AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 170 notes)

Nationalité : Israël
Né(e) à : Jérusalem , le 19/12/1936
Biographie :

Avraham B. Yehoshua est l’un des chefs de file de la littérature israélienne contemporaine.

Il appartient à la cinquième génération de juifs sépharades installés en Israël. Après des études à l’Université hébraïque de Jérusalem, il démarre une carrière d’enseignant.

De 1963 à 1967, il réside à Paris. Il rejoint l’Université de Haïfa en 1972 comme professeur de littérature comparée.

Avbraham B. Yehoshua a embrassé une carrière d’écrivain dès la fin de son service militaire dans les rangs de Tsahal.

Il s’est également engagé en faveur du processus de paix israélo-palestinien et a participé à l’Initiative de Genève. Il a remporté de nombreuses récompenses littéraires et ses livres sont traduits en 28 langues.

Il a été membres du comité de plusieurs magazines littéraires. C'est l'une des grandes figures , avec Amos Oz, du "camps des colombes" en Israël.

L'auteur israélien est couronné par le Prix Médicis 2012 pour "Rétrospective".
+ Voir plus
Source : Editeur, www.centrenationaldulivre.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Avraham B. Yehoshua

Podcasts (1)


Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
Bookycooky   17 février 2019
Le tunnel de Avraham B. Yehoshua
....c’est uniquement dans les livres de philo ou dans des romans de gare que la souffrance physique purifie l’âme. Dans la vie réelle, elle est humiliante et superflue.
Commenter  J’apprécie          330
Avraham B. Yehoshua
Jean-Daniel   09 septembre 2019
Avraham B. Yehoshua
… je crois que la France est le seul pays où des livres ont pour unique sujet le bonheur. C’est un but que vous placez au-dessus de tout.
Commenter  J’apprécie          310
Bookycooky   16 février 2019
Le tunnel de Avraham B. Yehoshua
« Hélas et à ma grande honte en tant que citoyen israélien, et surtout en tant que fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, au cours des dernières années, l’essentiel de l’exportation et de l’aide d’Israël aux pays en voie de développement d’Afrique et d’Asie porte sur des systèmes d’armes et une expertise militaire sophistiquée. Des officiers supérieurs, retraités à un âge relativement jeune, ne se contentent pas des pensions confortables que l’appareil militaire leur verse, mais ils sont saisis par la fièvre de gagner, et le plus rapidement possible, un véritable pactole. Ils profitent du savoir-faire accumulé pendant leurs années de service militaire, pas forcément sous le feu des champs de bataille, mais, le plus souvent, en manipulant confortablement des ordinateurs et des systèmes électroniques secrets dans des bunkers protégés. Et pour quelle haute mission ? S’aboucher avec des marchands douteux, des trafiquants d’armes internationaux qui proposent à des dirigeants tyranniques et corrompus d’accroître leur emprise sur leurs peuples et de réprimer d’une main de fer leurs opposants, grâce au savoir-faire et à l’expérience militaires israéliens. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Avraham B. Yehoshua
Jean-Daniel   25 août 2019
Avraham B. Yehoshua
Cet amour-là, même moi, un paysan, j'en sais quelque chose. Quand je partage une pomme en deux, je pense que les deux moitiés ont envie de se rassembler, ce qui ne m'empêche pas de les découper encore en plusieurs quartiers.
Commenter  J’apprécie          230
Ambages   11 juillet 2019
L'amant de Avraham B. Yehoshua
Ma pauvre Daffy, me dis-je, cette nuit encore sera une nuit blanche.

Horizons lumineux de mes nuits sans sommeil. Au début, la veilleuse. Ensuite la grande lumière de la chambre. Celle du couloir, le néon de la cuisine, enfin la petite ampoule du réfrigérateur.
Commenter  J’apprécie          131
alainmartinez   11 novembre 2016
La figurante de Avraham B. Yehoshua
Noga rit en son for intérieur : ces Néerlandais n’ont donc aucun autre souci ? Leurs guerres sont finies depuis soixante-dix ans. Leur regard brille encore de l’autosatisfaction d’appartenir au camp de la morale. Ils ont su décamper à temps des colonies qu’ils menaient à la baguette dans le Sud-Est asiatique. Le nouveau terrorisme mondial les oublie. L’euro est stable, leur économie, forte et le chômage, bas : il ne leur reste plus qu’à s’inquiéter pour ma mère…
Commenter  J’apprécie          120
Cath36   04 juin 2012
Le Responsable des ressources humaines de Avraham B. Yehoshua
"A propos, la consule, à quoi ressemble-t-elle ?

-A une girafe...

-Une girafe, ah, ah, je l'aurais parié, à sa façon de s'exprimer et à sa voix surexcitée. Un vrai moulin à paroles, celle-là. Je ne me rappelle d'ailleurs pas la moitié de ce qu'elle m'a débité.
Commenter  J’apprécie          110
Ambages   11 juillet 2019
L'amant de Avraham B. Yehoshua
De quelle révolution parlent-ils donc ? C'est la guerre, rien que la guerre.
Commenter  J’apprécie          120
Cath36   03 juin 2012
Le Responsable des ressources humaines de Avraham B. Yehoshua
"Cet amour-là, même moi, un paysan, j'en sais quelque chose. Quand je partage une pomme en deux, je pense que les deux moitiés ont envie de se rassembler, ce qui ne m'empêche pas de les découper encore en plusieurs quartiers."
Commenter  J’apprécie          100
Ambages   12 juillet 2019
L'amant de Avraham B. Yehoshua
Nous, c'est un amant que la dernière guerre nous a pris. Nous avions un amant et il a disparu. Avec la vieille voiture de sa grand-mère. Six mois ont passé, et nous sommes toujours sans nouvelles de lui. Pourtant, nous disons-nous, ce pays est si petit, si intime, que l'on pourrait, si l'on s'en donnait la peine, se découvrir des liens de parenté avec le plus éloigné de ses habitants. Et soudain, un homme disparaît sans laisser de traces, englouti dans l'abîme de la guerre. Toutes les recherches restent vaines. Si encore j'avais la certitude qu'il a été tué, j'abandonnerais l'idée de le retrouver. De quel droit m'entêterais-je à retrouver un amant alors que d'autres ont perdu un fils, un père, un mari ? Comment l'expliquer ? Je suis sûr qu'il est encore en vie. Il n'a pas pu être tué. Pas lui.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49813

est un dessert composé de sorbet citron arrosé de vodka?

Brigadier
Capitaine
Caporal
Colonel
Lieutenant
Major
Soldat

7 questions
20 lecteurs ont répondu
Thèmes : armée française , grades , associations d'idéesCréer un quiz sur cet auteur