AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.78/5 (sur 239 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Âgée de 36 ans, Aude Le Corff se consacre à l'écriture. Les arbres voyagent la nuit est son premier roman.
Aude Le Corff a fait des études de psychologie à l'université de Nantes, où elle vit.

Facebook : https://www.facebook.com/aude.nectar

Source : Editions stock
Ajouter des informations
Bibliographie de Aude Le Corff   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Aude LE CORFF Le Lycée René Cassin à Tarare reçoit Aude LE CORFF pour parler de son roman "Les arbres voyagent la nuit"


Citations et extraits (116) Voir plus Ajouter une citation
On perd l’habitude d’exprimer ses sentiments avec les années. Or, sans manifestation de tendresse, que reste-t-il à l’autre ? Un affreux sentiment de vide et de solitude ; l’impression de ne plus exister.
Commenter  J’apprécie          310
Les arbres sont tous reliés et plus vivants qu’on ne le croit et, si on sait être à leur écoute, c’est en chacun d’eux qu’elle retrouvera son bouleau.

Commenter  J’apprécie          270
La voix de compteur d’Anatole perce les ténèbres :
Comme il est profond, ce mystère de l’Invisible ! Nous ne le pouvons sonder avec nos sens misérables, avec nos yeux qui ne savent apercevoir ni le trop petit, ni le trop grand, ni le trop près, ni le trop loin, ni les habitants d’une étoile, ni les habitants d’une goutte d’eau. C’est de Maupassant.
Commenter  J’apprécie          260
Pourquoi le temps s'écoule-t-il à sens unique ? L'homme ne peut aller que dans une seule direction, de la jeunesse vers la vieillesse, de la naissance vers la mort, de la fraîcheur vers la décrépitude, de l'aube vers le crépuscule. Les cerisiers dépérissent en automne et refleurissent au printemps, dans un éternel recommencemet que nous ne connaîtrons pas.
Commenter  J’apprécie          230
La maison de mon enfance, sur la pointe nord de l’île de Ré, a subi de nombreux dégâts. Le salon a pris l’eau plusieurs fois, elle n’est plus habitable. Un héritage englouti, et tant de souvenirs près du phare des Baleines à présent inaccessible. La plupart des insulaires ont déménagé, la plage sur laquelle je jouais petite n’existe plus, avalée par la mer qui est montée bien plus vite que ne l’avaient prédit les scientifiques. Les digues renforcées n’ont pas résisté longtemps.
L’île a perdu la moitié de sa surface, les marais salants à l’ouest ont été absorbés par la mer, dessinant des îlots reliés par des routes submersibles ou des cordons dunaires truffés de pieux en béton. Cet archipel est devenu un sanctuaire pour les oiseaux migrateurs ; des grues cendrées, des ibis, des cigognes ou des balbuzards pêcheurs occupent les jardins abandonnés, dans lesquels flottent parfois une vieille planche à voile, une poupée, un ballon négligés par les bandes de pillards qui ont écumé l’île à chaque tempête. 
Commenter  J’apprécie          211
On ne reçoit aucun signal quand une personne perdue de vue s’éteint. On ne ressent rien. Elle n’est plus, c’est tout. On meurt, et la Terre continue de tourner. En cinquante ans, l’humanité aura oublié jusqu’à leur nom et leur visage. En trois ou quatre générations, toute trace de leur passage sera effacée. À moins d’avoir légué une œuvre assez grandiose pour leur survivre, qui disparaîtra quand nous nous serons autodétruits.
Commenter  J’apprécie          210
Et si elle ne voulait plus du tout d'elle ? Quand Anaïs les reverra, peut-être leur criera-t-elle de repartir, à travers sa belle porte en bois, ornée de clous cuivrés et d'un heurtoir de bronze, comme sur les photos du guide.
Manon a soudain très froid.
Commenter  J’apprécie          170
Manon réfléchit. elle est peinée pour les oiseaux et les arbres qui disparaissent, mais il n'a pas que cela. Elle a du chagrin pour son vieil ami qui a vécu si longtemps seul, attendant des hérons cendrés dans une barque alors que, lui, personne ne l'attendait nulle part.
Elle hésite puis lui demande, l'air soucieux, s'il a des amis. Elle a conscience, du haut de ses huit ans, qu'il y a quelque chose de vexant dans cette question. Mais elle a besoin de savoir si vraiment il n'a plus personne: c'est possible de finir sa vie seul alors qu'il y a tellement de gens sur Terre ? (p.142)
Commenter  J’apprécie          160
Combien de fois a -t-il cru ne plus être heureux ? Pourtant , il a été sauvé par de belles rencontres - et la litterature - qui lui ont redonné espoir .
Commenter  J’apprécie          150
À travers les hauts palmiers, les étoiles scintillent comme si jamais la clarté du jour n'allait reprendre possession d'elles et les éteindre aux yeux des hommes.
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Aude Le Corff (292)Voir plus

Quiz Voir plus

Quizz sur l'As de cœur de Morgane Moncomble

Où se sont rencontrés les deux protagonistes ?

A Las Vagas
En Chine
En Russie
En Italie

10 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : L'as de coeur de Morgane MoncombleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}