AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.03 /5 (sur 75 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1963
Biographie :

Béatrice Hammer est née en 1963 à Paris. Elle a toujours adoré lire, et a toujours rêvé d’être écrivain. Mais, comme elle est prudente, elle a d’abord fait des études (maths sup, maths spé, puis l’ENSAE, une grande école spécialisée dans les statistiques et l’économie, puis un DESS de sociologie à Sciences Po), et cherché un travail qui l’intéresserait tout en lui permettant de dégager un peu de temps pour écrire. Elle l’a trouvé, et depuis bientôt vingt ans elle fait de la recherche en sciences sociales dans une grande entreprise française. Elle vit à Paris avec son mari, ses deux filles et son chat Lilis.



Source : http://www.ecrivains-nc.net/invitplus.asp?ecriv=41
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (10) Ajouter une citation
mandarine43   10 novembre 2011
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
Je lui ai demandé si elle aussi, elle chérissait un rêve, quelque chose qu'elle ferait un jour si elle pouvait, quelque chose dont elle pourrait dire, si elle y arrivait, qu'elle avait réussi sa vie.

Je m'en souviens très bien, elle s'est tournée vers moi, elle a souri, puis elle m'a dit qu'elle n'avait plus de rêves, que son vœu le plus cher serait d'en avoir un.
Commenter  J’apprécie          80
mandarine43   19 novembre 2011
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
[ Incipit ]



Je l'aimais bien.



Pas le genre à se mêler de ce qui ne la regardait pas, pas le genre à se mettre avec les autres à potiner, si vous voyez ce que je veux dire. Dans ce collège, c'est le sport favori, médire des collègues, colporter des ragots... Mais elle, non, rien du tout. Peut-être à cause de ce qui s'est passé quand elle est arrivée. Un truc qui doit marquer, qu'on doit avoir du mal à oublier.



On ne vous a pas dit ? Il y a eu comme une cabale. Il faut dire qu'elle était si jeune. Normalement, on n'arrive pas dans ce collège si on n'a pas fait un peu ses armes avant, généralement en ZEP ; les ZEP, c'est là où on balance les jeunes capétiens, ce n'est pas ce qu'on fait de plus intelligent, d'ailleurs, mais enfin c'est comme ça, une sorte de bizutage, ensuite ils sont tellement contents d'avoir intégré un établissement où il y a un minimum de discipline qu'ils ne râlent pas trop sur leur emploi du temps.
Commenter  J’apprécie          50
Accalia   28 avril 2013
Kivousavé de Béatrice Hammer
J’ai compté. Il me reste 1752 jours avant d’être majeure. Pas un de moins, pas un de plus. D’ici là, il faut supporter. C’est pas marrant pour moi, mais ça ne l’est pas non plus pour eux. C’est même encore moins gai. Moi, j’ai la vie devant moi, j’ai pas tout raté. Enfin, pas encore tout.
Commenter  J’apprécie          60
mandarine43   29 juin 2011
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
Je sais que certains ont besoin de croire qu'elle est morte, je comprends ça, c'est plus facile, un drame, ça fait moins peur qu'un départ volontaire.

Il ne faut pas les croire. Ce sont eux qui sont morts. Elle est vivante, j'en suis certaine.
Commenter  J’apprécie          50
lyse13   25 août 2011
Le quatuor de Mélodie de Béatrice Hammer
il chantait avec une profondeur, une douceur, une violence qui remuait Léna, et qui parvienrent meme a émouvoir son pere, tant il y avait la, dans cette recontre entre la toute jeune fille et le vieux violon, quelque chose de poignant.

Commenter  J’apprécie          50
lyse13   14 juin 2011
Le quatuor de Mélodie de Béatrice Hammer
Assise sur le trotoire, Léna dévorait la violoniste des oreilles.
Commenter  J’apprécie          50
AngeliqueLeslecturesdangelique   25 avril 2020
Une baignoire de sang de Béatrice Hammer
Quel drôle de métier j'ai choisi, se disait Gloria Basteret tout en montant rapidement les quatre étages qui la séparaient de son prochain cadavre. Ne débouler dans la vie des gens que quand ils sont morts. Rencontrer leurs parents, leurs amis, apprendre à les connaître, reconstituer leur vie, s'attacher à leurs petits défauts, tout ça pour rien, à part une obscure idée de la justice qui est si rarement juste.

Le temps passant, c'était le genre de pensées qui envahissaient de plus en plus l'esprit de la jeune femme.

Gloria avait choisi son métier à dix ans, l'été où elle avait découvert, dans la bibliothèque de sa grand-mère, Hercule Poirot, Miss Marple et le commissaire Maigret. Pendant longtemps, elle s'était sentie portée par la vocation précoce que ces livres avaient suscitée en elle. Mais maintenant, de plus en plus souvent, la foi semblait l'avoir abandonnée.
Commenter  J’apprécie          10
DominiqueTh   23 avril 2020
Une baignoire de sang de Béatrice Hammer
"Plus personne n'hésite à envoyer un mail à quarante personnes qui n'en ont que faire. On n'aurait pas envoyé quarante lettres avec la même désinvolture."

...

"Moi j'ai rien dit mais je l'ai regardée avec mon air numéro deux, celui que je ne sors jamais, qui est mon air gentil. Enfin, plutôt, mon air content."

...

"J'ai pas parlé avec Momo. Je l'ai juste écouté. Me parler de la vie qu'il avait eue avant, quand il était quelqu'un.

Et dans ma façon d'écouter, Momo a réussi à me connaître.

Je sens de l'eau salé qui coule, je l'essuie vite, en plus avec ce froid, ça va me faire gercer."
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur