AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.17/5 (sur 1448 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Haifa , le 17/09/1962
Biographie :

Ari Folman est un scénariste et réalisateur israélien de cinéma.

Engagé dans l'armée israélienne, il a participé à la première guerre du Liban en septembre 1982. Il commence sa carrière en réalisant plusieurs documentaires pour la télévision israélienne, dont beaucoup dans les territoires occupés de Gaza. Il collabore également sur une série télé pour enfants.

En 1995, le cinéaste réalise son premier long-métrage : "Saint Clara" ("Clara Hakedosha"), tiré du roman de l'écrivain tchèque Pavel Kohout (1928).

Six ans plus tard, le cinéaste repasse derrière la caméra pour un nouveau drame : "Made in Israel" (2001), un conte futuriste sur la traque du dernier nazi vivant.

Entre 2003 et 2008, il rédige les scripts de quatre séries télévisées israéliennes, et en réalise également quelques épisodes.

En 2008, Ari Folman dirige son troisième film, cette fois-ci d'animation, "Valse avec Bachir", dont il est également le scénariste. Ce film documentaire raconte la vie d'un homme enrôlé dans l'armée israélienne à l'âge de 19 ans, qui est témoin de l'atrocité du massacre de Sabra et Chatila en 1982. En 2009, il reçoit plusieurs distinctions majeures, dont le César du meilleur film étranger et le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère.

En 2013, son nouveau film (le premier en anglais), "Le Congrès", tiré du roman "Le Congrès de futurologie" (1971) de Stanislas Lem (1921-2006), qui mêle séquences animations et prises de vues réelles, ouvre la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes.

En 2021, il réalise un film d'animation, l'adaptation du "Journal d'Anne Frank", qui mêle animation et stop motion.

+ Voir plus
Source : www.lefigaro.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Ari Folman   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Soixante dix ans après la première parution du Journal d?Anne Frank, Ari Folman et David Polonsky, respectivement scénariste et dessinateur de Valse avec Bachir, se sont emparés de cette ?uvre magistrale pour l?adapter en roman graphique sur proposition du Fonds Anne Frank. Parue aux éditions Calmann-Lévy en même temps que L?Intégrale des ?uvres de la jeune fille, cette nouvelle version rend particulièrement vivants Anne Frank et sa famille et redonne au Journal une magnifique résonnance intime. En savoir plus sur le Journal d'Anne Frank, roman graphique : https://www.hachette.fr/livre/le-journal-danne-frank-roman-graphique-9782702160930 En savoir plus sur L'Intégrale Anne Frank : https://www.hachette.fr/livre/anne-frank-lintegrale-9782702161722

+ Lire la suite

Citations et extraits (162) Voir plus Ajouter une citation
Chère Kitty, comme tu peux t'en douter, on se demande souvent ici avec désespoir : « À quoi bon, oh à quoi bon cette guerre, pourquoi les gens ne peuvent-ils vivre en paix, pourquoi faut-il tout anéantir ? »
Pourquoi fabriquent-ils en Angleterre des avions de plus en plus gros, des bombes de plus en plus lourdes et en même temps des pavillons individuels pour la reconstruction ?
Pourquoi dépenser des millions pour la guerre et pas un sou pour la médecine ?
Pourquoi les gens doivent-ils souffrir de la faim tandis que dans d'autres parties du monde, une nourriture surabondante pourrit sur place ?
Il y a tout simplement chez les hommes un besoin de ravager, un besoin de frapper à mort, d'assassiner et de s'enivrer de violence. Tant que l'humanité entière, sans exception, n'aura pas subi une grande métamorphose, la guerre fera rage, tout ce qui a été construit, cultivé, tout ce qui s'est développé sera tranché et anéanti, pour recommencer ensuite !
Commenter  J’apprécie          340
Mais j'ai appris au moins une chose : on ne connaît vraiment les gens qu'après avoir eu une bonne dispute avec eux. Alors seulement, on peut juger de leur caractère !
Commenter  J’apprécie          290
Pour les nazis, les juifs étaient la cause de tous les maux. Lorsqu'ils ont pris le pouvoir, ils se sont fixé pour objectif d'éliminer les juifs de la société allemande - alors qu'ils représentaient moins de 1% de la population.
Commenter  J’apprécie          160
quand tu débarques dans un village, les chiens sont les premiers à flairer ta présence et ils se mettent à aboyer. ... Alors tout le village se réveille et l'homme que tu recherches prend la fuite... Il fallait bien que quelqu'un se charge des chiens. On savait que j'étais incapable de tuer un homme, alors on me disait :" allez Boaz...tu pars en éclaireur avec ton silencieux et tu t'occupes des clébards." ... Je me rappelle de chacun d'eux. Chaque gueule, chaque plaie, le regard dans leurs yeux au moment où ils s'écroulaient.
Commenter  J’apprécie          150
Faites tout ce qui est en votre pouvoir pour sauver ne serait-ce qu'une vie. Une seule vie, la vie d'un enfant, mérite qu'on lui consacre son existence.
Commenter  J’apprécie          140
Tant que tu pourras contempler le ciel sans crainte, tu sauras que tu es pur intérieurement et que malgré les ennuis, tu retrouveras le bonheur.
Commenter  J’apprécie          140
A quoi bon, oh à quoi bon cette guerre, pourquoi les gens ne peuvent-ils vivre en paix, pourquoi faut-il tout anéantir?
Il y a tout simplement chez les hommes un besoin de ravager, un besoin de frapper à mort, d'assassiner et de s'enivrer de violence.
Tant que l'humanité entière, sans exception, n'aura pas subi une grande métamorphose, la guerre fera rage ; tout ce qui a été construit, cultivé, tout ce qui s'est développé sera tranché et anéanti, pour recommencer ensuite !
Commenter  J’apprécie          120
Chère Kitty, qui aurait pu prévoir, alors que nous avions fui l'Allemagne et ses horreurs, que les nazis envahiraient la Hollande et que tout recommencerait ?
Commenter  J’apprécie          110
CE VÉTÉRINAIRE NE TRAITE QUE DES ANIMAUX JUIFS ?

NON... MAIS ON LE TRAITE COMME UN ANIMAL PARCE QU'IL EST JUIF...

P.11
Commenter  J’apprécie          100
Depuis quand ce qui est utile rend heureux ?

Se faire fusiller au nom de l'amour, ce serait pourtant une belle façon d'en finir.

Je n'ai encore jamais eu de véritables amies.
Commenter  J’apprécie          90

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Ari Folman Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ari Folman (2482)Voir plus

Quiz Voir plus

Le journal d'Anne Frank

De quoi ça parle ?

De la premiere Guerre Mondiale
D'amour
D'horreur
De trahison

10 questions
137 lecteurs ont répondu
Thème : Le Journal d'Anne Frank (Roman graphique) de Ari FolmanCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..