AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.2 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Béatrice Shalit, née à New York. Après des études en France et aux Etats-Unis, productrice et réalisatrice de télévision au Niger puis au CNDP en France.

Auteur de dix romans chez Stock, Bernard Barrault, Flammarion et Julliard. Egalement auteur de scénarios pour la télévision, pour le cinéma et de pièces radiophoniques.

Derniers livres parus : Familles et autres supplices (2000), Ne m’appelez plus Varsovie (2003), Merci d’être venu (2006), Danse avec ma mère (2009).


Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bienvenue à « La Roulotte » ! Ce n'est pas un asile de fous, mais un hôtel particulier où cohabite une petite communauté d'humains déjantés. James, le chat voit tout et entend tout. Et il a fort à faire pour veiller sur chacun… • • • Rue Lafayette, à Paris au fond d'un jardin, s'élève un charmant hôtel particulier un peu décati que ses habitants nomment affectueusement le « Roulotte ». Annette Rahbani et son mari Maurice, en sont les heureux propriétaires. Ils y accueillent quelques résidents farfelus : un retraité sans ressources, une actrice dont la carrière stagne, un jeune peintre amateur de poker, une Afghane sans-papiers et un mystérieux Libanais qui paye sans rechigner un loyer conséquent. La dernière venue, une jeune Israélienne prénommée Talia, s'est installée là dans un but bien précis. Son arrivée va provoquer une cascade d'événements cocasses ou dramatiques. James, le chat de la maison, ne perd pas une miette de ces imbroglios qu'il raconte avec délectation. Béatrice Shalit nous livre ici une comédie sentimentale pleine d'humanité avec des personnages tous plus attachants les uns que les autres. • • • Béatrice Shalit est née à New York. Productrice, scénariste et réalisatrice de télévision, elle a également publié une dizaine de romans dont, chez Julliard, Famille et autres supplices, Ne m'appelez plus Varsovie, Merci d'être venu, Qui veut tuer Rosa Hoffmann ?, Vingt-sept fois de mes nouvelles et Je te vois.

+ Lire la suite

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Ladybirdy   06 juillet 2020
James et Talia de Béatrice Shalit
Et moi, le gardien de cette maison, qu’ai-je donc fait de répréhensible ? J’ai voulu comprendre comment fonctionne l’esprit des êtres humains, c’est peut-être cela ma faute, ma grande faute.
Commenter  J’apprécie          280
Bazart   20 mai 2020
James et Talia de Béatrice Shalit
Avec un peu de chance, la jeune femme y sera. Elle a un secret, elle aussi, il en est certain. Il prend congé, je lui dis en ronronnant. Quelle maison! doit il penser. Il sont tous légèrement fous et veillés par un félin un peu diabolique.
Commenter  J’apprécie          50
julienraynaud   26 février 2017
Vingt-sept fois de mes nouvelles de Béatrice Shalit
Je l'avais détestée, maudite, vouée aux gémonies toute ma vie, et voilà que, soudain, au cours de son agonie, j'écrivais un livre en hommage à notre réconciliation.
Commenter  J’apprécie          50
fofie921   27 juin 2013
Qui veut tuer Rosa Hoffmann ? de Béatrice Shalit
En panne de conversation, je baissai le nez dans mon assiette. Et je dis finalement:

- Et votre femme, c'est quel genre?

Il éclata de rire.

- Vous avez autant de tact qu'un tank russe, Rosa. Si on allait se coucher?

Je n'allais pas me ridiculiser à nouveau en lui demandant s'il voulait dire chacun chez soi ou bien.... autre chose. Mais il se leva , me fit un petit digne de la main et sortit. J'avais ma réponse. Et, à ma honte, elle me décevait prodigieusement.
Commenter  J’apprécie          30
ILLE   12 juin 2016
Je te vois de Béatrice Shalit
En écho à l'homme prisonnier de sa cage,l'enfant, mon fils,crie sa douleur.
Commenter  J’apprécie          10
ILLE   12 juin 2016
Je te vois de Béatrice Shalit
L e métier est dur,les ouvriers sont mal payés,beaucoup d'entre eux vivent dans des foyers,sans femme,sans famille,et lorsqu'ils arrivent le matin,ils sont déjà fatigués.
Commenter  J’apprécie          00
ILLE   12 juin 2016
Je te vois de Béatrice Shalit
Je les regarde travailler,vivre leur vie d'ouvriers ,parfois je les vois partir le soir,en groupes de trois ou quatre,jamais tous ensemble,chacun son horaire.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur