibliques ?

— Ces langues ont leur utilité, répondit Morel, d'un air soucieux. Si on avait étudié le passé d'un peu plus près, peut-être aurions-nous su mieux anticiper l'avenir.

— C'est un travail de dilettante. Je ne crois pas que nous aurons beaucoup de temps libre dans les années d'après-guerre. Les choses ne seront plus pareilles.

— Rien ne sera plus pareil, admit Morel avec force. Les femmes font la moitié des métiers des hommes. Leur vie ne dépend plus de celle de leur mari. On ne reviendra plus en arrière, plus maintenant. Regardez votre sœur.

Il parlait de Judith, mais Hannah elle-même avait changé. A travers toute l'Europe, des femmes avaient appris à se débrouiller seules avec courage et exerçaient des métiers impensables pour elles avant la guerre.

— On ne peut pas remonter le temps.

— Grands dieux, non ! fit Morel, soudain agressif. Et c'est valable dans tous les domaines ! J'ai combattu aux côtés d'hommes qui auparavant me servaient à table et ciraient mes chaussures. Plus jamais ça !

— Nous ne reviendrons pas à ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          780
Souri7   13 février 2018
Passé sous silence de Anne Perry
On ne répand pas des accusations à tort et à travers avant d’être certain des faits sur lesquels on se fonde. Il est trop aisé de ruiner une réputation, et trop difficile de revenir en arrière une fois que le mal est fait.
Commenter  J’apprécie          790
Souri7   08 février 2018
Passé sous silence de Anne Perry
Grâce à Dieu, il était devenu possible depuis peu d’anesthésier les patients pendant toute la durée de l’intervention. Ainsi la rapidité avait-elle cessé d’être la nécessité première. Le chirurgien pouvait s’offrir le luxe de réaliser une opération en plusieurs minutes, et non plus en quelques secondes comme c’était le cas autrefois. Il prenait désormais le temps de respecter l’hygiène, d’envisager différentes possibilités, de réfléchir et de bien examiner le champ opératoire, au lieu de ne songer qu’à la douleur du patient et de se hâter de l’abréger.
Commenter  J’apprécie          770
Souri7   06 décembre 2018
Une question de justice de Anne Perry
Il n’y a pas de mal à être ridicule, il y en a beaucoup à ridiculiser son prochain.
Commenter  J’apprécie          770
Souri7   30 avril 2018
Mort d'un étranger de Anne Perry
[...] Parfois, même les gens honnêtes cèdent à la tentation quand leurs amis se lancent dans une affaire frauduleuse. La loyauté peut parfois… tromper le jugement, surtout quand on doit sa prospérité à la générosité et à la confiance d’un autre.
Commenter  J’apprécie          750
Souri7   11 février 2018
Passé sous silence de Anne Perry
Si l’honneur obtenait toujours ce qu’il exige, le monde ne serait pas ce qu’il est.
Commenter  J’apprécie          750
Souri7   26 juin 2018
Mémoire coupable de Anne Perry
Nous sommes égaux devant la loi [...] c’est là l’essence de toute justice. [...] Si nous cessons de l’être, la justice est détruite. Quand nous accusons un homme, nous avons souvent raison, mais pas toujours. La défense existe pour nous protéger tous des moments où nous nous trompons. Il arrive que des erreurs soient commises, des mensonges racontés, des preuves falsifiées ou détournées. La haine et les préjugés, tout comme la peur, les faveurs ou les intérêts personnels peuvent déterminer un témoignage. Chaque dossier doit être mis à l’épreuve. S’il ne résiste pas à la pression, il est imprudent de condamner, et impardonnable de punir.
Commenter  J’apprécie          720

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les Titres de la série des Charlotte et Thomas Pitt

Quelle est la particularité des titres dans cette série ?

ils indiquent toujours le type de crime commis
ils indiquent toujours le lieu du crime
ils indiquent toujours l'heure du crime
ils indiquent le nom de l'assassin

8 questions
88 lecteurs ont répondu
Thème : Anne PerryCréer un quiz sur cet auteur

.. ..