AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.55/5 (sur 215 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Philadelphie , le 26/06/1939
Biographie :

Poètesse, sculptrice et romancière, née à Philadelphie, diplômée de l'université de Yale, Barbara Chase-Riboud est l'autrice de quatre grands best-sellers internationaux : La Virginienne, La Grande Sultane, Le Nègre de l'Amistad et La Fille du président (tous publiés chez Albin Michel).

Elle est l'épouse du photographe Marc Riboud.
Elle partage aujourd'hui son temps entre Paris, Rome et les États-Unis.

Source : livre de poche
Ajouter des informations
Bibliographie de Barbara Chase-Riboud   (9)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

L'histoire et le roman font bon ménage
Ce numéro d'Apostrophes est consacré au roman historique. Barbara CHASE RIBOUD présente son livre :"La Virginienne", relation des amours de Thomas JEFFERSON, un président sudiste des Etats Unis et d'une esclave Sally HEMINGS ; Maurice DENUZIERE pour son livre : "Bagatelle"; Marguerite GURGAND pour :"Les Demoiselles de Beaumoreau"; à l'époque napoléonienne, trois demoiselles venues de...
+ Lire la suite

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Elle-même avait préparé sa propre fille, son enfant favorite, à la triple servitude d'esclave, de femme et de concubine, ...
Comment avait-elle su que son image d'une parfaite esclave coïncidait avec l'image qu'il avait d'une femme parfaite.
Et Sally Hemings aimait Thomas Jefferson. C'était cela la tragédie. L'amour, pas l'esclavage. Et Dieu sait ce qu'il y a d'esclavage dans l'amour...
Commenter  J’apprécie          340
Pourquoi Jefferson avait-il cessé de s'opposer à l'esclavage après son retour de Paris ? Qu'est-ce qui l'avait enchaîné à une contradiction si profonde et si durable? Il ne croyait pas en Dieu, ses idées d'obligation et de rétribution se bornaient donc à ce monde.
Commenter  J’apprécie          230
Mon cercueil sortit du ventre de la machine.
Etonnée, je vis des milliers de gens de couleur...Ils se levèrent tous pour m'acclamer.
"Maman Sarah...Maman Sarah...
Un océan de sons...
Moi, Sarah Baartman, la non-humaine, devenue un symbole de toute humanité.
...Je découvris que mon squelette sans larmes pouvait quand même en verser...
Commenter  J’apprécie          150
Elle n'avait jamais cherché à dépasser sa triple servitude. Elle s'était attachée obstinément à la seule chose qu'elle eût jamais trouvée d'elle-même dans sa vie : l'amour, et l'amour pour elle avait été plus réel que l'esclavage. Elle avait survécu aux deux, c'était la vérité de son existence.
Commenter  J’apprécie          150
Les livres parlent à tout le monde, sans tenir compte de la couleur. C'est toute l'idée d'un livre. Un livre est un pays tout entier. Un livre te sort de la prison de ton esprit. Et lire, c'est écrire. Et écrire, c'est s'appartenir.
Commenter  J’apprécie          140
Il voyait là quelque chose de barbare, de grossier, de brutal. D'un côté ils haïssent et méprisent les Noirs, d'un autre ils en font l'objet de leurs désirs les plus violents, de leurs obsessions les plus intimes...
Commenter  J’apprécie          00
Il avait désormais une sorte d'indifférence, de calme, apporté par la satisfaction de tous ses désirs. Sous les manières suaves, sereines et glacées, sous la politesse presque exagérée, il restait cette brutalité particulière aux Virginiens habitués aux privilèges du despote n: n'être jamais contredit, mener les chevaux à coups d'éperons, contrôler les ambitieux, régner sur un royaume privé et se voir occuper une place dans l'Histoire. Il s'était tout pardonné et ne se souciait pus qu'elle pardonne ou non.
Commenter  J’apprécie          110
Anthologie

Extrait d' un texte de Françoise Cachin
( 1974)
Une des premières choses que revendique Chase- Riboud est l'aspect artisanal d'un travail qui cherche à concilier l'art traditionnellement noble- la sculpture sur bronze, activité virile- à l'autre, considéré comme mineur- le tissage, traditionnellement feminin- et à réinterpréter dans un sens contemporain les qualités de l'art primitif.
Commenter  J’apprécie          80
"Elle s'appelait Euphémia David, expliqua Naksh-i-dil à l'Eunuque noir et à la Kiaya étonnés. C'était l'Obeah la plus connue de la Martinique. C'est elle qui m'a prédit mon destin. Elle détenait le secret de la vie, de la médecine, des poisons, des remèdes contre le mauvais oeil. Elle savait lire le futur, le passé et le présent. Tous la craignaient, les Noirs comme les Blancs. Tuer un homme blanc était aussi facile pour elle que de briser un fétu de paille... avec sa magie noire..."
Commenter  J’apprécie          70
« D’un côté ils haïssent et méprisent les Noirs, d’un autre ils en font l’objet de leurs désirs les plus violents, de leurs obsessions les plus intimes… » p.241
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Barbara Chase-Riboud (409)Voir plus

Quiz Voir plus

le livre des etoiles

Quelle est le personnage principal

Qadehar
Ambre
Gontrand
Guillemot

14 questions
158 lecteurs ont répondu
Thème : Le livre des étoiles, tome 1 : Qadehar le Sorcier de Erik L'HommeCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}