AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 413 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Hazebrouck , le 16/12/1949
Biographie :

Annie Degroote est auteur mais également comédienne et auteur dramatique.

Elle a créé des spectacles pour les enfants, conçu une émission humoristique pour la radio... Au théâtre, elle a joué dans des pièces de Pirandello, Molière, Colette, mais aussi dans des créations, comme Comediante, qu'elle a écrit et mis en scène. Elle a été responsable pendant sept ans d'un atelier théâtre "Les Baladins de Ménilmontant" et a monté en tant qu'auteur et metteur en scène cinq créations jouées au théâtre de Ménilmontant. Elle a tourné de nombreuses fictions pour le cinéma et la télévision.

Mais aujourd'hui c'est véritablement la littérature qui semble inspirer le plus Annie Degroote. Ainsi, dans ses romans, elle s'attache à faire revivre sa région à travers son histoire, ses traditions et ses habitants. Annie Degroote a d'ailleurs reçu pour ses trois premiers ouvrages le Grand Prix des Lettres de la Société des arts et des lettres de la ville de Lille.

Annie Degroote a également été publiée sous le nom d'Annie Sanerot-Degroote.
+ Voir plus
Source : www.pressesdelacite.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
A l'occasion de la Foire du Livre de Brive, Annie Degroote évoque les trois auteurs qui l'ont inspirée pour son titre "Nocturne pour Stanislas". En savoir plus sur le livre "Nocturne pour Stanislas" : http://bit.ly/2hWaS1P Printemps 2004, dans le Nord. En remontant les secrets de sa filiation, la jeune Hania découvre la vie tumultueuse de son grand-père, réfugié polonais en France, et réhabilite sa mémoire bafouée.

Citations et extraits (118) Voir plus Ajouter une citation
Annette55   26 août 2018
Nocturne pour Stanislas de Annie Degroote
" De certaines amours, on ne se remet pas ..."
Commenter  J’apprécie          240
LiliGalipette   31 mars 2013
Les perles de la Moïka de Annie Degroote
« De sa mère, elle se rappelait les injustices, le manque de tendresse et de réconfort dans ses moments de peine. » (p. 44)
Commenter  J’apprécie          210
nadejda   27 décembre 2018
Le Nord comme ils l'ont aimé de Annie Degroote
La bière c'est le temps. Boire un demi, c'est le temps suspendu. Porter le verre aux lèvres et goûter la bière c'est un instant qui, en même temps, est une éternité. Puis doucement, lentement, l'avaler après l'avoir fait tourner sur le palais c'est un temps qui s'envole, qui disparaît, réduit à néant par le plaisir-saveur. La bière qui descend dans le gosier c'est un temps fusée, interstellaire, plus vif que la vitesse de la lumière, c'est une comète qui laisse une longue trace dorée dans le firmament.

La bière enfin qui dégouline dans le ventre, c'est la paix retrouvée, le temps immobile, un temps qui s'arrête à jamais.

Puis arrive une nouvelle gorgée qui est un recommencement, un cycle identique au précédent, un temps perpétuel, un temps sans fin.

Et ainsi s'écoulent les heures, les minutes, les journées.

Ronny Couteure, Le temps de la bière, 1997
Commenter  J’apprécie          160
nadejda   26 décembre 2018
Le Nord comme ils l'ont aimé de Annie Degroote
Et si je devais en une seule image, en un seul son, résumer ce Nord qui m'est cher, je choisirai, sur une petite route où le poussier grince, mais que borde la chicorée sauvage, une bicyclette qui passe avec un doux bruissement d'hirondelle.

Françoise Mallet-Joris, "Les Flandres", Nord, juin 1991
Commenter  J’apprécie          140
Magenta   01 avril 2013
Les perles de la Moïka de Annie Degroote
Dès qu'elle fixait le regard de sa mère, elle se sentait coupable d'être là, de vivre.

Et soudain la douleur s'engouffre.

La tension martèle ses tempes.

La migraine monte.
Commenter  J’apprécie          130
BVIALLET   30 mars 2013
Les perles de la Moïka de Annie Degroote
 Elle fut aussi remarquable comme religieuse, que jadis, comme grande-duchesse.

En octobre 1918, l'armée blanche la retrouva au fond d'un puits de mine, ainsi que les grands-ducs Serge, Jean, Constantin, Igor et le jeune Vladimir Palay, fils du grand-duc Paul, poète talentueux et prometteur de dix-huit ans. Après avoir été assommés à coups de crosse, ils y avaient été précipités vivants ; les gardes rouges lancèrent encore des grenades.

Des paysans entendirent des gémissements et des chants religieux s'élever du puits. Oui, certains vivaient encore. Ils n'osèrent intervenir. La peur s'était insinuée en chacun, et allait longtemps imprégner l'âme russe. 
Commenter  J’apprécie          100
sigma   01 mars 2013
L'oubliée de Salperwick de Annie Degroote
Je n'ai pas d'avenir en ce monde, Flore, et je n'aime pas ce que l'homme en fait. Le progrès va l'engloutir, il est prêt à tout écraser pour s'enrichir, à tout détruire. Ce que je vois est la mort de l'homme par l'homme...
Commenter  J’apprécie          100
ladesiderienne   31 juillet 2015
Le moulin de la Dérobade de Annie Degroote
Valentine de Montfleury contempla son reflet dans le miroir. Oui , elle était belle. Son père avait raison. Il était si fier de sa fille. Cela ne l'empêchait pas de la vendre en ce début de l'année 1906...
Commenter  J’apprécie          100
sabine59   04 juillet 2019
Le Nord comme ils l'ont aimé de Annie Degroote
Mon beau pays, mon frais berceau,

Air pur de ma verte contrée,

Lieux où mon enfance ignorée

Coulait comme un humble ruisseau!



( " La vallée de la Scarpe" de Marceline Desbordes -Valmore)
Commenter  J’apprécie          100
emi13   26 novembre 2013
Les perles de la Moïka de Annie Degroote
En me proposant ce rôle , tu as effectué un véritable sauvetage !
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le p'tit bal ....

C'est mon dernier bal ... "J'ai dit à mes copains Y'a un baloche à Sarcelles On va y faire un saut Y aura p't'être des morues Et puis ça fait un bail Qu'on s'est plus bastonné Avec de la flicaille Ou des garçons bouchers C'est mon dernier bal Ma dernière virée Demain dans l'journal Y'aura mon portrait" Indice : Lola

La compagnie créole
Bernard Lavilliers
Renaud
Michel Sardou

16 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson , fêtes , françaisCréer un quiz sur cet auteur

.. ..