AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.18 /5 (sur 133 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 04/11/1922
Biographie :

Annick de Souzenelle est un écrivain d'inspiration jungienne.

Après des études de mathématiques, Annick de Souzenelle a longtemps été infirmière anesthésiste, puis psychothérapeute.

Elle a consacré sa vie à traduire et à pénétrer les textes hébreux de la Bible, en particulier celui la Genèse, à la lumière des spiritualités juives et chrétienne.

Elle a publié de nombreux ouvrages, dont : Le symbolisme du corps humain (Albin Michel, 2000), La Parole au cœur du corps. Entretiens avec Jean Mouttapa (Albin Michel, 1993), Alliance de feu (Albin Michel, 1995), Manifeste pour une mutation intérieure (Le Relié, 2003), Le Baiser de Dieu (Albin Michel, 2007), Nous sommes coupés en deux (Le Relié, 2008).

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Annick de Souzenelle   (35)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Annick de Souzenelle - L'initiation Annick de Souzenelle vient de faire paraître un nouvel ouvrage aux éditions du Relié à nouveau co-signé avec Pierre-Yves Albrecht : L'initiation joliment sous-titré : Ouvrir les portes de notre cité intérieure. Dans l'entretien vidéo ci-après, elle répond à quelques questions de Marc de Smedt sur les thèmes traités dans ce livre concernant l'urgence de la prise de conscience et le besoin de rites initiatiques nouveaux à tous les âges de la vie.
+ Lire la suite
Podcasts (4) Voir tous


Citations et extraits (79) Voir plus Ajouter une citation
Annick de Souzenelle
milamirage   01 mai 2013
Annick de Souzenelle
Que notre regard sur nos enfants

nous amène à retrouver

un regard lucide sur nous-mêmes.
Commenter  J’apprécie          451
Annick de Souzenelle
milamirage   16 avril 2013
Annick de Souzenelle
Mais pourquoi attendre que les déchirements venus

de l'extérieur nous apprennent un jour qui nous sommes ?

Pourquoi attendre de grands malheurs pour apprendre

à quitter celui ou celle que nous ne sommes pas,

celui ou celle que nous paraissons être ?
Commenter  J’apprécie          290
III   12 septembre 2011
Pour une mutation intérieure de Annick de Souzenelle
Pénétrer la pulpe, au-delà de la coque, atteindre au cœur des choses, en ouvrir le noyau pour en libérer l'énergie, cela ne peut se faire par seule voie extérieure si ce n'est en reconduisant le geste dont fait part le mythe de l'exil (appelé “chute” dans le langage religieux), alors que la voie intérieure dont seul dans la création l'Homme est capable, le conduit au cœur de lui-même et le fait alors entrer en résonance avec le cœur de l'univers.



C'est ce chemin-là que nous avons perdu.
Commenter  J’apprécie          220
colimasson   31 juillet 2015
Job sur le chemin de la lumière de Annick de Souzenelle
Dans le secret de l’Arbre de la connaissance, Job est devenu son NOM ; en celui de l’Arbre de vie, il devient l’Elohim épousé de Dieu, de Celui qui, amoureux fou de l’Homme, sans cesse frappe à sa porte, l’appelle, et auquel l’homme Job a répondu.
Commenter  J’apprécie          200
colimasson   23 juillet 2015
Job sur le chemin de la lumière de Annick de Souzenelle
Job est dit parfait.

Qui dit perfection dit statisme.

Dans l’arbre qu’il est, l’Homme est appelé à faire croître en lui la connaissance dont nous savons qu’elle est lumière et non encore lumière, qu’elle est « parfaite » à un niveau de connaissance et reste « imparfaite » dans les ténèbres, parce que non encore révélée.

Job ne se connaît pas.
Commenter  J’apprécie          120
Tatooa   08 février 2021
Le seigneur et le satan de Annick de Souzenelle
Aujourd'hui il ne s'agit plus de croire ou ne pas croire, mais de devenir.
Commenter  J’apprécie          110
Tatooa   13 décembre 2020
Le baiser de Dieu ou l'Alliance retrouvée de Annick de Souzenelle
Un texte paru dans "Le Monde" le 19 Mars 1988, il y a 20 ans déjà, et signé de très hautes personnalités du monde scientifique mettait en garde contre "la spirale industrielle que ne maîtrisent ni les chercheurs ni les consommateurs". "Le désir de connaître le monde, disaient ces chercheurs, est aujourd'hui débordé par le besoin de l'exploiter. La recherche est orientée par des choix économiques, sociaux, sanitaires ou militaires. Le chercheur ne peut ignorer cette orientation et la société est en droit de la juger. Fonctionnant sur un monde réductionniste et ignorant toute autre forme de connaissance et de vérité, la science entre en conflit avec la nature, la culture et les personnes [...]

Nous croyons que la réflexion doit précéder le projet scientifique plutôt que succéder à l'innovation. Nous croyons que cette réflexion est de caractère philosophique avant d'être technique et doit se mener dans la transdisciplinarité et l'ouverture à tous les citoyens."



Qui aujourd'hui ? Quel philosophe se révèlerait capable d'une réflexion d'une telle envergure ? Le trouverait-on qu'il serait éliminé d'emblée de tout comité d'éthique tant il ferait peur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Tatooa   05 janvier 2021
L'Egypte intérieure ou Les dix plaies de l'âme de Annick de Souzenelle
Elles (ndr : les spiritualités "new age") proposent des expériences de globalité d'autant plus recherchées que l'Occident n'offrait jusqu'ici que des philosophies desséchantes ne concernant que la pensée et n'ouvrant que sur du parcellaire. Cependant, les techniques employées, privées des milieux religieux ou culturels normatifs, desquels elles ont été extraites, peuvent conduire à des illuminations dont les sujets sont bien incapables de discerner s'il s'agit d'illusion ou de réalité. Les maîtres spirituels connaissent bien l'immense danger de ces pratiques scindées de leur humus traditionnel, qui peuvent conduire à la folie. Dans le meilleur des cas, il peut s'agir d'une expérience numineuse qui, selon les lois ontologiques, précède nécessairement le chemin des morts-renaissances intérieures, mais dans ce cas, l'expérience exige aussi nécessairement de prendre ce chemin, et, le sujet ne le sachant pas, non seulement ne le prend pas, mais se croit arrivé ! Le germe du "Fils" est alors stérilisé.

Les faiseurs de miracle affluent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Annick de Souzenelle
BRAEM   08 avril 2019
Annick de Souzenelle
Le corps est d'une beauté extraordinaire. Il chante notre destin. Nous avons juste à être à l'écoute de ce chant !
Commenter  J’apprécie          90
Tatooa   18 juin 2013
Job sur le chemin de la lumière de Annick de Souzenelle
L'Histoire n'a pas encore fait sa première pâque.

Que peut-elle dire des ténèbres avec lesquelles elle est encore confondue, et de la lumière dont elle n'a pas fait l'expérience ?

Lorsqu'elle entrera dans le volume d'un nouvel espace-temps, l'Histoire n'usera plus des critères qui sont aujourd'hui les siens pour donner son verdict. Elle verra sourire le texte biblique, scintiller chaque mot, danser chaque lettre pour offrir une nouvelle figure du mot qui commencera de livrer le secret de son coeur ; elle entendra s'élever du récit de Job un chant d'allégresse. D'une allégresse assourdie par l'épreuve, mais qui va conduire le juste jusqu'au fou qui se cache en lui, le fou de Dieu !

L'histoire de Job est une grande histoire d'amour.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Possible, ou impossible ?

L’impératrice Victoria, qui a vécu de 1840 à 1901, a-t-elle eu la possibilité d’utiliser un téléphone ?

oui
non

12 questions
1 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..