AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Bernard Lavallée est nutritionniste, conférencier et blogueur (le nutritionniste urbain). Il est membre de l'Ordre Professionnel des Diététistes du Québec et détenteur d'une maîtrise en nutrition. Depuis 2011, il travaille chez Extenso, le Centre de reference en nutrition de l'Université de Montréal. Il collabore aussi régulièrement à des medias tells que La Presse et Radio-Canada (L'Épicerie)

http://nutritionnisteurbain.ca/


Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (7) Ajouter une citation
xst   16 octobre 2015
Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée
Une alimentation durable allie la santé de tous les humains à la santé de la planète. Le terme "durable" implique que cette façon de s'alimenter doit pouvoir s'effectuer à très longue échelle ce que le système agroalimentaire actuel ne peut promettre. (p.13)
Commenter  J’apprécie          30
Cielvariable   08 février 2019
Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée
Le système agroalimentaire actuel est tout sauf durable et il est totalement inefficient d’un point de vue énergétique. On dépense plus d’énergie pour produire, transformer et transporter les aliments qu’ils n’en contiennent eux-mêmes. Ce système est dépendant des énergies fossiles, des réserves d’énergie non renouvelables qui se sont créées sur des millions d’années et dont on ne disposera pas ad vitam æternam.



C’est sans compter les nombreuses conséquences environnementales qui résultent des pratiques agricoles actuelles : dégradation des sols, destruction d’écosystèmes, diminution de la biodiversité et utilisation excessive et pollution de l’eau. À cela s’ajoute l’émission de gaz à effet de serre qui réchauffent notre planète à une vitesse inattendue.



Et alors qu’on utilise à outrance les ressources naturelles mondiales dans le but de nous nourrir, entre 30 % et 50 % des aliments produits sont gaspillés, ce qui ajoute une pression supplémentaire sur le système agroalimentaire.



Mais voilà : savoir que les choses ne sont pas aussi roses qu’on le croyait n’est souvent pas suffisant pour nous inciter à modifier notre comportement. En tant que nutritionniste, je le sais très bien. Sinon, tout le monde mangerait suffisamment de fruits et de légumes chaque jour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   08 février 2019
Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée
Le kilométrage alimentaire est une mesure utilisée pour évaluer la distance que parcourent les aliments avant d’atterrir dans votre assiette. Au Québec, les fruits et les légumes consommés parcourent, en moyenne, de 3500 km à 5000 km.



C’est en 2005 que le mouvement locavore a vu le jour à San Francisco, en Californie. Un groupe de femmes a décidé de mettre au défi les habitants de la Bay Area de ne consommer que des aliments qui provenaient de moins de 100 miles (160 km) de San Francisco pendant un mois. Le mouvement a rapidement pris de l’ampleur et, en 2007, le mot locavore faisait son apparition dans le New Oxford American Dictionary.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   08 février 2019
Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée
D’ici 2050, nous serons 2,4 milliards d’humains de plus sur la Terre, ce qui signifie 9,6 milliards de bouches à nourrir. Pour répondre à la demande croissante, la FAO estime qu’il faudra augmenter la production alimentaire de 60 %. Serons-nous capables de répondre à cette demande croissante ? Peut-être, mais il faut que plusieurs choses changent d’abord, si nous ne voulons pas que cette production supplémentaire se fasse encore au détriment de la santé de la Terre. L’argent ne pousse pas dans les arbres, et il ne se mange pas non plus. Lorsque toutes les ressources naturelles auront été exploitées, que mangeront les générations futures ?
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   08 février 2019
Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée
e ne suis pas le seul ni le premier à m’être intéressé à l’alimentation durable. En fait, le terme « alimentation durable » a été créé par Joan Dye Gussow et Katherine Clancy, deux professeures de nutrition américaines. En 1986, elles ont publié, dans un journal scientifique, un article incitant les nutritionnistes à élargir leur champ d’action afin d’inclure la santé de l’environnement dans leurs recommandations.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   08 février 2019
Sauver la planète une bouchée à la fois de Bernard Lavallée
Grâce à la mondialisation et à l’avancement des technologies, il est tout à fait normal de trouver des aliments frais provenant de partout dans le monde au supermarché du coin. Je suis né avec cette abondante variété et j’y ai été habitué dès mon enfance. Qu’on soit en plein mois de décembre ou en juillet, je sais avec certitude que je peux trouver des bananes, des ananas ou des framboises assez facilement.
Commenter  J’apprécie          10
Cielvariable   24 octobre 2018
N'avalez pas tout ce qu'on vous dit de Bernard Lavallée
Nous sommes à l'ère des préoccupations alimentaires.
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le jour ou la nuit ?

Louis-Ferdinand Céline a écrit :

Voyage au bout du jour
Voyage au bout de la nuit

20 questions
497 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour , nuit , jour-nuit , littérature , Jour , contrairesCréer un quiz sur cet auteur