AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.3 /5 (sur 22 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , le 01/10/1936
Mort(e) à : Paris , le 20/02/2014
Biographie :

Antoinette Fouque est une militante pour l'émancipation des femmes, a été psychanalyste, politologue, elle est aussi éditrice, et femme politique française.
Antoinette Fouque, diplômée d’études supérieures de lettres et docteur en sciences politiques, est d’abord enseignante (1961), et parallèlement, à partir de 1964, critique littéraire et traductrice, notamment aux Cahiers du Sud et à La Quinzaine littéraire. En 1968, elle participe à la fondation du MLF, au sein duquel elle fonde et anime le groupe «Psychanalyse et Politique».
Dans la foulée de la création des éditions des Femmes, elle ouvre trois librairies «Des Femmes» à Paris, Lyon et Marseille, dirige Le Quotidien des femmes (1974), puis Femmes en mouvement (1978-1982), et inaugure la Bibliothèque des voix, composée de livres-cassettes.
Devenue entre-temps psychanalyste, Antoinette Fouque préside l’Alliance française de San Diego aux Etats-Unis (1986-1988), avant de fonder en 1989 L’Alliance des femmes pour la démocratie, dont elle sera présidente. Dans les années 90, cette théoricienne du féminisme, aux positions souvent controversées, s’engage nettement sur le terrain politique.
Chargée de mission auprès de Michèle André, secrétaire d’Etat aux Droits des femmes en 1990, elle fonde deux ans plus tard le club Parité 2000, avant d’être élue au Parlement européen en 1994, sur la liste «Energie radicale» de son compatriote marseillais Bernard Tapie.
A Strasbourg, elle sera vice-présidente de la commission des Droits de la femme, et déléguée de l’UE à la conférence mondiale des femmes à Pékin (Chine) en 1995. Parallèlement, elle est chargée de séminaires en sciences politiques et directrice de recherches à l’université de Paris-VIII Saint-Denis. Commandeur de la Légion d’honneur, grand officier de l’ordre national du Mérite, commandeur des Arts et des Lettres, Antoinette Fouque, mère d’un fils, avait notamment publié «Il y a deux sexes» (1995, réédité en 2004).
+ Voir plus
Source : Wikipédia et Libération
Ajouter des informations
Bibliographie de Antoinette Fouque   (13)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Catherine Guyot vous présente les rééditions des écrits d'Antoinette Fouque en poche "Qui êtes-vous, Antoinette Fouque ? : entretiens avec Christophe Bourseiller", "Féminologie. Volume 2, Gravidanza" et "Féminologie. Volume 3, Génésique" aux éditions Des femmes Antoinette Fouque. Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/livres/2481889/antoinette-fouque-qui-etes-vous-antoinette-fouque-entretiens-avec-christophe-bourseiller https://www.mollat.com/livres/2481698/antoinette-fouque-feminologie-volume-2-gravidanza https://www.mollat.com/livres/2481697/antoinette-fouque-feminologie-volume-3-genesique Note de musique : © mollat Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
nameless   01 mars 2019
MLF, psychanalyse et politique 1968-2018, tome 2 : La plus longue des révolutions de Antoinette Fouque
Il y a quarante ans, j'essayais de faire admettre que le MLF était un mouvement symbolique et pas seulement un mouvement social. S'il concerne les femmes, il concerne aussi l'ensemble de l'humanité, de l'environnement ; les femmes apportent ce dont elles ont été privées, reconstruisent l'Histoire dans une nouvelle alliance, pour réconcilier ce qui a été séparé par la guerre, par la guerre entre "nature" et "culture" et, plus largement par le conflit des couples oppositionnels. Aujourd'hui, en Europe et en France en particulier, le mouvement des femmes a choisi massivement la parité plutôt que la guerre des sexes ; il chemine avec l'écologie et transforme le rapport au monde. C'est donc bien un mouvement de civilisation et, à ce titre, une avancée dans la libération.
Commenter  J’apprécie          220
nameless   07 mars 2019
MLF, psychanalyse et politique 1968-2018, tome 2 : La plus longue des révolutions de Antoinette Fouque
Pour un 8 Mars, fête nationale, fériée, chômée, payée pour toutes les femmes.

p. 158
Commenter  J’apprécie          160
colimasson   07 décembre 2012
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
Fille ou garçon, chacun de nous est né d’un corps de femme. J’affirme depuis longtemps que c’est là « le premier environnement de l’être humain ». Il nous aura non seulement offert l’hospitalité charnelle, le gîte et le couvert, mais il nous aura fait grandir, nourris de sa chair, transmis son héritage : en même temps qu’il aura sculpté notre corps intégral, parfait, il l’aura équipé pour penser et parler. Ce n’est pas un miracle. C’est une œuvre d’être humain, un perfectionnement depuis des millénaires d’une espèce par ses femelles intelligentes.
Commenter  J’apprécie          90
colimasson   06 janvier 2013
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
« La démocratie reconnaît l’individualisme : c’est parce que nous reconnaissons que tous les gens sont différents, et que tous ont des points de vue distincts, que nous acceptons aussi qu’il y a un besoin d’institutions qui nous permettront de travailler ensemble malgré nos différences et d’arriver à des réponses. Je pense que c’est ce que la démocratie apporte. Vous connaissez ce proverbe anglais qui dit : nous devons être d’accord pour être différents (« We must agree to differ »). C’est un proverbe démocratique. »



Aung San Suu Kyi

Commenter  J’apprécie          90
colimasson   11 décembre 2012
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
La pulsion épistémophilique, dont l’aboutissement serait l’utérus artificiel, la reproduction des espèces animales sans les femelles et de l’espèce humaine sans les femmes, est la pulsion qui, à la fois, fait aller sur la Lune et fait détruire l’Amazonie. C’est l’ambivalence de la création destructrice, de la pulsion de mort dominant indéfiniment la pulsion de vie. Jusqu’ici, c’est quand même, me semble-t-il, la pulsion de vie qui a dominé la pulsion de mort, puisque nous sommes encore là.»
Commenter  J’apprécie          90
colimasson   29 décembre 2012
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
Je crois que le propre des femmes, souvent, c’est de ne pas avoir pris conscience de leur situation, d’avoir cru que leurs problèmes étaient des problèmes individuels, des problèmes de couple, des problèmes de classe. Grâce au MLF, certainement, elles ont pris conscience qu’il y a un problème féminin, qu’elles ont des intérêts communs.
Commenter  J’apprécie          90
Newta   24 juillet 2016
Il y a deux sexes de Antoinette Fouque
Permettez-moi d'exprimer quelques souhaits : plutôt que les mythologies de la Bible et de la Grèce qui falsifient l'origine en substituant à la gestation femelle des genèses fabuleuses et amatrides, plutôt que des démocraties unisexes et matricides, nous voulons un processus de démocratisation qui reconnaissent l'irréductible différence des sexes, la dissymétrie et le privilège des femmes dans la procréation, qui fasse de la procréation un droit universel, qui rétablisse la réalité, la vérité de l'origine humaine, charnelle et sexuée, qui exprime sa gratitude envers les femmes pour leur apport unique à l'humanité dans sa généalogie, sa mémoire, sa transmission en progrès, sa capacité de penser.
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   27 décembre 2012
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
A partir de l’expérience génésique qui a fait de moi à mon tour un corps natal, je lis dans tous ces récits judéo-grecs dont Levinas dit qu’ils sont l’Europe, dans toutes les fables dans lesquelles nous avons été élevés, le même fantasme auto-érotique des hommes. J’y vois l’évidence de leur appropriation de la procréation comme création suprême, avec anéantissement des femmes et de leurs compétences, qu’il s’agisse de la Bible avec Eve ou de la Grèce avec Athéna, qui naît toute armée de la tête de Zeus.
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   29 novembre 2012
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
La face lumineuse de la procréation n’a pas été gratifiée. Les femmes sont le terroir de l’espèce, corps d’accueil, mémoire et généalogie de la ressource humaine, du capital pensant, qu’elles renouvellent et restaurent, grossesse après grossesse, génération après génération, sens, à la fois direction et signification, de l’Histoire dans le futur.
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   02 décembre 2012
Féminologie, tome 3 : Génésique de Antoinette Fouque
L’économie du profit et de la capitalisation est une économie de gaspillage, masculine. On sème à tout vent du sperme, qui se perd à chaque éjaculation. On le gaspille comme on gaspille les ressources.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Au bonheur des Dames - Emile ZOLA

Denise, orpheline, débarque sur le pavé parisien avec ses deux frères...

Georges et Riri
Jean et Pépé
Jean et Rémi
Riri et Rémi

12 questions
1245 lecteurs ont répondu
Thème : Les Rougon-Macquart, tome 11 : Au bonheur des dames de Émile ZolaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..