AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de marina-76


marina-76   30 mai 2015
Les écorchés du 227 de Benoît Fillet
J'ai horreur des phrases toutes faites, lancées à tout bout de champ par des individus qui n'ont que peu ou pas du tout connu de difficultésµ. Ceux-là même qui hésitent pendant un quart d'heure quand ils ont à choisir entre deux vêtements et finissent par acheter les deux, ceux-là même qui préfèrent l'équitation au tennis et qui savent de quoi ils parlent puisqu'ils exercent les deux disciplines, ceux-là même qui ont dû supporter trois semaines de plâtre suite à une chute de ski alors qu'ils auraient préféré retourner faire une croisière comme l'été dernier, ceux-là même qui ne savent pas mais croient tout connaître ; à ceux-là, je dis mer... Et veuillez m'excuser si je ne déborde pas de respect à votre égard. Moi, je viens de changer le carton que je mets dans le fond de ma chaussure pour boucher le trou dessous, pourvu que demain il ne pleuve pas trop. Alors votre "pour y arriver il faut travailler", votre "on n'a rien sans rien", votre "l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt", ou pire, votre "quand on veut, on peut", taisez-vous, vous ne savez pas de quoi vous parlez !!! Ce genre de propos vous permet de vivre dans l'indifférence la plus totale et de vous donner bonne conscience.
Commenter  J’apprécie          00