AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.79 /5 (sur 174 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Munich , le 26/07/1977
Biographie :

Barbara Yelin est une auteure allemande de bandes dessinées.

Elle a étudié le dessin à la Hochschule für Angewandte Wissenschaften de Hambourg, dont elle est diplômée en 2004.

Dans le cadre de ses études dans la classe de bande dessinée et d’illustration, elle a participé à quelques publications collectives notamment "Sommerschlussverkauf", en octobre 2002, réunissait neuf dessinatrices et "Staubecken n°2", en août 2001, proposait les travaux de onze étudiants sur le thème du voyage.

Elle a aussi réalisé des travaux personnels, auto-édités à quelques exemplaires, inspirés de textes littéraires. "Die Zwölf Bruder" (Les douze frères), en 2002, adapte un conte des frères Grimm, tandis que "Hans Voss" (2003) puise à une ancienne légende hambourgeoise.

Elle a débuté sa carrière d'auteure de bande dessinée en France. Ses deux premiers livres, "Le visiteur" (2004) et "Le retard" (2006), ont été publiés à l’An 2.

Elle s'est fait connaitre en Allemagne en 2010, avec "L'Empoisonneuse" (Gift), sur un scénario de Peer Meter.

En 2014, Barbara Yelin présente avec "Irmina" le destin particulier mais exemplaire d'une sympathisante de l'Allemagne nazie. Récompensé par plusieurs prix (dont le prix Artemisia en France), l'édition anglaise a été nommée en 2017 pour le fameux Eisner Award.

À partir de l'automne 2015, elle crée, avec Thomas von Steinaecker, une web-série, "Une vie comme un été" (Der Sommer ihres Lebens), publiée en 2017.

A l'initiative de l'Institut Goethe, elle a ensuite réalisé une biographie en bande dessinée de l'actrice israélienne Channa Maron, intitulée "Pardessus tout, sois fidèle à toi-même" (Vor allem eins : Dir selbst sei treu, 2016).

En 2016, Barbara Yelin a reçu au Festival international d'Erlangen le Prix Max et Moritz de la meilleure dessinatrice de bande dessinée germanophone.

+ Voir plus
Source : www.editionsdelan2.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"Irmina" von Barbara Yelin


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
marina53   22 août 2014
L'empoisonneuse de Barbara Yelin
Calme, tout est calme, comme si le monde était mort...

Georg Büchner, Woyzeck
Commenter  J’apprécie          230
KrisPy   17 septembre 2015
L'empoisonneuse de Barbara Yelin
On doit à Drosde (juge de l'affaire) une tentative saisissante de compréhension du cas Gottfried : "Définir la personnalité de Gesche Gottfried me semble être, à ce jour, une tâche presque impossible. Une femme qui soigne les malades, qui nourrit les pauvres, pour qui donner et offrir constituent presque une besoin, mais qui empoissonne ses amies ; qui pleure sur une phrase de Goethe et assassine ses propres enfants. Une femme à ce point capable d'amour qu'elle lui sacrifie la vie de ses proches, mais qui livre ensuite à l'objet de cet amour la coupe de poison pour enfin, les cheveux ébouriffés près du lit de l'agonisant, pleurer sur la dureté d'un destin responsable de tant de souffrance; Une femme qui refuse la main d'un homme respectable, lui expliquant qu'il est trop bon pour elle, qui accuse aujourd'hui injustement d'assassinat son propre père, mais qui demain veillera anxieusement à dissiper toute suspicion à l'égard d'un tiers, se présentant comme seule coupable, qui vole aujourd'hui ce qu'elle offrira demain et qui porte en soi mille manifestations mystérieuses; Qui peut oser définir sa personnalité ?"

page 197
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
milado   22 décembre 2014
L'empoisonneuse de Barbara Yelin
- Votre personne confirme une fois de plus qu'une femme n'est pas faite pour les travaux de l'esprit. Une femme devrait rembourser la dette de la vie non par l'action mais par la souffrance. Par la douleur de l'enfantement et la soumission à l'homme, pour qui elle doit être une compagne patiente et agréable.
Commenter  J’apprécie          82
Sasha1979   27 mai 2016
Irmina de Barbara Yelin
La bande-dessinée de Barabara Yelin sur la vie d'une jeune femme pendant la période nazie est émouvante parce que nous, lecteurs, voyons sans cesse défiler devant nos yeux les autres voies qui lui auraient permis d'être plus heureuse, mais aussi de garder plus se distance à l'égard du national-socialisme. Irmina nous émeut aussi parce que nous sommes prétendument bien informés sur la vie des Allemands durant la période nazie, mais sans finalement pouvoir nous imaginer vraiment leur quotidien. La question reste en effet posée de savoir comment des gens normaux-avec leurs rêves, leurs détresses, leurs soucis et leurs moments de bonheur-purent accepter un système criminel et, par là-même, le rendre possible.
Commenter  J’apprécie          20
lailasamburu   16 avril 2013
Infirmiere aux portes de la mort de Barbara Yelin
Même préparé au pire, on ne sait jamais ce que veut dire la perte d’un être aimé tant qu’on ne l’a pas vécue. Tant qu’on n’a pas ressenti le poids énorme, effrayant de l’absence dans le silence vertigineux d’une pièce.
Commenter  J’apprécie          30
CDIMONNET61   02 février 2015
Irmina de Barbara Yelin
Cher Howard, tout prend plus de temps que je ne le pensais. Ma mutation est reportée de semaine en semaine. Ils me réclament des tas de papiers, tout est minutieusement vérifié. Mais je suis sûre qu'il n'y en aura plus pour longtemps. Ici, il commence à faire plus froid, la première neige est déjà tombée...
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   20 avril 2013
Ce qu'elle avait toujours voulu de Barbara Yelin
Natalie avait appris pendant ses trois dernières années en internat que soigner ne se limitait pas à pratiquer la médecine, et que les patients ne venaient pas uniquement parce qu’ils étaient malades. Ils venaient parfois simplement parce qu’ils se sentaient vieux et isolés.
Commenter  J’apprécie          20
MurielT   29 décembre 2015
Irmina de Barbara Yelin
Regarde tous ces gens, là en-bas. Ils achètent des vêtements élégants, mangent ce qu'ils veulent. Moi aussi, je voudrais faire ou ne pas faire ce qui me plait. Pas toi ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   26 décembre 2013
Exactement Comme Tu Es de Barbara Yelin
Tu n'es plus une enfant. Tu as un enfant, un travail, une hypothèque, des factures à payer. C'est ça, la réalité de ta vie… de la mienne, aussi. Des fois, je ne suis même pas sûre que j'apprécie mon mari, sans même parler d'Amour, avec un grand A. Et quant au sexe, eh bien, tu sais, un des avantages de la grossesse est que je peux plaider le mal de tête aussi souvent que je veux.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 décembre 2013
Exactement Comme Tu Es de Barbara Yelin
Il ne fallait pas qu’elle pleure. Les mannequins ne pleuraient pas, jamais. C’était mauvais pour les yeux, mauvais pour le teint. Pleurer la rendait humaine, et elle n’était pas censée être humaine, elle était censée être superbe, extraordinaire, hors de ce monde. Mais, en ce moment, elle ne se sentait que petite et impuissante.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur