AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.13 /5 (sur 334 notes)

Nationalité : Allemagne
Mort(e) à : Mexico , le 26/03/1969
Biographie :

B. Traven est un écrivain énigmatique, principalement de langue allemande, surtout connu pour le roman "Le trésor de la Sierra Madre" (Der Schatz der Sierra Madre, 1927).

B. Traven est le pseudonyme d'un écrivain libertaire de langue allemande, Otto Feige, dont les autres pseudonymes sont, notamment : Traven Torsvan, Berick Torsvan. L'identité de cet écrivain demeure en partie un mystère.

Ce livre a été porté à l'écran par John Huston, dans un film du même nom, avec comme acteur principal Humphrey Bogart. B. Traven aurait participé au tournage du film comme technicien.

Certains le font naître le 25 février 1882 à San Francisco; d'autres le 3 mars 1890 à Chicago ou 23 février 1882 à Schwiebus. Parmi ses différents pseudonymes, on relève : Traven Torsvan, Torsvan Croves, Hal Croves, Berick Torsvan

Si sa vie est peu connue, certains de ses livres sont mondialement connus, et traduits dans de nombreuses langues. Certains textes allemands seraient encore à traduire. Traven a écrit de nombreux livres, dont Le vaisseau des morts, et une série de romans épiques se déroulant dans la jungle, décrivant la corruption du gouvernement et la révolte des Indiens au cœur de la révolution mexicaine (Le Pont dans la jungle, La Charrette, Gouvernement, La Révolte des pendus, Le Général de la jungle, etc.). Ses romans font le portrait d'êtres humains ayant fait la révolution, dans un cycle violent où les opprimés font face à la violence des oppresseurs, qu'ils se révoltent ou non.

À sa mort, sa veuve déclare qu'il s'agit en fait de Ret Marut, acteur, journaliste et écrivain, ayant vécu et travaillé à Munich. En 1919, il aurait été responsable de la presse de la République des Conseils de Bavière, dont il s'est inspiré pour écrire Dans l'État le plus libre du monde. Militant anarchiste, il aurait publié la revue anarchiste Der Ziegelbrenner (le briquetier) entre 1917 et 1921, à Munich. Après un bref séjour en Angleterre, vers 1923, et quelques années d'errance, romancées dans Le vaisseau des morts, il se serait fixé dans le sud du Mexique. À sa mort, en 1969, l'État mexicain lui fait des funérailles nationales. Comme il a vécu en communion avec les Indiens du Chiapas, ses cendres ont été dispersées par eux sur leur territoire.
+ Voir plus
Source : wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de B. Traven   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Nul dieu ne t'aidera, nul programme, nul parti, nul bulletin de vote, nulle masse, nulle unité. Je suis le seul capable de m'aider. Et c'est en moi-même que j'aiderai tous les hommes dont les larmes débordent. » B. Traven est Traven Torsvan qui est Berick Torsvan qui est Otto Feige qui est Hal Croves, qui est Ret Marut, enfin, je crois. B. Traven est né un an avant la mort de Karl Marx, enfin, je crois. B. Traven est un romancier allemand et un activiste anarchiste, un de ces hommes de l'ombre au petit chapeau rond qui font bouger l'histoire sans perche à selfie. […] Il a pris un nom différent partout où il a fait de la prison. Il a fait de la prison partout où il a incité à la révolution. […] » (Thomas Vinau, 76 clochards célestes ou presque, Éditions le Castor Astral, 2016) « L'homme qui a tant fait couler d'encre dans les dernières décennies de sa vie est mort le 26 mars 1969 dans la ville de Mexico à des âges différents, non sans avoir épuisé plusieurs identités dont aucune ne paraît être la vraie. le succès des romans de Traven […] a déclenché une « chasse » à un individu qui ne se laissait pas photographier […]. La seule chose prouvée est que B. Traven ne fait qu'un avec Ret Marut […]. […] le proscrit réussira à débarquer, dans des conditions ignorées, sur les côtes du Mexique au cours de l'été 1924. La vie qu'il va mener sous le nom de Torsvan, ingénieur américain, pour être moins mystérieuse, n'en reste pas moins secrète […]. […] Cet apatride sans identité obtient finalement la nationalité mexicaine en 1951. […] Il faut considérer le romancier […] comme un aventurier écrivain qui a passé la majeure partie de sa vie à égarer les soupçons – pour mieux enfoncer les preuves de son humanité comme autant de clous dans les têtes molles du siècle. […] » (B. Traven, le gros capitaliste et autres textes, traduit par Adèle Zwicker, Éditions Libertalia, 2018) « […] Quoique mes oeuvres soient traduites en dix-sept langues, je n'ai ni maison ni argent et je ne possède qu'un minimum de vêtements indispensables. […] » (B. Traven, Lettre à Solidaridad Internacional Antifascista) 0:00 - L'art des Indiens 4:27 - 2e extrait 4:45 - 3e extrait 4:59 - 4e extrait 5:32 - Générique Référence bibliographique : B. Traven, le gros capitaliste et autres textes, traduit par Adèle Zwicker, Éditions Libertalia, 2018 Image d'illustration : https://www.gettyimages.fi/detail/news-photo/traven-schriftsteller-d-portrait-im-profil-undatiert-news-photo/537147851 Bande sonore originale : Bensound - Tomorrow Tomorrow by Bensound is licensed under a CC BY 4.0 Attribution International license. Site : https://www.bensound.com/royalty-free-music/track/tomorrow #BTraven #LeGrosCapitaliste&AutresTextes #LittératureAllemande

+ Lire la suite

Citations et extraits (132) Voir plus Ajouter une citation
B. Traven
Nastasia-B   20 mars 2013
B. Traven
Qu'on ne vienne pas sermonner les travailleurs sur la politesse et les bonnes mœurs quand on les emploie dans des conditions qui leur interdisent d'être polis et décents. La crasse et la sueur déteignent encore plus sur l'esprit que sur le corps.
Commenter  J’apprécie          660
B. Traven
Nastasia-B   17 mars 2013
B. Traven
Depuis qu'Adam s'est ennuyé au paradis, la malédiction qui consiste à ne jamais être parfaitement heureux et à toujours rechercher un bonheur plus grand s'est abattue sur les hommes.
Commenter  J’apprécie          600
Nastasia-B   02 janvier 2019
Le Trésor de la Sierra Madre de B. Traven
Il est un trésor qui ne te paraît point mériter la peine d'un voyage, et qui se trouve être pourtant ce " trésor véritable " pour la recherche de quoi ta vie te semble trop courte. Le trésor étincelant auquel tu songes est exactement à l'opposé de celui-là.
Commenter  J’apprécie          580
B. Traven
Nastasia-B   23 mars 2013
B. Traven
On n'aime rien tant que les sentiers battus. On s'y sent en sécurité.
Commenter  J’apprécie          583
B. Traven
Nastasia-B   07 mars 2013
B. Traven
Le but de la morale, c'est de permettre aux possédants de garder ce qu'ils ont déjà et d'augmenter encore leurs possessions. La morale, c'est du beurre pour ceux à qui il manque même le pain.
Commenter  J’apprécie          562
B. Traven
Nastasia-B   22 mars 2013
B. Traven
Aussi bas qu'il soit tombé, un homme peut toujours s'enfoncer encore ; aussi terrible que soit son clavaire, il pourrait en supporter un encore pire.
Commenter  J’apprécie          560
B. Traven
Nastasia-B   13 mars 2013
B. Traven
Quand je vois une gigantesque statue de la liberté à l'entrée du port d'un grand pays, je n'ai pas besoin qu'on m'explique ce qu'il y a derrière. Si on se sent obligé de hurler : " Nous sommes un peuple d'hommes libres ! ", c'est uniquement pour dissimuler le fait que la liberté est déjà fichue ou qu'elle a été tellement rognée par des centaines de milliers de lois, décrets, ordonnances, directives, règlements et coups de matraque qu'il ne reste plus, pour la revendiquer, que les vociférations, les fanfares et les déesses qui la représentent.



LE VAISSEAU DES MORTS.
Commenter  J’apprécie          541
B. Traven
Nastasia-B   06 février 2013
B. Traven
La biographie d'un créateur n'a absolument aucune importance. Si l'auteur ne peut être identifié par son œuvre, c'est que celle-ci, comme lui-même, ne valent rien.
Commenter  J’apprécie          490
B. Traven
Nastasia-B   10 mars 2013
B. Traven
L'amour n'engendre pas seulement la haine, mais aussi l'esclavage, ce qui est bien pire.
Commenter  J’apprécie          460
B. Traven
Nastasia-B   11 mars 2013
B. Traven
Peu de gens comprennent que la pêche est une activité qui tient de la philosophie. On ne vit pas pour posséder, mais pour désirer, pour oser, pour jouer.
Commenter  J’apprécie          454

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Fraise ou Framboise ?

Une expression : " Aller aux ....... "

Fraises
Framboises

10 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : fraises , expressions , littératureCréer un quiz sur cet auteur