AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.16 /5 (sur 51 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Hauts-de-France , 1994
Biographie :

Aurélie Lavallée est titulaire d'un Master littérature de jeunesse.

Son rêve ultime est d'ouvrir un salon de thé/librairie. Si elle a décidé de se lancer dans l'écriture, c'est tout simplement pour tenter une nouvelle expérience et pour se faire, rien de mieux que d'écrire avec sa mère, Pierrette (1972).

page Facebook : https://www.facebook.com/Pierrette-et-Aur%C3%A9lie-Lavall%C3%A9e-auteures-222335995334225/


Ajouter des informations
Bibliographie de Aurélie Lavallée   (13)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
LiliMatoline   12 janvier 2022
Black Devils, tome 6 : Et si tu me libérais... de Aurélie Lavallée
Chapitre 1 :

Brianna

«… Je me dirige vers le box où se trouve la fille : Nissette. Je dois signaler aux infirmières de la descendre en salle d’opération dès que les résultats seront entre leurs mains.

J’entre au moment où Lucia en termine avec l’auscultation de la blessée lorsque je me fige sur place. Je viens de repérer une marque sur la hanche de Nissette, une marque que je reconnais aussitôt pour l’avoir vue à de nombreuses reprises.

Je m’approche et ne peux résister à la tentation d’y poser les doigts.

– Tache de naissance, me signale Lucia.

– Je sais, exhalé-je dans un souffle.

Il est temps pour moi d’appeler Tigrane et d’affronter Marco … »
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   12 janvier 2022
Black Devils, tome 6 : Et si tu me libérais... de Aurélie Lavallée
Prologue :

«… – C’est fait !

– Je sais, j’étais présent. L’argent est sur votre compte. Vous pouvez vérifier.

– C’est parfait !

Il mit fin à la conversation et se précipita à son appartement, mais, en arrivant, une mauvaise surprise l’attendait.

Sa sœur avait disparu !

Il poussa un rugissement de rage et se jura de remuer terre et ciel pour la retrouver. Elle était sa seule famille. Sans elle, il n’était rien, seulement un assassin ! … »
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   14 juillet 2021
Black Devils, tome 5 : Et si tu m'enchaînais ? de Aurélie Lavallée
Chapitre 2 :



Lokan



« … Oh Putain, c’est encore pire que je ne le pensais. Mes oreilles bourdonnent, mon cerveau s’emballe.



– Qui ? Comment ? grondé-je. Je croyais qu’elle était sous protection.



– Elle l’est, mais l’ignore, soupire-t-il. Lokan...



– Oh non ! m’écrié-je. Je ne veux pas t’entendre. Toutes tes raisons, tes décisions, je m’en branle les couilles. Si elle est blessée, tu es en partie responsable, parce que tu l’as éloignée de Belford Price, de moi...



– Lokan !



– Ferme-la, merde ! explosé-je. Tu vas me donner son adresse, celle de l’hosto. Je vais me rendre sur place, prendre les mesures qui s’imposent, puis je la ramènerai ici.



– Elle n’est pas seule, merde ! L’un des Blooders est avec elle. Ils sont devenus proches, il ne laissera plus rien lui arriver.



Ces mots me blessent, mais Larissa a le droit au bonheur.



– Tu me files ses coordonnées, répété-je froidement. Je vais me rendre là-bas, peu importe où elle se trouve, et je m’assurerai qu’elle va bien. S’il le faut, je la reconduirai ici afin que tu puisses faire ce qu’il y a de mieux pour elle.



Je le vois crisper ses mâchoires et je sais à quoi il pense.



– Oh, rassure-toi, ironisé-je. Je n’ai pas l’intention de m’imposer à elle. De toute façon, elle doit me détester et je la comprends. Ma mission, Prés', sera de la ramener ici, en sécurité, puis je tirerai ma révérence, donc tu vois, tu n’as pas à craindre que je devienne ton « beau-père ». Je me casse, Tigrane, définitivement...



Sur ces mots, je regagne la porte, puis l’ouvre sans qu’il ne cherche à me retenir. ...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   12 septembre 2021
Black Devils, tome 5.1 : La fille de mon ennemi de Aurélie Lavallée
Chapitre 3 :

«…Elle tenta de se défaire de sa poigne, mais il la tenait solidement.



– Je n’étais pas obligé de t’en faire part, mais comme je te l’ai dit, je te veux, alors je serais honnête avec toi. Autant que je peux, tant que ça ne met pas ma mission en péril. Kenny ne se serait pas donné cette peine.



– Tu ne me connais même pas !



– En effet ! Je ne suis pas venu te chercher ce matin pour t’allonger sur ma bécane et te baiser sur ma selle, même si je devine déjà que je prendrais un pied d’enfer. Non, si je me suis pointé, c’est pour te signaler mes intentions, parce que je suis sincère, du moins en partie. Alors à toi de voir si tu préfères courir après Kenny ou si tu veux bien faire un petit bout de chemin avec moi.



– Je ne sais pas, c’est si soudain.



– Alors, je crois qu’il te faut quelque chose pour te motiver.



Il l’attira contre lui, glissa sa main derrière sa tête pour la maintenir et l’embrassa avec fougue. Il força le barrage de ses lèvres, envahit sa bouche, partit à la conquête de sa langue... jusqu’à ce qu’elle capitule. ...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LiliMatoline   02 juin 2020
Les loups de Wolfang, tome 1 : La rédemption du loup de Aurélie Lavallée
Chapitre 6 :

«… L’inquiétude sincère qu’il percevait dans la voix de l’homme puis sa stupeur en distinguant la créature étendue sur le sofa.

— Putain, Allie, c’est quoi ce monstre ?

— Ne parle pas comme ça, Pierre, il t’entend, tu sais. Il est intelligent.

— Allie, dit-il doucement, tu as un animal sauvage dans ton salon. Un loup.

— Pierre, s’il l’était réellement, il ne serait pas allongé comme une carpette sur mon canapé, rétorqua- t-elle en souriant. Sans oublier qu’il essaierait de me mordre. Non, regarde-le, on dirait plutôt un gros chaton.

Le loup releva brusquement la tête et gronda à l’intention de la jeune femme qui éclata de rire.

— Excuse-moi, mon beau, tu es la créature la plus primitif que je connaisse.

Il poussa un petit jappement et se recoucha, la tête posée sur ses pattes avant.

— Je n’en reviens pas ! murmura Pierre, incrédule.

— Moi non plus.

— Qu’est-ce qui s’est passé aujourd’hui ? demanda-t-il brusquement.

— Tu sais déjà qu’une petite nouvelle est arrivée dans la classe puisque tu as fait sa connaissance ce midi lorsque nous sommes venues déjeuner chez toi. Elle est adorable. Par contre, ce que tu ignores, c’est qu’elle est affublée d’un oncle complètement psychopathe qui a un ami qui... enfin que...

— Bon, tu accouches, oui ? Je n’ai pas toute la soirée, mon mec m’attend.

— Il m’a embrassée, avoua Alyson en baissant les yeux.

— L’oncle psychopathe ? s’écria Pierre sous le choc.

— Non, son ami. C’était si... doux, si... tendre.

— Toi, tu as besoin de t’envoyer en l’air ! énonça Pierre un peu plus calme.

Alyson ignora sa réflexion et poursuivit.

— Juste après, Kellen est arrivé. Il m’a regardée avec un tel dédain, une telle fureur, que je me suis sentie plus sale qu’un sac de charbon.

— Kellen ? Kellen Wolfang ? De la Communauté ? Celui sur qui tu as craqué il y a quelques mois ? insista Pierre.

— Ce n’était que physique, le contredit-elle, car maintenant que j’ai eu un aperçu de son mental, crois bien que mon engouement est définitivement passé !

— Hum !

— Quoi ? ... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   02 juin 2020
Les loups de Wolfang, tome 1 : La rédemption du loup de Aurélie Lavallée
Chapitre 1 :

«… Ils étaient là ; ils la poursuivaient. Elle avait beau courir de toutes ses forces, elle ne parvenait pas à les distancer. Elle percevait leurs regards écarlates posés sur elle, elle sentait leurs odeurs sauvages, bestiales. Elle trébucha et se redressa avec peine. Ses pieds étaient en sang, elle avait conscience qu’elle les attirait d’autant plus, mais elle ne pouvait rien y faire.

Leurs souffles se firent soudain moins audibles. Elle aurait pu croire qu’ils avaient perdu sa trace, mais elle savait que c’était un piège. Ils jouaient avec elle.

C’étaient des chasseurs.

Elle était la proie.

Elle parcourut encore quelques mètres avant de se laisser tomber. Elle n’avait plus aucun désir de fuir, elle se savait perdue, alors à quoi bon lutter ? À quatre pattes, elle se traîna jusqu’à un arbre auquel elle s’adossa. En moins d’une minute, ils furent sur elle. Leurs grondements la laissèrent tremblante, mais le pire c’étaient leurs yeux, des yeux d’un rouge rubis qui étincelaient dans la noirceur de la nuit.

Elle ne pouvait plus bouger, elle était encerclée. L’un d’eux se fit plus pressant, il posa ses deux pattes avant sur ses cuisses et lui renifla le visage, toujours en grondant. Un filet de bave coula sur sa poitrine... Elle ressentit une brûlure intense à l’endroit de la coulure, comme si elle venait d’être brûlée à l’acide et elle ne put retenir un cri de douleur. Elle regarda la bête qui se trouvait sur ses genoux. Il en fit de même, un « sourire » se lisait sur son visage. Il recula d’un pas et se mit à hurler à la lune. Un de ses congénères lui répondit ; puis un autre, et encore un autre. Quelques secondes plus tard ce fut un concert de hurlements qui agressa ses oreilles. Elle ne put s’empêcher d’y plaquer ses paumes. Son cœur battait de plus en plus fort, elle savait qu’il ne lui restait plus que quelques minutes à vivre. Les clameurs effroyables cessèrent laissant place à un silence menaçant, glacial… et ils attaquèrent... »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   07 novembre 2020
Black Devils, tome 4 : Et si tu me comprenais ? de Aurélie Lavallée
Chapitre 2 :

Kyrill

«… Je tourne les talons, poursuivi par son rire moqueur. Je ne peux pas tergiverser plus longtemps et me dirige vers le réfectoire. Je pousse la porte si brusquement qu’elle tape contre le mur.

– C’est quoi, ce bordel ? m’écrié-je.

– Je te conseille de baisser d’un ton, gronde alors Jalia. Nous ne sommes pas sous tes ordres.

Elle a raison, mais de savoir Kinsley, ici au clubhouse, ça me fait perdre tous mes moyens. Je me tourne vers elle, avance dans sa direction et la domine de ma haute taille.

– Écoute, chérie, tes baisers étaient corrects et si tu avais été partante pour plus, j’en aurais profité, mais te pointer ici, chez moi, sur le territoire des Devils, parce que tu ne parviens pas…

– Kyrill !

– … à m’oublier, c’est du harcèlement, d’autant que je ne t’ai rien promis.

– Kyrill !

La voix de Jalia me semble soudain insupportable et j’ai conscience de me comporter comme un crétin, mais il faut que Kinsley comprenne que je n’ai rien à lui offrir, si bien que je fais abstraction de la compagne de Drees pour me concentrer sur la jolie rouquine qui me regarde avec ses grands yeux écarquillés. Je remarque tout à coup qu’elle est épuisée et qu’elle a un hématome sur la pommette.

– Ça y est ? Tu as fini ? s’enquiert-elle.

– Il me semble, oui.

– Alors, sache que tu es bien présomptueux de penser que je suis là pour toi.

– Parce que ce n’est pas le cas ? ironisé-je.

– Non !

Le mot vient de claquer sèchement et, pendant un moment, je reste là, à la regarder, me demandant si elle me charrie ou si elle est sérieuse.

– C’est ce que j’essayais de te dire avant que tu t’humilies davantage, susurre Jalia.

Putain de merde, la rage m’envahit à l’idée qu’elle soit venue avec l’un de mes frères.

– Comment es-tu entrée ? grincé-je.

– Oh, grâce à Hunter, m’avoue-t-elle. Et votre garde à l’entrée a été très… compréhensif.

Je vais leur faire la peau… à tous les deux...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   07 novembre 2020
Black Devils, tome 4 : Et si tu me comprenais ? de Aurélie Lavallée
Chapitre 2 :

Kyrill

«… Je m’apprête à enfoncer un peu plus le clou lorsque la porte s’ouvre sur Prune, l’une de nos Brebis. Dès qu’elle me voit, elle se précipite vers moi et s’installe à califourchon sur mes cuisses, sans se soucier de Jalia et Kinsley, à qui elle tourne le dos. Comme par automatisme, je pose mes mains sur ses hanches et elle plaque ses lèvres sur les miennes. Elle pue l’alcool, le cannabis, la cigarette, si bien que je garde ma bouche fermée. Au bout de quelques secondes, elle redresse le menton, me caresse la nuque et penche la tête sur le côté.

— Kyrill, j’ai envie de baiser, énonce-t-elle d’une petite voix.

Elle se trémousse sur moi et je sens ma queue, une fois de plus, emprisonnée dans son carcan de cuir.

— Tu as tout ce qu’il faut là-bas ! Je suis certain qu’il doit y avoir des Bikers à ton goût.

— Oui, mais c’est de ta grosse queue que j’ai envie. J’aime la sentir en moi, dans mon petit cul.

Je voudrais la faire taire, mais elle continue de me raconter ce qu’elle attend de moi. Je jette un coup d’œil à Kinsley par-dessus l’épaule de Prune et réalise qu’elle est livide, au bord du malaise. Son regard passe de la Brebis à moi et inversement. Elle remarque que je la regarde et me lance une œillade si emplie de trahison que j’envisage un moment de m’excuser, mais c’est avant qu’elle prononce le mot qui fait tout basculer.

– Elsie…

Prune se raidit sur mes genoux et pâlit si violemment que j’ai soudain peur de comprendre.

— Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? explosé-je.

Prune s’empresse de quitter mon giron et esquisse un pas pour retourner dans la salle commune, quant à Kinsley, elle bondit sur ses pieds…»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   21 juillet 2020
Black devils, tome 3 : Et si tu me revenais ? de Aurélie Lavallée
Chapitre 1 :



Jalia



«… Étonnamment, il est seul dans le carré VIP, alors qu’il est plutôt habitué à être entouré de filles... toutes jeunes, à fortes poitrines.

— Tiens, tiens, tiens, mais qui voilà, susurre-t-il. Jalia Boukaïma.

— Jarmarr, le salué-je laconiquement.

— Que c’est... jouissif de te voir ici devant moi. N’est-ce pas ce que j’avais prédit lorsque tu es partie il y a quelques années ?

— En effet, mais c’était un cas de force majeure, lui rappelé-je.

— Tu sais, bien évidemment, que j’ai fait scrupuleusement les comptes de ce que tu me dois, n’est-ce pas ?

— Je m’en doute, en effet.

— Une ambulance, un avion sanitaire, le personnel, le carburant... Tout ça a un coût.

— Accouche, Jarmarr ! Je ne suis pas d’humeur à supporter ce petit jeu. Je présume que je te dois une vraie fortune et comme je n’ai pas les moyens de payer, tu as trouvé une solution, c’est ça ?



Il s’installe plus confortablement, croise les jambes et fait rouler son whisky dans son verre tout en me dévisageant de la tête aux pieds.

— Tu es toujours aussi sensuelle, tu es la même que lorsque tu as abandonné ton poste, non, que dis-je, tu es beaucoup plus... épanouie. Je me demande si tu pratiques encore le pole dance ? Non, ne réponds pas, je sais que tu as fait installer une barre chez toi pour t’entraîner.

Je retiens mon souffle. Comment diable est-il au courant ?

— Tu ne crois quand même pas que j’allais te laisser partir sans garder un œil sur toi ? Douce et innocente Jalia... Le petit joyau vert du Lumus.

— Bon, ça suffit, tu veux que je reprenne mes numéros, c’est ça ?...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatoline   12 octobre 2021
Black Devils, tome 5.5 : Et si c'était un nouveau départ ? de Aurélie Lavallée
Chapitre 1 :



Mary



«… Je sens la moutarde me monter au nez, mais je le laisse continuer. Je croise les bras sur mon buste et le dévisage en haussant les sourcils.



– Je ne veux pas que tu te serves de moi pour oublier Sera et…



Je laisse échapper un rire grinçant et secoue la tête.



– Pour que tu imagines que tu es à la hauteur d’un mec comme Sera ?



Il se crispe, me jette un regard incrédule puis se reprend bien vite et inspire brusquement.



– C’est vrai que c’est un modèle à suivre ! ironise-t-il. C’est un misogyne qui traite les femmes comme de la merde ! Un ancien Président violent qui, sans Tigrane, aurait fait couler son club. Je suis également persuadé qu’il est si désinvolte que nombre de Devils auraient pu se retrouver en taule si, là encore, il n’avait pas eu des Lieutenants pour assurer ses arrières. Alors, soit, je ne serai jamais le Président d’un club, mais j’estime que je vaux bien mieux que lui. Ah, j’ai oublié… encore un point positif à mon actif : je ne suis pas un alcoolique.



– Comment oses-tu ? J’en viens à regretter de t’accompagner !



– Oh, tu peux toujours changer d’avis !



J’ai envie de lui cracher au visage que je reste avec les Black Devils, mais il en va de ma santé mentale.



– Non, ma décision est prise, chuchoté-je en baissant la tête. Et ne t’inquiète pas, je sais où est ma place.



J’esquisse un pas vers la sortie lorsque Jordan m’agrippe à nouveau par le poignet. ...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




.. ..