AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 02/03/1990
Biographie :

Né en 1990, Arthur Chevallier est écrivain et éditeur. Après avoir été en charge du domaine Histoire des Editions du Cerf de 2014 à 2019, il a rejoint, en 2020, toujours comme éditeur, le domaine Histoire du groupe Humensis, Passés composés. La même année, il est nommé co-commissaire de l'exposition RMN-Grand Palais consacrée à Napoléon qui se tiendra en avril 2021. Depuis 2019, il tient, chaque semaine, une chronique consacrée à l'Histoire au journal Le Point. La plupart de ses travaux portent sur l'influence de la littérature sur l'écriture de l'histoire de la Révolution française et du Premier Empire. Il est l'auteur de nouvelles parues aux Editions Grasset dans "Le Courage". Il est également l'auteur, toujours aux Editions Grasset, d'anthologies d'histoire et de littérature parues dans la collection des Cahiers Rouges. En 2018, il publie un essai, Napoléon sans Bonaparte (Cerf), dans lequel il conteste la notion de "bonapartisme". Son dernier livre, Le Goût de Napoléon, a été publié en 2019 aux éditions du Mercure de France.




+ Voir plus
Source : Grasset. Le Point. Editions du Cerf
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le courage en littérature selon Arthur Chevalier.

Podcast (1)


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Juin   28 décembre 2018
Le cahier rouge du journal intime de Arthur Chevallier
Berlin, dimanche 22 octobre 1922



En Italie, les fascistes se sont emparés du pouvoir par un coup d'état. S'ils le gardent ce sera un évènement historique aux conséquences imprévisibles, non seulement pour l'Italie, mais aussi pour toute l'Europe.



( Comte Harry Kessler)
Commenter  J’apprécie          40
emdicanna   04 novembre 2019
Le cahier rouge du journal intime de Arthur Chevallier
Extrait du Memorandum de Barbey d'Aurevilly, 3 Août 1836, Paris.

Je m'en vais recommencer un journal, cela durera le temps qu'il plaira à Dieu, c'est-à dire à l'ennui, qui est bien le dieu de la vie. Quand je serai las de me regarder, je fermerai ce livre et tout sera dit. Pourquoi ne se débarrasse-t-on pas aussi facilement de soi-même, cet inexorable quelque chose qui est malgré lui-même, car le suicide nous débarrasse-t-il entièrement ? Qui le sait ? Le "sommeil" sans rêves que souhaitait Byron n'était pas une réponse à l'angoissée question de Shakespeare. La lâcheté humaine s'est accroupie derrière Dieu.

Depuis mon dernier journal que j'écrivais en voyageant, il y a un an à pareille heure, qu'est-ce que j'ai fait et que suis-je devenu ? Si j'avais écrit l'emploi de mes jours et les deux ou trois évènements qui sont déjà un passé furieusement enfoncé dans le gouffre des choses, et ce que ces évènements ont produit en moi ou m'ont arraché, ce serait une assez longue et triste histoire dont je ne conseillerais la lecture à personne, pas même à moi maintenant. Il est des ruines que personne ne voit achever de tomber, des chutes silencieuses. Ce n'est que longtemps après qu'on s'aperçoit qu'il n'y a plus rien où il y avait une existence et que le vide a englouti les atomes du dernier débris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emdicanna   01 novembre 2019
Le cahier rouge du journal intime de Arthur Chevallier
Fin de la préface d'Arthur Chevallier :

Les anecdotes et les révélations contenues dans ces journaux intimes sont certes fascinantes ; il n'y a rien d'étonnant à ce qu'un lecteur se passionne pour les informations données par un écrivain sur sa propre vie. C'est une forme de voyeurisme. Au contraire, quand un auteur note, dans son journal, des idées à propos d'un livre, d'un tableau ou d'un morceau de musique, qu'il a lu, vu ou écouté tel ou tel jour, le plaisir éprouvé par le lecteur est d'un autre ordre : il regarde un écrivain regarder le monde. Et ça suffit. Par exemple, Memoranda de Jules Barbey d'Aurevilly n'est parfois qu'un journal d'idées. Il arrive à l'auteur de ne rien noter de son quotidien, ni ce qu'il fait ni les personnes qu'il rencontre, et d'évoquer, pendant plusieurs pages, un tableau du Musée de Caen. Parce qu'il est Barbey d'Aurevilly, ces considérations ont une importance. Passer du temps avec lui nous suffit. Peu importe ce qu'il raconte. Voilà la preuve qu'on ne lit pas des livres, mais des écrivains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emdicanna   04 novembre 2019
Le cahier rouge du journal intime de Arthur Chevallier
Extrait du Journal d'Eugène Delacroix, 1er janvier 1861

La peinture me harcèle et me tourmente de mille manières à la vérité, comme la maîtresse la plus exigeante ; depuis quatre mois, je fuis dès le petit jour et je cours à ce travail enchanteur, comme aux pieds de la maîtresse la plus chérie ; ce qui me paraissait de loin facile à surmonter me présente d'horribles et incessantes difficultés ; mais d'où vient que ce combat éternel, au lieu de m'abattre, me relève ; au lieu de me décourager, me console et remplit mes moments, quand je l'ai quitté ? Heureuse compensation de ce que les belles années ont emporté avec elles ; noble emploi des instants de la vieillesse qui m'assiège déjà de mille côtés, mais qui me laisse pourtant encore la force de surmonter les douleurs du corps et les peines de l'âme !
Commenter  J’apprécie          10
Giraud_mm   01 février 2018
Le Cahier rouge des plus belles lettres de la langue française : anthologie réalisée et préfacée par Arthur Chevallier de Arthur Chevallier
Jean Cocteau à Jean Marais (1938)

Mon Jeannot adoré,

Je suis arrivé à t'aimer si fort (plus que tout au monde) que je me suis donné l'ordre de ne t'aimer que comme un papa et je voudrais que tu saches que ce n'est pas parce que je t'aime moins mais davantage.
Commenter  J’apprécie          20
sandraboop   08 décembre 2017
Le nouveau cahier rouge des chats de Arthur Chevallier
panthère du foyer, tigre en miniature,

tu me plais par ton vague et ton aménité,

et je suis ton ami, car nulle créature,

n a compris mieux que toi ma sombre etrangeté,

panthère du foyer, tigre en miniature.



névroses.

Maurice Rollinat
Commenter  J’apprécie          20
Giraud_mm   02 février 2018
Le Cahier rouge des plus belles lettres de la langue française : anthologie réalisée et préfacée par Arthur Chevallier de Arthur Chevallier
Je ne résiste pas au plaisir de vous faire lire cette magnifique lettre de Victor Hugo, datée du 25 novembre 1861.



http://michelgiraud.fr/2018/02/02/anticolonialisme-en-1861-deja/
Commenter  J’apprécie          20
Giraud_mm   01 février 2018
Le Cahier rouge des plus belles lettres de la langue française : anthologie réalisée et préfacée par Arthur Chevallier de Arthur Chevallier
Gustave Flaubert à Louise Colet (1855)

J'ai appris que vous vous étiez donné la peine de venir, hier, dans la soirée, trois fois chez moi. Je n'y étais pas. Et dans la crainte des avanies qu'une telle persistance de votre part pourrait vous attirer de la mienne, le savoir-vivre m'engage à vous prévenir : je n'y serai jamais. J'ai l'honneur de vous saluer.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur