AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Cielvariable


Cielvariable   18 janvier 2019
Meryptah et le mystère de la tombe de Toutankhamon de Aude Gros de Beler
ÉGYPTE ANCIENNE,
THÈBES-OUEST, 1327 AV. J.-C.
– Allez, chuuuuut, tais-toi ! Va-t’en, Thotmès !

– Non, laissez-moi voir ! Je veux voir, sinon je crie !

– Si tu cries, Osiris va s’occuper de toi, je te le promets…

– J’ai pas peur d’Osiris, moi ! Laissez-moi voir.

– Chut !!! Cache-toi, Thotmès, on va se faire repérer… Oh ! Nakht, regarde-moi ça !

– Incroyable…

Meryptah et Nakht étaient dissimulés derrière les rochers surplombant la Vallée des Rois, la nécropole des pharaons de Haute et de Basse-Égypte. Ici reposaient tous les souverains depuis le règne du premier Amenhotep, et les richesses que chaque tombe renfermait étaient colossales. Six mois auparavant, à seulement dix-neuf ans, le jeune roi des Deux-Terres, Toutânkh­amon, avait rejoint son père, le dieu solaire Râ, et on racontait dans la vallée que les trésors accumulés dans sa sépulture
dépassaient tout ce qui avait existé précédemment. On parlait de plusieurs milliers d’objets destinés à la survie du pharaon dans l’au-delà, tous façonnés dans les matériaux les plus précieux : or, électrum et argent, lapis-lazuli, turquoise, jade, feldspath vert, stéatite, serpentine, améthyste et cornaline, quartz et calcite, ivoire et bois rares venant de la lointaine Phénicie… On disait même que la momie du roi avait été placée dans un sarcophage en or massif pesant 1 215 deben1 : une chose jamais vue, même chez un roi aussi prestigieux qu’Amenhotep le Magnifique, le troisième du nom, le grand-père de Toutânkhamon !

Chaque jour, après les leçons d’Ouser, le maître de la Maison d’instruction, les enfants allaient jouer dans les collines environnantes : Meryptah et Nakht partageaient la même maison depuis que leurs familles s’étaient installées à Set-Maât, un village installé au pied de la falaise libyque2. Mâya et Menna, leurs pères respectifs, étaient peintres artisans. Ils avaient été embauchés pour décorer la future sépulture de Aÿ, le successeur de Toutânkhamon, creusée dans la Vallée de l’Ouest3. Les deux jeunes garçons aimaient grimper en haut de la falaise qui dominait Thèbes-Ouest ; ...
Commenter  J’apprécie          20





Ont apprécié cette citation (1)voir plus