AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.33 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1958
Biographie :

Né en 1958, Benoît Lugan vient d’achever à l’été 2017 une carrière d’officier de la Marine Nationale (contre-amiral depuis janvier 2012). En marge de celle-ci il a réalisé un parcours littéraire qui l’a conduit au cours des dernières années à publier seul ou en collaboration plusieurs ouvrages : recueils de nouvelles et de réflexions, roman, beaux livres sur le monde maritime. Attaché à ce qui pourrait être défini comme une « ligne claire » de l’écriture, il cherche à déclencher la rêverie de son lecteur au moyen d’un style concis, elliptique et léger, parent tout à la fois du haïku et de l’aquarelle, qu’il pratique également.

A publié en 2002 un recueil de nouvelles (« Bordemer »), en 2004 un ouvrage de réflexions sur la défense (« Soldamer »), en 2005 un recueil de dessins illustrant l’argot de l’Ecole navale (« Croquer la pomme »), en 2010 un roman (« Temps de Toussaint »), et enfin en 2012 un portrait du Président Jacques Chirac (« Un homme élégant »). A également contribué à plusieurs beaux livres sur le monde maritime (« L’œil des maîtres » en 2004 et « Sentinelles des mers » en 2011).

+ Voir plus
Source : L'harmattan et centmillemilliards.com
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nuageuse   29 janvier 2019
Des lits de marbre, allongés sous les arbres de Benoît Lugan
Lorsque l'équilibre est absent de la relation, quel que soit le domaine où ce vide existe, physique, affectif, intellectuel, le reconstituer est impossible, car nous sommes hélas chacun presque figés dans notre structure, dans ce fameux code inscrit sur notre tableau.
Commenter  J’apprécie          60
chadik   10 février 2019
Des lits de marbre, allongés sous les arbres de Benoît Lugan
Du coup, elle s'inquiète, elle m'embrasse, elle me nourrit, elle m'engueule, elle fait, enfin faisait mes devoirs avec moi, elle me borde le soir. Vingt quatre heures sur vingt quatre, vous voyez. Je sens en permanence autour de moi la responsabilité absolue dont elle s'est vêtue.
Commenter  J’apprécie          10
centmillemilliards   03 avril 2018
Le crayon de Dieu de Benoît Lugan
La combe exhale un léger souffle qui effleure le chêne en remontant vers les hauteurs. Il porte vers les bois en surplomb les parfums métissés des arbousiers, du thym, du romarin, de l’anis sauvage, de la lavande, et peut-être même de la mer lointaine, pour les assembler à ceux des pins et des cèdres, et embaumer le ciel tout entier. Ariane aspire à pleins poumons cet air qui la brûle pourtant, et qui sourd sur sa peau en fines gouttes de sueur. Les bras suspendus à une branche, allongeant tout son corps pour l’exposer à la brise autant qu’elle le peut, elle écoute.

À la sourdine crépitante du maquis se mêle, assourdi et comme dérivant dans l’air, le chant incongru d’un piano.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur des classiques connus

Victor Hugo:

Atlantide
Notre-Dame de Paris
La mer rouge

20 questions
9190 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur