AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.29 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : Hongrie
Né(e) à : Szeged , le 04/08/1884
Mort(e) à : Budapest , le 17/05/1949
Biographie :

Béla Balazs fut cinéaste, écrivain, dramaturge, poète, romancier, feuilletoniste, auteur de contes et de nouvelles. De son amitié avec Béla Bartók, naitra le livret de l'opéra Barbe-bleue.
En 1919, il sera membre du comité culturel révolutionnaire de la République des Conseils de Hongrie, à la suite de quoi il devra se réfugier en Autriche puis à Berlin.
Mais c'est probablement en tant que théoricien du cinéma que Balazs se montrera le plus remarquable. En 1925, parait "L'homme visible" qui sera suivi de "L'esprit du cinéma" et de "Le cinéma. Nature et évolution d'un art nouveau"
En 1945, il rentre en Hongrie, mais ses théories "Avant-gardistes" déplaise au régime stalinien et il sera bientôt limogé de tous ses postes. Bien qu'encore fort méconnu en France, les livres de Béla Balazs sont une référence incontournable, par leur profondeur d'analyse, pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du cinéma.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Béla Balàzs   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
steka   30 janvier 2019
L'Esprit du cinéma de Béla Balàzs
On imagine mal, en France, la richesse extraordinaire de cette avant-garde hongroise qui s'épanouit à l'époque de la Commune de Béla Kun. Toute une génération de poètes, de peintres, d'écrivains - la plupart ayant une trentaine d'années - vont essayer de développer un art révolutionnaire autour de Lajos Kassak. (...) Mécontents de l'orientation de Nyugat, la revue qui avait été le symbole du renouveau hongrois, ils veulent dépasser le symbolisme et l'impressionnisme en créant des revues activistes comme A Tett (L'Action, 1915-1916), puis Ma (Aujourd'hui, 1916-1926). Ils se veulent révolutionnaires dans l'art comme dans la politique. (préface de Jean-Michel Palmier)
Commenter  J’apprécie          40
steka   14 février 2014
Le Cinéma Nature et évolution d'un art nouveau de Béla Balàzs
La fuite devant la réalité qui fut dès le début la tendance dominante du cinéma bourgeois, a pris de cette façon une nouvelle direction. Autrefois, on s'évadait dans les contes romantiques des aventures exotiques. A présent, conformément au nouveau style naturaliste, l'évasion se fait dans les petits détails. Par angoisse devant la vérité de la totalité, on s'est caché la tête dans le sable d'une réalité "en miettes".
Commenter  J’apprécie          30
steka   20 octobre 2012
Le cinéma de Béla Balàzs
La relation dialectique entre le contenu et la forme est analogue à celle qui existe entre l'eau d'un fleuve et son lit. L'eau est le contenu et le lit la forme.

Sans doute à un moment donné, l'eau s'est-elle creusée un lit, dont le contenu a créé la forme. Cependant, depuis que le lit du fleuve existe, il rassemble les eaux des environs et leur donne forme. Donc la forme façonne le contenu.

De grandes inondations sont nécessaires pour que les fleuves conquièrent de nouvelles formes, au delà de leur ancien lit.
Commenter  J’apprécie          20
steka   30 janvier 2019
L'Esprit du cinéma de Béla Balàzs
Mais les tentatives d'établir des contacts entre artistes allemands et soviétiques furent difficiles. Presque tous les projets de Piscator échouèrent et Brecht, dès cette époque, émit des réserves très sévères sur le régime et fut sans doute l'un des plus pertinents et l'un des premiers critiques du stalinisme. Il estimait qu'il s'agissait non d'une dictature du prolétariat, mais d'une dictature sur le prolétariat et ne cessait de railler tous ces poèmes qui n'étaient acceptables qu'avec un hommage à Staline.
Commenter  J’apprécie          10
steka   30 janvier 2019
L'Esprit du cinéma de Béla Balàzs
Il y a sept ans, j'avais été obligé de m'excuser en ces termes : "La théorie n'est pas grise. Elle sert de carte au voyageur de l'art en lui montrant toutes les routes et toutes les possibilités. Elle lui donne le courage d'entreprendre les voyages de Christophe Colomb."

Or Colomb n'est pas parvenu aux Indes. Lui aussi, il est resté planté en Amérique. Mais la Terre n'en est pas moins ronde ! Et quoi qu'il en soit, le cinéma est allé beaucoup plus loin qu'Hollywood.
Commenter  J’apprécie          10
steka   26 avril 2013
L'homme visible et l'esprit du cinema de Béla Balàzs
Pourquoi cette méfiance envers la théorie ? Elle n'a même pas besoin d'être juste pour inspirer de grandes œuvres. Presque toutes les grandes découvertes de l'humanité sont issues d'une hypothèse fausse. Il est en outre facile de l'éliminer quand elle ne fonctionne plus.
Commenter  J’apprécie          10
steka   11 décembre 2012
Le cinéma de Béla Balàzs
Je ne veux pas dire par là que l'artiste doive absolument être "savant", et je connais bien l'opinion répandue ( trop répandue ! ) sur la valeur du " travail inconscient ". Encore s'agit-il de savoir à quel niveau de conscience un créateur travaille " inconsciemment ".
Commenter  J’apprécie          10
steka   26 avril 2013
L'homme visible et l'esprit du cinema de Béla Balàzs
Ce que je peux vous dire d'entrée de jeu, c'est assez peu de chose. Mais une fois que vous aurez prêté l'oreille à ce sujet, vous aurez compris qu'il y avait là matière à comprendre; alors, d'autres choses suivront et vous en apprendront davantage.
Commenter  J’apprécie          10
steka   31 août 2013
L'homme visible et l'esprit du cinema de Béla Balàzs
Par essence, la parole quand elle n'est plus rationnelle, devient incompréhensible. Ce qui est vu, au contraire, peut être saisi comme une évidence même si c'est inconcevable. Et c'est alors que nos cheveux se dressent sur notre tête.
Commenter  J’apprécie          10
steka   26 avril 2013
L'homme visible et l'esprit du cinema de Béla Balàzs
Mais parmi les sourds, on devient muet.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Béla Balàzs (13)Voir plus