AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 40 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Moose Jaw, Saskatchewan , le 09/07/1967
Biographie :

Arthur Gregory Slade est un auteur canadien. Après cinq ans dans la publicité, il a dit adieu à un travail lucratif et une bonne mutuelle santé pour se consacrer à l’écriture.

Auteur très apprécié au Canada et aux États-Unis, il a déjà reçu de nombreux prix dans ces deux pays.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Sio   19 février 2013
Les agents de M. Socrate, Tome 1 : La confrérie de l'horloge de Arthur Gregory Slade
Mais elle parut hésiter. Le passage était bien trop étroit pour y pénétrer avec son jupon. Il était déjà taché de suie et elle répugnait à le tremper dans l'eau des égouts.

- Oh, Modo, je ne peux quand même pas patauger là-dedans dans ma robe favorite.

Elle dégrafa son corsage et se mit à rire en voyant Modo se détourner.

- Pas d'affolement, je porte des sous-vêtements.

- Je sais bien, mais c'est tout de même inconvenant, marmonna-t-il en regardant ailleurs.

- Je suis quelqu'un de profondément inconvenant. Après tout, j'ai grandi dans les rues de St Giles.

Une minute lui suffit pour ôter sa robe et son bonnet, dévoilant une chemisette noire à manches longues, ainsi qu'une culotte longue et des bas d'un brun foncé. Elle pendit ses affaires sur l'échelle et se tourna vers Modo.

- Oh, s'exclama-t-il, visiblement soulagé, vous êtes vêtue comme un garçon!

Octavia éclata de rire.
Commenter  J’apprécie          30
Sio   11 mars 2013
Les agents de M. Socrate, Tome 3 : Le peuple de la pluie de Arthur Gregory Slade
Elle remarqua alors qu'un homme, posté dans la tribune, observait l'attaque d'un air solennel. Son visage demeurait dans l'ombre, mais un troisième oiseau était posé sur son avant-bras. Il leva son autre bras, comme pour donner un signal, et quelques instants plus tard elle comprit qu'il contrôlait les faucons. D'un claquement de doigts, il fit plonger l'un d'eux sur elle.

Octavia décrocha un crucifix du mur et frappa le rapace en plein vol. Celui-ci partit en vrille et percuta une rangée de chaises avant de s'écraser sur les dalles, en poussant un cri qui ne ressemblait à aucun autre.

- Qui êtes-vous ? cria-t-elle à l'inconnu sur le balcon.

D'un geste, il envoya sur elle un autre faucon. Elle para une nouvelle fois, mais le crucifix se brisa en deux. L'homme lâcha son troisième oiseau.

Octavia comprit qu'il était grand temps de prendre ses jambes à son cou. Cependant, sa longue robe l'en empêchait. Elle saisit l'ourlet de sa jupe et en déchira un pan, libérant ses jambes. Octavia faisait fabriquer ses robes tout spécialement par sa couturière, afin de pouvoir les raccourcir facilement en cas d'urgence.

Elle tira son poignard et se précipita vers la sortie la plus proche. En se retournant, elle aperçut les faucons qui se rapprochaient en hurlant, le bec acéré et les serres recourbées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
didi8921   20 mai 2011
Les agents de M. Socrate, Tome 1 : La confrérie de l'horloge de Arthur Gregory Slade
- Je vous interdis de le consoler, madame Finchley. C'est un ordre. Il doit apprendre à accepter son apparence. Laissons-le, à présent. Allons plutôt prendre le thé. J'ai rapporté un échantillon de Derby de Foochow.

Là-dessus, il passa la porte, suivi de Tharpa et Mme Finchley. La gouvernante jeta un regard en arrière, mais Modo se détourna.

Par-dessus ses sanglots, il perçut le cliquetis de la serrure. Au bout de quelques instants, il effleura le masque. Sa texture était dure et froide. il le saisit et examina les orbites, ainsi que les deux trous plus petits des narines. Il pressa le masque sur son visage, s'adossa au mur et pleura.
Commenter  J’apprécie          20
Sio   25 février 2013
Les agents de M. Socrate, Tome 2 : La cité bleue d'Icaria de Arthur Gregory Slade
- Je tiens à vous dire, déclara[-t-elle] solennellement, que ce fut un plaisir de lutter à vos côtés. Votre dévouement pour Icaria restera à jamais dans les mémoires.

Ces mots ne rassurèrent pas Modo. Ils sonnaient comme des adieux.
Commenter  J’apprécie          30
Sio   29 juin 2013
Les agents de M. Socrate, Tome 4 : L'île des damnés de Arthur Gregory Slade
Un messager en complet et chapeau gris s'avança vers la haute demeure de briques située en périphérie de Montréal, sans se douter qu'une paire d'yeux exercés l'observait depuis la fenêtre d'une chambre. En quelques secondes à peine, on l'avait mesuré, pesé, et jaugé.

- Un mètre soixante-sept, murmura Modo. Soixante-trois kilos cinq-cent. Vingt-cinq, vingt-sept ans au plus.

Seul dans la pièce, il avait repris ses habitudes de jeunesse et s'était remis à parler tout seul :

- Léger boitillement, un problème de hanche, peut-être des suites d'une poliomyélite.

Après des années passées dans l'espionnage, évaluer cet homme était d'une simplicité enfantine. Il lui aurait été plus facile encore de bondir du premier étage et de se débarrasser du coursier d'un coup bien placé, ou par une prise d'étranglement. De quoi le rendre aussi gris que son costume.

Grâce à ses petits exercices de surveillance, Modo trompait la monotonie de ses journées. Les semaines s'étaient écoulées sans qu'on lui confie la moindre tâche et ses aptitudes n'étaient plus mises à l'épreuve ni par Tharpa, son maître d'armes, ni par son mentor, M. Socrate. Ils continuaient pourtant d'entraîner Octavia, sa collègue et amie. Il l'entendait chaque jour souffler comme un bœuf dans la cour, entre deux sessions d'arts martiaux, ou déclamer à tue-tête durant les cours d'élocution dispensés par Mme Finchley. Mais Modo était devenu persona non grata pour l'Organisation perpétuelle : un agent renié et oublié.

Je vais moisir ici, se lamentait-il.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Enya75   08 janvier 2019
Les agents de M. Socrate, Tome 1 : La confrérie de l'horloge de Arthur Gregory Slade
Modo effaça quelques plis sur le revers de sa redingote, et se demanda si les jeunes hommes qu'il s'apprêtait à rencontrer remarqueraient ses vêtements peu raffinés. Il pria pour que l'éclairage soit faible. Il aurait aimé être coiffé d'un haut-de-forme, mais il n'avait pas trouvé de modèle suffisamment bon marché. L'idéal aurait été un gibus, un chapeau pliable, comme ceux que les messieurs portaient à l'opéra. Il aurait facilement pu le ranger et le sortir de sa musette en cas de besoin.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Arthur Gregory Slade (41)Voir plus


Quiz Voir plus

la rivière à l'envers tome 2

Pour qui Hannah veut de l'eau de la rivière de Qjar?

son père
son oiseau
sois même
sa famille adoptive
Tomek

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : aventure , littérature jeunesse , documentaireCréer un quiz sur cet auteur