AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.41 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 22/02/1938
Mort(e) à : Paris , le 03/09/2020
Biographie :

Bernard Edelman est un philosophe et juriste français, spécialiste de la propriété littéraire et artistique et du droit d'auteur. Il est également avocat et ancien maître de conférence à l'École normale supérieure.

Source : Le monde
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
meeva   03 octobre 2017
Vertécon de Bernard Edelman
Salaud ! Triple salaud ! Je me croyais mort, mais je renais pour mourir à nouveau. Il a mis le doigt sur la plaie. Je souffre. J’ai toujours été malade de la réalité ; j’ai une réalitite aiguë. La nuit, parfois, je me réveille en sursaut, couvert de sueur, et je me dis : suis-je bien réel ? Est-ce bien moi qui suis moi ? Je est-il un autre ? Je secoue Natacha et lui dis : « Natacha ! Je ne sais plus qui je suis ? » Elle me répond : « Chiant, tu es chiant ! Donc c’est bien toi. » Et elle se rendort.
Commenter  J’apprécie          110
meeva   30 septembre 2017
Vertécon de Bernard Edelman
« … Si on ne se laisse pas rebuter par ce livre étrange, dont la construction complexe reproduit, dans sa structure même, l’obscurité du temps à venir, si on comprend que c’est le temps qui doit rendre compte du temps, et qui se décompose spéculairement… »

Il laisse tomber le feuillet.

« C’est assez bien vu, dis-je, sauf que j’hésite sur la pertinence du « spéculaire ». »

Il répète, avec incrédulité : « Vous hésitez sur la pertinence du « spéculaire » ! Mais, mon petit Philippe, c’est accablant, tout simplement accablant ! Comment voulez-vous qu’un homme normalement constitué, qui a une femme, des enfants, qui est peut-être au chômage, en tout cas, qui vit la crise, durement, comme nous tous, mette cent-vingt balles, vingt euros si vous préférez, pour s’acheter du « spéculaire » !

- Et pourquoi pas ? dis-je. Moi, je suis prêt.

- Mais – excusez-moi si je suis un peu brutal -, mais vous n’êtes pas normalement constitué.
Commenter  J’apprécie          80
meeva   02 octobre 2017
Vertécon de Bernard Edelman
Quelle vie de chien. Et pourtant – mes yeux, ici, s’humectent et le nez me picote – je lui ai tout donné à la vie : je me suis présenté à elle, tête nue, à genoux, comme un pénitent, une corde autour des reins, et lui ai dit : « Prends, je t’offre tout, puise en moi largement, à pleines mains, distribue mes richesses… »

« T’as pas dix balles, me demande le clodo SDF. J’ai faim.

- Quoi ?

- T’as pas dix balles ?

- Non, j’ai pas dix balles.

- Une cigarette, alors ?

- Je fume pas. »

Je me lève. Plus moyen d’être tranquille dans ses méditations. J’ai perdu le fil. […]
Commenter  J’apprécie          62
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
Pour ceux qui s’appelaient eux-mêmes les « Véridiques », il n’y avait ni bien ni mal, ni raison ni déraison, ni humanité ni inhumanité : tout se produisait dans la plus grande simplicité, dans la plus grande nudité (…). Être ingénu, « cru », aussi évident que la vie même, ressentir une sorte de « divination du corps », tout approuver de soi-même, aller jusqu’au « grand abîme, le grand silence grec p.126.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
Une nature déshumanisée devrait être pour nous l’expérience du bonheur, c’est-à-dire de ce sentiment pur du hasard, de l’aléatoire, de l’incongru, de l’imprévisible. Si on emprisonne la vie dans la pensée, elle devient un fardeau insupportable p.19
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
En revanche, lorsqu’il est aux mains des faibles, il est agi par une volonté de puissance réactive ; il s’impose alors comme le garant des valeurs grégaires : il est « utilitaire et calculateur », gestionnaire, mercantile, anti–individualiste p.229
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
Le travail du généalogiste consistera donc à briser « les belles formes » de la métaphysique, « la belle conscience », les « beaux sentiments », pour retrouver la monstruosité, le grouillement, la luxuriance p.66
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
Qu’est-ce que la vie a à faire avec la logique, la raison, la grammaire, le sujet ou l’objet, elle qui ne connaît que la volonté de puissance ? p.55
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
Le troupeau est structurellement, « viscéralement », anti-individualiste ; est structurellement moyen, médiocre, conservateur au sens propre p.216
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   07 décembre 2019
Nietzsche, un continent perdu de Bernard Edelman
Dans l’Être règne la paix et la sérénité de l’Un et l’horreur du multiple, entendons du bouillonnement de la vie p.68
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur