AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.26 /5 (sur 234 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris
Biographie :

Béatrice Hammer est née à Paris. Romancière, auteure dramatique, scénariste et réalisatrice, elle a également une formation scientifique en statistiques et en sociologie.

Source : http://www.ecrivains-nc.net/invitplus.asp?ecriv=41
Ajouter des informations
Bibliographie de Béatrice Hammer   (17)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (66) Voir plus Ajouter une citation
Cetsak   22 avril 2021
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
On ne part pas.

Toujours soi, face à soi, c’est soi, toujours, quelque soit la dose de divertissement que l’on y met, que l’on interpose entre soi et soi.
Commenter  J’apprécie          110
mariechrist67   12 novembre 2021
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
Je m'en souviens très bien, elle s'est tournée vers moi, elle a souri, puis elle m'a dit que cela faisais longtemps qu'elle n'avait plus de rêves, que son voeu le plus cher serait d'en avoir un.

Il y avait tellement de détresse dans ce sourire.....
Commenter  J’apprécie          100
mandarine43   10 novembre 2011
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
Je lui ai demandé si elle aussi, elle chérissait un rêve, quelque chose qu'elle ferait un jour si elle pouvait, quelque chose dont elle pourrait dire, si elle y arrivait, qu'elle avait réussi sa vie.

Je m'en souviens très bien, elle s'est tournée vers moi, elle a souri, puis elle m'a dit qu'elle n'avait plus de rêves, que son vœu le plus cher serait d'en avoir un.
Commenter  J’apprécie          80
lyse13   25 août 2011
Le quatuor de Mélodie de Béatrice Hammer
il chantait avec une profondeur, une douceur, une violence qui remuait Léna, et qui parvienrent meme a émouvoir son pere, tant il y avait la, dans cette recontre entre la toute jeune fille et le vieux violon, quelque chose de poignant.

Commenter  J’apprécie          70
Cathy74   17 novembre 2021
Le quatuor de Mélodie de Béatrice Hammer
Seule dans sa maison avec sa baby-sitter, elle sentait souvent un sentiment triste et doux la gagner, une sorte de mélancolie qui l'envahissait. Alors, elle sortait Oscar, et lui en donnait un peu à manger. Elle avait rapidement compris que le mode mineur exprimait à merveille le sentiment qui s'emparait d'elle ; en quelques mois, elle était devenue imbattable pour jouer, en première position, les si, les la et les mi bémol les plus déchirants qui soient.
Commenter  J’apprécie          00
Cetsak   22 avril 2021
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
(...) un jour je partirai, je suis comme la marée, je viens, je vais, je viens, je vais, mais contrairement à elle, un jour je partirai (...)
Commenter  J’apprécie          70
mandarine43   19 novembre 2011
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
[ Incipit ]



Je l'aimais bien.



Pas le genre à se mêler de ce qui ne la regardait pas, pas le genre à se mettre avec les autres à potiner, si vous voyez ce que je veux dire. Dans ce collège, c'est le sport favori, médire des collègues, colporter des ragots... Mais elle, non, rien du tout. Peut-être à cause de ce qui s'est passé quand elle est arrivée. Un truc qui doit marquer, qu'on doit avoir du mal à oublier.



On ne vous a pas dit ? Il y a eu comme une cabale. Il faut dire qu'elle était si jeune. Normalement, on n'arrive pas dans ce collège si on n'a pas fait un peu ses armes avant, généralement en ZEP ; les ZEP, c'est là où on balance les jeunes capétiens, ce n'est pas ce qu'on fait de plus intelligent, d'ailleurs, mais enfin c'est comme ça, une sorte de bizutage, ensuite ils sont tellement contents d'avoir intégré un établissement où il y a un minimum de discipline qu'ils ne râlent pas trop sur leur emploi du temps.
Commenter  J’apprécie          50
Accalia   28 avril 2013
Kivousavé de Béatrice Hammer
J’ai compté. Il me reste 1752 jours avant d’être majeure. Pas un de moins, pas un de plus. D’ici là, il faut supporter. C’est pas marrant pour moi, mais ça ne l’est pas non plus pour eux. C’est même encore moins gai. Moi, j’ai la vie devant moi, j’ai pas tout raté. Enfin, pas encore tout.
Commenter  J’apprécie          60
mandarine43   29 juin 2011
Ce que je sais d'elle de Béatrice Hammer
Je sais que certains ont besoin de croire qu'elle est morte, je comprends ça, c'est plus facile, un drame, ça fait moins peur qu'un départ volontaire.

Il ne faut pas les croire. Ce sont eux qui sont morts. Elle est vivante, j'en suis certaine.
Commenter  J’apprécie          60
sylvaine   20 septembre 2020
Cannibale blues de Béatrice Hammer
« Ce n’est pas la première fois que je constate ce type d’évolution. François appelait cela la grande loi de l’indifférence. Il disait qu’il y avait là un moteur de l’espèce humaine ; une sacrée invention, qui permet de survivre au pire, en oubliant. Il avait l’habitude de porter un toast à cette loi, et nous trinquions ensemble, fraternellement. À cette époque, en regardant son beau profil, je ne trouvais pas cela scandaleux. Ni pathétique.

Depuis, j’ai survécu au pire. Sans oublier.

Cela, François ne l’avait pas prévu.

Pas plus que je n’avais prévu le pire »



.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Pouah ! Ça puir ... 😫 🦨

Tout a commencé quand le gars Dédé a débouché ses flacons !

son eau de toilette est à vomir ...
il s'est déchaussé ...
il a enlevé son marcel ...

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : argot , odeurs , associations d'idées , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..