AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.5 /5 (sur 2 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Strasbourg , 1946
Mort(e) à : St-David's Head, Pembrokeshire, Pays de Galle , le 07/05/2017
Biographie :

Bernard Hoepffner est un traducteur réputé qui travaille pour les éditions Actes Sud, Gallimard, Rivages, Plon, Le Seuil, Tristram etc.
Après avoir pratiqué des métiers aussi variés que restaurateur d’objets d’Extrême-Orient et agriculteur, fait le choix de se consacrer à la traduction de la langue anglo-saxonne en 1988. Son premier texte en tant que traducteur « officiel » sera pour Christian Bourgois : The Beautiful Room is Empty (La Tendresse sous la peau ), d’Edmund White.
Dès lors, Bernard Hoepffner va opérer un travail important de dénicheur et traducteur d’oeuvres anglo-saxonnes, du roman à la poésie, en passant par la nouvelle et l’essai.
Opérant à la fois sur des textes contemporains et classiques, de nouvelles traductions de Mark Twain (Tom Sawyer ,Huckleberry Finn ) ou de Joyce (Ulysse ), des traductions de Robert Burton (Anatomie de la mélancolie ) ou Thomas Browne (Pseudodoxia Epidemica ), ou encore des auteurs contemporains tels que Martin Amis (La Maison des Rencontres), Gilbert Sorrentino (Petit casino ), Toby Olson (La Boîte blonde ), Robert Coover (Ville fantôme ) vont participer à construire sa personnalité de traducteur, et particulièrement de traducteur-passeur.
Bernard Hoepffner est considéré aujourd’hui comme un des plus importants traducteurs français de langue anglo-saxonne . La liste des auteurs traduits est impressionnante : Shakespeare, Synge, Eliot, Twain, Wilde, Carroll, Conrad, Melville, Orwell, Joyce, Sorrentino…
Il est ainsi un des traducteurs (rares) du roman Ulysse de Joyce dans la nouvelle édition de 2004, chez Gallimard.
+ Voir plus
Source : (Sources : Littexpress-over blog).
Ajouter des informations
Bibliographie de Bernard Hoepffner   (44)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

« Je serai poète, écrivain, dramaturge. D'une façon ou d'une autre, je serai célèbre, quitte à avoir mauvaise réputation. » Oscar Wilde (1854-1900) était un homme de parole : il fut poète, écrivain et dramaturge, il eut une mauvaise réputation et il est célèbre. […] le jeune Wilde, élève brillant, entre au Trinity College de Dublin avec une bourse […] et suit des études classiques : histoire ancienne, philosophie et littérature. Il commence à voyager et découvre l'Italie et la Grèce. […] Il s'installe à Londres et fréquente les milieux élégants intellectuels. […] Il se fabrique une image d'esthète : […] ses tenues vestimentaires de dandy font fureur… Oscar Wilde est à la mode. […] il fait une tournée de conférences sur « l'esthétisme » aux États-Unis, avant de séjourner à Paris où il rencontre Hugo (1802-1885), Daudet (1840-1897), Zola (1840-1902), Edmond de Goncourt (1822-1896) (qui le décrit comme « un individu de sexe douteux »), Verlaine (1844-1896), et les peintres Pissarro (1830-1903), Degas (1834-1917) et Jacques-Émile Blanche (1861-1942). […] […] Un second voyage à Paris lui permet de rencontrer Mallarmé (1842-1898), Pierre Louÿs (1870-1925), Marcel Schwob (1867-1905) et André Gide (1869-1951). Juillet 1891 marque le début d'une liaison qui ne se terminera qu'à la mort De Wilde : Alfred Bruce Douglas (1870-1945), « Bosie », vient d'entrer dans sa vie. […] Accusé de sodomie, Wilde […] est arrêté et jugé, […] déclaré coupable d' « actes indécents » et condamné à la peine maximale : deux ans de travaux forcés. […] Wilde séjourne dans plusieurs prisons […]. Au bout de quelques mois, son état de santé lui vaut d'être dispensé de travaux forcés proprement dits. Ne pouvant payer les frais de justice du procès […], il est condamné pour banqueroute et ses biens sont vendus aux enchères. […] En 1900, un abcès dentaire dégénère en méningite et Oscar Wilde meurt le 30 novembre après avoir reçu, à sa demande, l'absolution d'un prêtre catholique. le convoi funèbre est composé de quelques artistes anglais et français, dont Pierre Louÿs ; Wilde est enterré au cimetière de Bagneux. Ses restes seront transférés au Père-Lachaise en 1909. » (Dominique Jean dans Oscar Wilde, Maximes et autres textes, Éditions Gallimard, 2017) « […] Les aphorismes traduits ici ont été publiés en 1904, quatre ans après la mort de leur auteur, par Arthur L. Humphreys, qui s'appuyait sur un recueil « analogue » qu'il avait lui-même publié en 1895 sous le titre Oscariana : Epigrams. […] le recueil de 1904 s'intitulait simplement Sebastian Melmoth, Oscar Wilde n'étant mentionné qu'entre crochets. […] Cet ensemble donne un aperçu de la pensée et de l'esprit De Wilde, et si les aphorismes sont parfois contradictoire, ils n'en sont pas moins - précisément - le reflet exact de sa personnalité. Wilde, en public, offrait un tel feu d'artifice de mots d'esprit et de paradoxes que le poète Yeats (1865-1939) a dit qu'il donnait l'impression de les avoir préparés à l'avance […]. » (Bernard Hoepffner) 0:00 - 1er aphorisme 0:17 - 2e aphorisme 0:40 - 3e aphorisme 0:54 - 4e aphorisme 1:19 - 5e aphorisme 1:28 - 6e aphorisme 1:55 - 7e aphorisme 2:20 - 8e aphorisme 2:44 - 9e aphorisme 2:55 - 10e aphorisme 3:51 - 11e aphorisme 4:12 - 12e aphorisme 4:26 - 13e aphorisme 4:40 - 14e aphorisme 5:07 - Générique Références bibliographiques : Oscar Wilde, Aphorismes, traduits par Bernard Hoepffner, Éditions Mille et une nuits, 1995 Oscar Wilde, Pensées, mots d'esprit, paradoxes, traduits par Alain Blanc, Éditions V

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (1) Ajouter une citation
wellibus2   29 septembre 2018
Portrait du traducteur en escroc de Bernard Hoepffner
Dans "In Transit" , Brigid Brophy déclare :

Nous parlons l'anglais comme une langue étrangère, même si nous n'en avons pas d'autre.

Nous, les Irlandais, nous avions le mot juste au bout de la langue, mais les impérialistes y ont mis la main.

Alors que nos mots devraient couler de source, nous trébuchons dessus.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Un secret de Philippe Grimbert

Qu'est ce que le narrateur s'invente ?

un petit frère
un frère jumeau
un grand frère

12 questions
1702 lecteurs ont répondu
Thème : Un secret de Philippe GrimbertCréer un quiz sur cet auteur