AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.14 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1865
Mort(e) : 1903
Biographie :

Lazare Marcus Manassé Bernard, dit Bernard Lazare, est né le 14 juin 1865.
Il est le fils de Noémi Rouget, issue d'une vieille famille juive installée en France depuis très longtemps dont l'un des ancêtres fut argentier du Pape en Avignon, et de Jonas Bernard, négociant tailleur à Nîmes.
Bernard Lazare est un journaliste libertaire (anarchiste anticapitaliste). En 1894 il publie un ouvrage psycho-sociologique, L'antisémitisme, son histoire et ses causes (Léon Chailley, Paris 1894).
En 1896 Bernard Lazare rencontre pour la première fois le fondateur du sionisme Theodor Herzl (1860-1904) qui vient de publier Der Judenstaat (L'Etat des Juifs), que Bernard Lazare traduit en français et qui est publié dans La Nouvelle Revue internationale.
Bernard Lazare est aussi l'auteur de Contre l'antisémitisme, histoire d'une polémique, Stock, Paris 1896, Le nationalisme juif, Publications du kadimah, Stock, Paris 1898, et d'un ouvrage inachevé Le fumier de Job, Editions Rieder, Paris 1928.
Bernard Lazare décède le 2 septembre 1903, d'un cancer de l'intestin.
+ Voir plus
Source : http://www.denistouret.net/textes/Lazare.html
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Mero   16 novembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
Mais encore ces Juifs pressurent le peuple; ils entassent des

richesses qui sont le fruit d'usures et de rapines ; ils tiennent les chretiens en servitude ; ils

possedent d'enormes tresors dans les villes qui les ont accueillis, a Paris et a Lyon, par

exemple ; ils commettent des vols, ils conquierent l'argent par de mauvais procedes; "tout

passe par leurs mains, ils envahissent les maisons et captent la confiance, par leur usure, ils

tirent le suc, le sang et la vigueur naturelle des chretiens ". Ils vendent des bijoux faux,

sont receleurs, faux monnayeurs et sans foi, ils font payer deux fois les dettes. Bref, "il n'y a

mechancetes au monde que les Juifs ne pratiquent, de sorte qu'il semble qu'ils ne visent qu'a

la ruine des chretiens ".
Commenter  J’apprécie          60
Mero   13 novembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
Peuple énergique, vivace, d'un orgueil infini, se considérant comme supérieur aux

autres nations, le peuple juif voulut être une puissance. Il avait instinctivement le goût de la

domination puisque, par ses origines, par sa religion, par la qualité de race élue qu'il s'était

de tout temps attribuée, il se croyait placé au-dessus de tous. Pour exercer cette sorte

d'autorité, les Juifs n'eurent pas le choix des moyens. L'or leur donna un pouvoir que toutes

les lois politiques et religieuses leur refusaient, et c'était le seul qu'ils pouvaient espérer.

Détenteurs de l'or, ils devenaient les maîtres de leurs maîtres, ils les dominaient et c'était

aussi l'unique façon de déployer leur énergie, leur activité.

N'auraient-ils pu la manifester d'une autre manière ? S
Commenter  J’apprécie          50
Mero   20 décembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
Depuis que le Juif est entré dans les sociétés, il a été perturbateur et il a

travaillé comme une taupe à la destruction des séculaires assises sur lesquelles reposaient les

états chrétiens. Ainsi s'explique la décrépitude des peuples, leur décadence, leur abaissement

intellectuel et moral : ils sont comme le corps humain qui souffre de l'indigestion des corps

étrangers, et chez qui la présence de ces corps provoque des convulsions et des maladies. Le

Juif agit par sa seule présence, à la façon d'un dissolvant ; il détruit, il perturbe, il provoque

les réactions les plus terribles. L'introduction du Juif dans les nations est funeste à ces

nations ; elles meurent de l'avoir accueilli. Telle est la vue simpliste que les antisémites

conservateurs ont des changements sociaux
Commenter  J’apprécie          40
Emnia   25 février 2017
Contes symbolistes, volume I : Le Miroir des légendes ; Le Roi au masque d'or de Bernard Lazare
Tout à coup, sans que personne en sût la cause, les vierges de Milet commencèrent à se pendre. Ce fut comme une épidémie morale. En poussant les portes des gynécées, on heurtait les pieds encore frémissants d'un corps blanc suspendu aux poutres. On était surpris par un soupir rauque et par un tintement de bagues, de bracelets et d'anneaux de chevilles qui roulaient à terre. La gorge des pendues se soulevait comme les ailes palpitantes d'un oiseau qu'on étouffe. Les yeux semblaient pleins de résignation, plutôt que d'horreur.



Marcel Schwob, "Les Milésiennes"
Commenter  J’apprécie          40
Mero   13 novembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
"Ne cultive pas le sol étranger, tu

cultiveras bientôt le tien ; ne t'attache à aucune terre, car ainsi tu serais infidèle au souvenir

de ta patrie ; ne te soumets à aucun roi, puisque tu n'as de maître que le Seigneur du pays

saint, Jéhovah ; ne te disperse pas au sein des nations, tu compromettrais ton salut et tu ne

verrais pas luire le jour de la résurrection ; conserve-toi tel que tu sortis de ta maison, l'heure

viendra où tu reverras les collines des aïeux, et ces collines seront alors le centre du monde,

du monde qui te sera soumis."

Commenter  J’apprécie          40
Emnia   08 février 2017
Contes symbolistes, volume I : Le Miroir des légendes ; Le Roi au masque d'or de Bernard Lazare
C'était proche de la cité, Kalydon la marine, dans un bois silencieux dont les derniers arbres expiraient sur la grève où le flot venait mourir, que Corésos avait, pour la première fois, rencontré Kallirhoé. Et, en lui, le souvenir était demeuré inaboli, de ce soir calme où l'or des oranges mûres baignait dans la poudre d'un or plus intense : l'or essentiel et merveilleux du soleil, caressant d'une dernière ivresse de rayons la cime sanglotante des vagues et les ramures qui s'abaissaient pleureuses, dans la douleur ancienne et cependant renaissante de la mort des clartés.



Bernard Lazare, Le Miroir des légendes, "Le sacrifice"
Commenter  J’apprécie          30
Mero   13 novembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
Partout ils voulaient rester Juifs, et partout ils obtenaient des privilèges leur

permettant de fonder un État dans l'État. A la faveur de ces privilèges, de ces exemptions, de ces décharges d'impôts, ils se trouvaient rapidement dans une situation meilleure que les citoyens mêmes des villes dans lesquelles ils vivaient ; ils avaient plus de facilité à trafiquer et à s'enrichir, et ainsi excitèrent-ils des jalousies et des haines.
Commenter  J’apprécie          30
Mero   14 novembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
Si les Juifs

emplissent leurs greniers de fruits, leurs celliers de vivres, leurs sacs d'argent et leurs

cassettes d'or, disait Pierre de Cluny, ce n'est ni en travaillant la terre, ni en servant à la

guerre, ni en pratiquant quelque autre métier utile et honorable, mais c'est en trompant les

chrétiens et en achetant à vil prix aux voleurs les objets dont ceux-ci se sont emparés."
Commenter  J’apprécie          30
Mero   16 novembre 2014
L'antisémitisme : Son histoire et ses causes de Bernard Lazare
Tandis que le Juif est détesté, méprisé, avili, couvert de

crachats et de boue, souillé d'outrages, martyrisé, enfermé et frappé, c'est de lui que le

catholicisme attend le règne final de Jésus, c'est le retour des Juifs que l'Église espère et

demande, ce retour qui pour elle sera le suprême témoignage de la vérité de ses croyances, et

c'est aussi aux Juifs que les luthériens et les calvinistes en appellent. Il semble même que

ces derniers eussent été pleinement convaincus de la justice de leur cause si les fils de Jacob

étaient venus à eux. Mais les Juifs étaient toujours le peuple obstiné de l'Écriture, le peuple

à la nuque dure, rebelle aux injonctions, tenace, intrépidement fidèle a son dieu et à sa loi.
Commenter  J’apprécie          20
SZRAMOWO   16 avril 2015
Contes symbolistes, volume I : Le Miroir des légendes ; Le Roi au masque d'or de Bernard Lazare


L’homme me fi t entrer dans une salle que je ne pus regarder, tant elle me parut terrible par le monstre qui s’y dressait. Car il y avait à son centre, élevée jusqu’au plafond, une gorge géante, distendue et grivelée, avec des replis de peau noire qui pendaient et se gonflaient, un souffle de tempête souterraine ; et deux lèvres énormes qui tremblaient au-dessus. Et parmi des grincements de roues, et des cris de f l en métal, on voyait frémir ces monceaux de cuir, et les lèvres gigantesques bâillaient avec hésitation ; puis, au fond rouge du

gouffre qui s’ouvrait, un immense lobe charnu s’agitait, se relevait, se dandinait, se tendait en haut, en bas, à droite, à gauche ; une rafale de vent bouffant éclatait dans la machine, et des paroles articulées jaillissaient, poussées par une voie extra-humaine. Les explosions des consonnes étaient terrifiantes ; car le P et le B, semblables au V, s’échappaient directement au ras des bords labiaux enflés et noirs : ils paraissaient naître sous nos yeux ; le D et le T s’élançaient sous la masse hargneuse supérieure du cuir qui se rebroussait ; et l’R, longuement préparé, avait un sinistre roulement. Les voyelles, brusquement modifiées, giclaient de la gueule béante comme des

jets de trompe. Le bégaiement de l’S et du CH dépassait en horreur

des mutilations prodigieuses.

— Voici, dit l’homme en posant sa main sur l’épaule d’une petite femme maigre, contrefaite et nerveuse, l’âme qui fait mouvoir le clavier de ma machine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur

.. ..