AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.14 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Lévis
Biographie :

Ariane Lessard poétesse, blogueuse et écrivaine.

Titulaire d’une maîtrise en création littéraire à l’Université du Québec à Montréal, elle a étudié à Québec puis à Paris, en plus d’enrichir ses connaissances littéraires à Buenos Aires.

Elle a publié dans des revues universitaires, dont le Crachoir de Flaubert, L’écrit primal, Fermaille et Main Blanche et a été membre du collectif Exond& où elle a allié la poésie à la performance.

"Feue" (2018) est son premier roman.

Ariane Lessard habite désormais à Montréal.


Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
Au fond je ne suis pas une mauvaise personne. J’ai seulement appris à désapprendre les bonnes manières. Les bonnes manières ne servent qu’à une chose, empêcher de créer de nouvelles choses. Les dames empêchent la nouveauté en gardant toutes les filles encadrées, encerclées et obligées. Moi je ne suis pas une personne qu’on peut enfermer. Entre quatre murs, je pense au dehors. Je pense aller mettre mes pieds dans les mousses, je pense à regarder dans le garage. J’ai vu un jour Laure y entrer et peu de temps après, Dame Angoisse est entrée elle aussi. Je n’osais regarder par aucune fenêtre. Je me suis dit que c’était interdit de regarder.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
Benoîte est avec les grandes et elle a une poitrine une poitrine de femme. Je voudrais qu’elle me prenne dans ses bras et me presse la tête lentement contre son buste. Je voudrais entendre son cœur par mon oreille contre son torse. Je voudrais qu’elle caresse mes cheveux longtemps, qu’elle me flatte le dos. Me donne des frissons des frissons sur l’échine. Corinne n’est pas une bonne personne à qui se confier. Je ne me confie pas à Corinne et je préférerais être aux bons soins de Benoîte. J’aimerais bien qu’elle me parle et comprenne que je serais sa petite chatte si elle le voulait.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
Je préfère les chemins habituels. Marcher sur les sols habitables. Je deviendrais bien un garçon pour retourner au hameau et conduire la charrette. Je retournerais bien au village en charrette pour devenir un garçon. Faudrait-il que j’en possède le sexe ballant pour que mon père me reprenne à la maison, que j’aie le sexe en dehors pour retourner auprès de mes frères ? Je ne possède que ce trou. Ce trou m’empêche de retourner chez moi. Ce trou me porte au pensionnat. Ce trou, je le boucherais.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
J’ai de la difficulté à tracer les O. Toutes les courbes mènent nulle part. Je préfère ce qui va droit devant. Les lignes parallèles, ou les angles. Jeanne portait un bandage à la main. Jeanne est trop douce, c’est quelque chose qui la perdra. J’aurais aimé apercevoir sa blessure. Je lui ai fait mal. Je l’ai blessée pour gagner, pour lui montrer qu’on ne gagne pas sans sa queue. On ne gagne pas sans morceau de tissu dans la culotte. On ne gagne pas sans l’appui du diable dans son pantalon.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
Ce doit être bien d’être l’unique enfant d’une famille. Elle est bonne de nous nourrir, alors qu’au fond, elle doit penser à toutes les fois où elle n’a pas nourri sa fille. Je suis heureuse que Catherine soit devenue mon amie parce que le silence de Diane commençait à me peser, si je peux me permettre. Elle a toujours été murée dans ce mutisme. À un moment il faut s’entourer de gens qui parlent, sinon on n’entend plus que le vent qui siffle entre les vieilles pierres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
À chaque angle du couloir qui encercle la cour intérieure, j’imagine croiser un fantôme, ou simplement un regard. Juste le temps d’un instant au détour d’une classe, en apercevoir un. J’ai souvent l’impression qu’on me regarde. Même si cela m’apparaît de l’ordre de l’irréel, je continue d’avoir peur de mourir chaque fois que je descends les escaliers et que l’odeur sèche et terreuse du béton me prend aux narines. Je continue d’y descendre seule malgré mon inquiétude.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
J’ai poussé Annette parce qu’elle est sotte. Elle est tombée dans la bouette. Sa grande robe l’empêchait de se relever. Sa façon de me suivre partout et de chercher mon approbation me rendait folle. Je lui disais souvent avec les yeux de se tenir loin de moi, mais elle revenait toujours. Je n’ai pas besoin d’une petite sœur ni même d’une amie, je suis bien seule. De toute manière, elle ne fera jamais quelque chose qui mérite qu’on y porte attention.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
Je la chatouille du bout des orteils. D’abord le dessous des pieds, puis le creux du genou quand elle est couchée sur le ventre. C’est doux. Je lui tape sur les fesses avec la plante la plante de mon pied. Puis je faufile mes orteils jusqu’à. J’essaie de faire glisser mon pied dans sa. C’est elle qui m’a montré. Je ne le ferais pas avec une autre personne que Corinne, je ne le ferais qu’avec elle.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
C’est une fille qui ne fait rien de normal. Pourquoi toujours vouloir aller dans le mauvais sens ? Quand on botte le ballon dans la grande salle, c’est presque sûr que le rebond va revoler dans le visage d’Annette. Elle a un visage qui attire les ballons. Ou bien qui attire le ballon qui attire le pied qui attire une personne qui veut le lui envoyer en pleine face.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   06 août 2020
École pour filles de Ariane Lessard
Dame Dominique me ramène à l’ordre. Elle sait que je suis intelligente. Dans la classe de lettres, je suis celle dont elle préfère les textes. Leurs ondulations, qu’elle dit. Ce qu’on entendrait si on pouvait écouter ce que les gens pensent tout bas. Toujours empreints d’un mystère qui vous encercle.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Vous avez Shaw ?

Peu me ...

Shaw
chaud
chaut
show

6 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , homonymeCréer un quiz sur cet auteur