AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.15 /5 (sur 108 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Hanovre , le 18/01/1967
Biographie :

Annette Hess est une écrivaine et scénariste allemande.

Annette Hess a fait des études de peinture et d’architecture d’intérieur avant de se tourner vers l’écriture de scénarios. Scénariste de renom, elle est connue pour ses séries télévisées Weissensee (2010), Berlin 56 (2016) et Berlin 59 (2018) diffusées en prime time et unanimement saluées par la critique.

"La maison allemande" (2019) est son premier roman.

Ajouter des informations
Bibliographie de Annette Hess   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Payot - Marque Page - Annette Hess - La maison allemande


Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Gregorius   04 décembre 2021
La Maison allemande de Annette Hess
On rassemblait entre cinq cents et sept cents adultes et enfants d'un même convoi dans une salle d'une centaine de mètres carrés. Le Zyklon B était introduit, par une ouverture dans le toit, dans un dispositif en grillage métallique débouchant sur une colonne grillagée. À l'extérieur des chambres à gaz, on entendait d'abord les cris, puis une sorte de bourdonnement, comme dans une ruche, qui devenait de plus en plus faible. La mort intervenait en l'espace de cinq à quinze minutes.

Après trente à quarante minutes d'aération, le kommando spécial devait enlever les corps, mais d'abord rassembler les bijoux, couper les cheveux des morts, arracher leurs dents en or, séparer les bébés de leur mère.
Commenter  J’apprécie          40
Gregorius   03 décembre 2021
La Maison allemande de Annette Hess
Ceux qu'on envoyait dans les chambres à gaz, personne ne consignait leur nom. Comme cause du décès, elle devait écrire "Insuffisance cardiaque" ou "Typhus", alors que les gens avaient été fusillés, battus ou torturés à mort.
Commenter  J’apprécie          63
Aela   13 février 2020
La Maison allemande de Annette Hess
Parfois, le soir, avant d'appliquer sa crème pour le visage, Edith s'asseyait devant le miroir et tirait sur sa peau jusqu'à ce qu'elle paraisse sans rides, comme autrefois. Il lui arrivait de sauter le repas du soir plusieurs jours de suite pour rentrer à nouveau dans sa jupe en velours.

Mais alors ses rides sur les joues se voyaient davantage.

" À`partir d'un certain âge, une femme doit se décider: ressembler à une chèvre ou à une vache!"
Commenter  J’apprécie          190
LambertValerie   03 février 2021
La Maison allemande de Annette Hess
Assise au bord du lit, elle réfléchissait à ce qu'il lui avait raconté, ainsi, même ceux qui avaient été épargnés, même leurs enfants, et jusqu'aux enfants de leurs enfants, vivaient das la souffrance de ce lieu. Eva prit la main de David et la caressa. Il l'attira vers lui sur le lit étroit, et ils s firent la seule chose que l'on pouvait peut-être opposer à tout cela: ils s'aimèrent.
Commenter  J’apprécie          190
Gregorius   01 décembre 2021
La Maison allemande de Annette Hess
Est-ce qu'un homme qui a tué dix personnes est moins coupable qu'un autre qui en a tué cinquante? se demanda David.
Commenter  J’apprécie          70
LambertValerie   31 janvier 2021
La Maison allemande de Annette Hess
_Tu sais, dit-elle à David en lui décapsulant une bouteille de bière, j'ai une petite chambre ici, à l'intérieur, dit-elle en désignant le haut de son ventre, juste sous le cœur. J'ai tout mis dedans, puis j'ai éteint la lumière et fermé la porte. Cette petite chambre, quand elle me fait mal, je prends une cuillerée de bicarbonate de soude. Je sais qu'elle est là. Mais, heureusement, j'ai oublié ce qu'il y a l'intérieur. Cinq Russes ? Dix ? Le cadavre de mon mari ? Combien d'enfants morts ? Aucune idée. La porte est fermée, la lumière éteinte.
Commenter  J’apprécie          180
LambertValerie   30 janvier 2021
La Maison allemande de Annette Hess
Ce qui ressortait de la plupart des articles, c'était qu'il fallait tirer un trait sur le passé. Les vingt et un accusés étaient de gentils grands- pères ou pères de famille, de braves citoyens travailleurs qui avaient traversé le processus de dénazification sans se faire particulièrement remarquer.
Commenter  J’apprécie          120
HundredDreams   23 septembre 2020
La Maison allemande de Annette Hess
… la visite du camp avait transformé en certitude ce qu'on ne pouvait jusqu'alors qu'imaginer. Auschwitz était bien réel.
Commenter  J’apprécie          100
missmolko1   10 octobre 2019
La Maison allemande de Annette Hess
La mère d’Eva les attendait sur le seuil. Elle affichait le sourire qu’elle réservait à ses meilleurs clients. Son sourire “sucré”, comme disait Stefan. Edith Bruhns avait mis son collier de grenat à deux rangs, ses pendants d’oreilles dorés sertis d’une perle de culture, ainsi que sa broche en or massif en forme de trèfle. Eva n’avait encore jamais vu sa mère porter tous ses bijoux en même temps. Elle pensa au conte du sapin de Noël qu’elle avait lu à Stefan. Le sapin était entreposé au grenier avant d’être brûlé dans la cour au printemps, et quelques décorations oubliées scintillaient sur ses branches sèches. Enfin, pour un troisième dimanche de l’avent, ça va, se dit Eva.

— Monsieur Schorrmann, quel temps nous avez-vous apporté ? Des roses en décembre ?! Mais où est-ce que vous les avez dénichées, monsieur Schorrmann ?

— Il s’appelle Schoormann, maman, avec deux o !

— Donnez-moi donc votre chapeau, monsieur Schooormann.



Dans le séjour, où l’on déjeunait le dimanche, Ludwig Bruhns s’avança vers Jürgen, broche et couteau à volaille dans les mains. Il tendit son poignet droit au jeune homme. Jürgen s’excusa. La neige.

— Ne vous inquiétez pas. Tout va bien. C’est une grosse oie. Seize livres. Il lui faut un certain temps.

Annegret se fraya un chemin jusqu’à l’ami de sa sœur. Son khôl était un peu trop noir, son rouge à lèvres un peu trop orange. Elle donna la main à Jürgen avec un sourire conspirateur.

— Félicitations. Avec elle, vous aurez du concret.

Jürgen se demanda si elle parlait de l’oie ou d’Eva.



Un instant plus tard, installés autour de la table du séjour, ils contemplaient le volatile fumant. Les roses jaunes de Jürgen trônaient dans un vase en cristal, comme une offrande funéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marylou26   16 mai 2020
La Maison allemande de Annette Hess
Sissi avait une relation toute simple à Dieu, ils se laissaient mutuellement tranquilles.
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quand les femmes mènent l'enquête ...

Dans "Poulets grillés" de Sophie Henaff, le premier tome d'une série française, la commissaire dirige une équipe de bras cassés. Son prénom est associé à "de Bretagne".

Anne Capestan
Carole Evans
Stephanie Plum
Hannah Swensen

12 questions
109 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , femmesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..