AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Citation de Valdimir


Son passé, c'était le Mouvement, le Parti : présent et avenir, eux aussi, appartenaient au Parti, mais son passé, c'était le Parti même. Et c'était ce passé qui était soudain remis en question. Le corps chaud et vivant du Parti lui apparaissait couvert de plaies - des plaies pustuleuses, ensanglantées. Où donc dans l'Histoire trouvait-on des saints aussi malades ? Une bonne cause avait-elle jamais été plus mal représentée ? Si le Parti incarnait la volonté dans l'Histoire, alors l'Histoire elle-même était malade.
Commenter  J’apprécie          500





Ont apprécié cette citation (42)voir plus