AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.18 /5 (sur 107 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1985
Biographie :

Auteur caméléon, Bastien Pantalé prend un malin plaisir à explorer la diversité des genres littéraires. Ces cases, justement, il aimerait beaucoup que ses contemporains s’en détachent un peu. Adapter son écriture et son style à tel ou tel registre, voilà ce qui le stimule. Avec un penchant avoué pour l’imaginaire (SF/fantasy), il a également commis du polar, du thriller, un feel-good, une dystopie, de l’horreur, un témoignage ainsi qu’un recueil de pensées.

D’origine bretonne et audoise, né dans le Rhône, gamin itinérant en France et à l’étranger, après moult voyages sur presque tous les continents, il a finalement trouvé ses racines dans le Sud-Ouest, entre lacs et océan, au cœur de la forêt landaise. Là, il se transforme peu à peu en ours, mais sort régulièrement de sa grotte pour aller rencontrer ses lecteurs. Socialement, il fait illusion.

Sa ligne directrice ? Evasion, réflexion, écologie et humanisme. Il aime les humains, le type ; l’humanité, beaucoup moins. Son écriture est souvent qualifiée de “fluide”. Il ne sait pas bien ce que cela veut dire, mais comme il aime beaucoup l’eau, ça lui convient.
Des romans visuels, de l’esprit, du cœur et un quelque chose de viscéral qu’on ne saurait bien définir. Une colère latente peut-être ?

Avec 15 000 exemplaires de ses livres partis garnir les bibliothèques physiques et numériques, Bastien Pantalé fait désormais partie des meubles de la grande maison des auteurs indépendants. Son prochain roman : une grande fresque de fantasy saupoudrée de SF, dans la veine de La Horde du Contrevent, autour des mythes des bâtisseurs et du grand déluge. Tout un programme...

Retrouvez-le sur FaceBook : https://www.facebook.com/B.Pantale
et sur Wordpress : https://editionslintemporel.wordpress.com/publications/
+ Voir plus
Source : l'auteur
Ajouter des informations
Bibliographie de Bastien Pantalé   (13)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Bastien Pantalé
ange77   08 novembre 2020
Bastien Pantalé
« Dans tout combat, qu’il s’agisse d’une simple joute ou d’une bataille rangée entre l’armée que vous commanderez et son opposante, votre ennemi le plus redoutable restera toujours vous-même. Quoi qu’il arrive, ne luttez jamais contre cet ennemi-là ! Votre ego, vos craintes, votre ambition, vos doutes, vos remords… Si vous vous embarquez sur ce terrain, vous vous perdrez. Fiez-vous à votre instinct, à votre cœur autant qu’à votre esprit, et laissez l’immense diversité qui vous compose s’exprimer dans vos décisions. Ne luttez pas contre vous-mêmes ! »





[Extrait de Advenis - La Voie des Bâtisseurs]

À paraître...
Commenter  J’apprécie          250
ange77   26 août 2019
Épidermiques et autres humanités de Bastien Pantalé
Une impression cotonneuse, comme celle qui embrume subtilement mon esprit, s’empare de chacun de mes membres pour les maintenir à hauteur de tête, siège possible de l’inconscient au travail. Ainsi étendu à l’horizontale – bien que ce repère lui-même ait perdu de sa pertinence –, je tente de m'accommoder de postures peu naturelles, de me mouvoir en brassant l’air épais, comme le ferait un bébé nageur, davantage focalisé sur son instinct de survie que sur ses repères terrestres. L’élément onirique rejoint l’élément aqueux, symbiose parfaite du réel et de l’imaginaire. Tout est fluide, amorti, assourdi. Je me laisse porter autant que je lutte ; le lâcher-prise n’a jamais été aussi étranger à ma conviction d’être pensant. 





[Extrait de [T]Rêve - Bastien Pantalé]
Commenter  J’apprécie          240
ange77   16 septembre 2017
Sublimation de Bastien Pantalé
(...)

Quelque chose d'extrêmement perturbant le fit tressaillir, un mélange entre le bruit d'un tissu que l'on déchire et un grincement vibrant dans l'air. Un goutte-à-goutte, puis l'écoulement d'un liquide épais, et encore des cris. C'était des chairs que l'on malmenait, le corps d'un homme ou d'une femme subissait les pires sévices. Quelqu'un souffrait à quelques mètres de lui, agonisant entre les mains d'un inconnu, et il n'était même pas capable de se relever.

Le son horrifiant d'un os qui se rompt le saisit en pleine poitrine et lui arracha un cri de frayeur. (...) L'odeur de la peur, l'odeur de la mort l'atteignit pour la première fois.
Commenter  J’apprécie          160
ange77   20 novembre 2018
De nos propres mains de Bastien Pantalé
Ça paraît con à dire comme ça, et je ne me vois pas partager ça avec les types que je fréquente au quotidien, mais j’crois bien que c’est la beauté que je recherche inconsciemment. Par cette attention et cette sensibilité, cet état de veille constant, c’est comme si je pouvais capter les ondes émanant des personnes, des objets, des animaux, des paroles, etc. ; une perception presque poétique de mon environnement.

Je fais preuve d’une grande empathie, a dit aussi le chauve barbu à lunettes. J’sais même pas ce que c’est, moi, l’empathie. Ça n’a pas l’air bien méchant en tout cas, et maman a souri, alors c’est cool.
Commenter  J’apprécie          140
ange77   21 septembre 2017
Sublimation de Bastien Pantalé
Ça sentait la peur, la souffrance, et le désespoir, ça sentait le mal à plein nez.
Commenter  J’apprécie          160
ange77   11 novembre 2018
De nos propres mains de Bastien Pantalé
Je suis vachement plus fasciné par les animaux, les clebs en particulier, que par mes semblables. J’sais pas, la communication semble tellement plus naturelle avec eux.
Commenter  J’apprécie          150
ange77   04 juillet 2019
Épidermiques et autres humanités de Bastien Pantalé
Je me plais à ressentir les arbres vibrer, communiquer entre eux. Les humains et leur réseau numérique n’ont finalement rien inventé. À chaque lune, le ventre bouillonnant de l’océan gonfle et arpente les terres. Alors, je pense à ma mère, dont la chaleur enveloppante n’était pas si éloignée de ce miracle sauvage. Des humeurs et des passions, un rythme, une vie, chaque jour respectés, renouvelés. Le ressac lisse le sable comme elle m’évitait les écueils de l’existence. La marche n’en est que plus sereine. Par moment cependant, je prends plaisir à mouiller mes orteils, à risquer le pas de côté, goûter l’écume apaisée, tant par frisson que par témérité.





[Extrait de « Contemplation » - Bastien Pantalé]
Commenter  J’apprécie          130
ange77   11 septembre 2017
Ascendance, tome 2 : L'écho primordial de Bastien Pantalé
Le libre arbitre commençait là où s'arrêtait l'ignorance.
Commenter  J’apprécie          151
ange77   29 mars 2017
Ascendance, tome 1 : Le baptême du soleil de Bastien Pantalé
- Alors, c'est ça, un terrien ?

(...)

- Il me ressemble beaucoup, mais qu'est-ce qu'il a l'air sale...
Commenter  J’apprécie          140
ange77   25 juillet 2019
Épidermiques et autres humanités de Bastien Pantalé
La colère et la haine ont cette étrange capacité à réduire considérablement le champ de vision, si bien que l’on reste focalisé sur ses préoccupations primaires, aveugle, hébété. 





[Extrait de « Toujours le dernier » - B. Pantalé]
Commenter  J’apprécie          136

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Adaptations avec Gainsbourg

Il a un petit rôle dans Voulez-vous danser avec moi ?, film de Michel Boisrond sorti en 1959 avec Brigitte Bardot. Le film est l'adaptation d'un roman de Kelley Roos intitulé:

Valse brune
Valse blonde
Valse Rousse

8 questions
150 lecteurs ont répondu
Thèmes : gainsbourg , adapté au cinéma , adaptation , cinema , littérature , romans policiers et polars , musiqueCréer un quiz sur cet auteur

.. ..