AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Bernard Werber (2720)


Yggdrasila   01 septembre 2010
Les Fourmis de Bernard Werber
Celui qui pose une question est bête cinq minutes, celui qui n'en pose pas l'est toute sa vie.
Commenter  J’apprécie          27910
Dexterette   10 juin 2012
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber
Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d'entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même...
Commenter  J’apprécie          2090
Florel   10 mai 2010
L'Empire des Anges de Bernard Werber
"Pour connaître la valeur d'une année, interroge l'étudiant qui a raté son examen.

Pour connaître la valeur d'un mois, interroge la mère qui a mis au monde un enfant prématurément.

Pour connaître la valeur d'une heure, interroge l'amoureux qui attend son rendez-vous.

Pour connaître la valeur d'une minute, interroge l'homme pressé qui vient de rater son bus.

Pour connaître la valeur d'une seconde, interroge celui qui a perdu un être cher dans un accident de voiture.

Pour connaître la valeur d'un millième de seconde interroge le médaillé d'une finale olympique."
Commenter  J’apprécie          2050
ili22   11 octobre 2010
Le miroir de Cassandre de Bernard Werber
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.
Commenter  J’apprécie          1892
Yggdrasila   29 août 2010
Les Fourmis de Bernard Werber
Cessez de sourire devant vos écrans, je vous parle de choses graves. Je vous parle de l'avenir de l'humanité. Cela ne pourra plus durer. Ce mode de vie n'a pas de sens. Nous gaspillons tout, nous détruisons tout. Les forêts sont laminées pour faire des mouchoirs jetables. Tout est devenu jetable: les couverts, les stylos, les vêtements, les appareils photo, les voitures, et sans vous en apercevoir vous devenez vous aussi jetables. Renoncez à ce genre de vie superficielle. Vous devez y renoncer aujourd'hui, avant qu'on ne vous force à y renoncer demain.
Commenter  J’apprécie          1532
GabySensei   19 mai 2011
Les Fourmis de Bernard Werber
Vieillard: en Afrique, on pleure la mort d'un vieillard plus que la mort d'un nouveau-né. Le vieillard constituait une masse d'expériences qui pouvait profiter au reste de la tribu alors que le nouveau-né, n'ayant pas vécu, n'arrive même pas à avoir conscience de sa mort. En Europe, on pleure le nouveau-né car on se dit qu'il aurait sûrement pu faire des choses fabuleuses s'il avait vécu. On porte par contre peu d'attention à la mort d'un vieillard. De toute façon il avait déjà profité de la vie. (P 274)
Commenter  J’apprécie          1490
Sylanor   04 décembre 2010
Les Thanatonautes de Bernard Werber
C'est là d'ailleurs que j'entendis pour la première fois la fameuse expression: "Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers." Je n'avais que huit ans mais je ne pus m'empêcher de penser : "Alors là, tout autour, il ne reste que les mauvais ?".
Commenter  J’apprécie          1400
omaslorovo   15 novembre 2007
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber
Ce n'est pas facile mais il faut être capable d'aimer ses ennemis, ne serait-ce que pour les énerver.
Commenter  J’apprécie          1350
Ainhoa   21 juin 2009
Les Thanatonautes de Bernard Werber
Méfions nous de nos désirs, nous risquerions d'être bien ennuyés s'ils se réalisaient
Commenter  J’apprécie          1101
boulliyo   26 novembre 2007
Les Fourmis de Bernard Werber
... il existe deux manières d'affronter un problème ; soit on l'empêche d'approcher, soit on se laisse traverser par lui. La seconde n'est pas forcément la plus mauvaise.
Commenter  J’apprécie          1051
Bernard Werber
Harioutz   19 mai 2019
Bernard Werber
Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous entendez, ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même...
Commenter  J’apprécie          10313
Bernard Werber
sagesse66   19 septembre 2019
Bernard Werber
La vie est comme un livre.
Ne saute aucun chapitre et continue de tourner les pages.
Tôt ou tard, tu comprendras pourquoi chaque chapitre était nécessaire.
Commenter  J’apprécie          876
Antyryia   06 octobre 2017
Depuis l'au-delà de Bernard Werber
Aucun artiste n'invente à partir de rien. Nous sommes comme des fleuristes, nous n'inventons pas les fleurs, mais nous les regroupons pour qu'elles forment de beaux bouquets.
Commenter  J’apprécie          750
zazimuth   01 octobre 2010
Les Fourmis de Bernard Werber
Regarde où l'ennemi t'attaque : c'est souvent son propre point faible.
Commenter  J’apprécie          752
Bernard Werber
dolly31   03 octobre 2019
Bernard Werber
L'important n'est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir.
Commenter  J’apprécie          743
Bernard Werber
genou   08 avril 2019
Bernard Werber
Le secret de la liberté, c'est la librairie.
(Les Thanatonautes - (p. 21, LdeP)
Commenter  J’apprécie          740
Antyryia   04 octobre 2017
Depuis l'au-delà de Bernard Werber
- Ca se passe dans un asile. Un zoophile, un sadique, un meurtrier, un nécrophile et un masochiste sont en train de discuter quand soudain passe un chat. Le zoophile fait une proposition : "Et si on l'attrapait pour que je lui fasse l'amour ?" "OK, répond le sadique, mais après je le torture." "Une fois que tu l'auras torturé , moi je le tue " ajoute le meurtrier. "Et quand tu l'auras tué, moi je lui ferai à nouveau l'amour.", renchérit le nécrophile. Tous se tournent alors vers le masochiste, qui n'a rien dit. Ils lui demandent : "Et toi, tu proposes quoi ?" Le masochiste répond alors : "Miaou."
Commenter  J’apprécie          704
Bernard Werber
Eve-Yeshe   17 mars 2015
Bernard Werber
Le racisme est scientifiquement stupide. Le fait de naître dans une famille ou un pays est uniquement lié au hasard et déconnecté de tout mérite personnel. Comme la beauté.

Troisième humanité
Commenter  J’apprécie          703
genou   02 novembre 2016
Le miroir de Cassandre de Bernard Werber
Les phrases sont fortes, mais les mots sont encore plus forts, et par moments, le silence les bat tous les deux.
Commenter  J’apprécie          681
Kassuatheth   31 mai 2014
Les Fourmis de Bernard Werber
163 critiques et 72 citations mais personne n'a osé mettre cet extrait parmi les citations ou extraits. Pourtant, d'après certaines critiques sur "cinquante nuances de Grey, cet accouplement entre deux escargots serait beaucoup plus sain et naturel.

J'ose donc la mettre. Yeux chastes s'abstenir :

Deux escargots laissent leur corps vagabonder hors de son abri afin d'épancher leur tension nerveuse.

Se rejoignant, ils se collent ventre contre ventre...

L'escargot de droite a plongé son pénis formé d'une pointe calcaire dans le vagin rempli d'œufs de l'escargot de gauche. Mais ce dernier n'a pas encore atteint la pâmoison qu'il dévoile à son tour un pénis en érection et l'enfonce dans son partenaire. Tous deux ressentent le plaisir de pénétrer et d'être pénétré simultanément. Équipés d'un vagin surmonté d'un pénis, ils peuvent connaître parallèlement les sensations des deux sexes.

L'escargot de droite ressent le premier orgasme masculin. Il se tortille différemment et se tend, le corps parcouru d'électricité. Les quatre cornes oculaires des hermaphrodites se nouent. La bave se transforme en mousse, puis en bulles. C'est une danse très collée, et d'une sensualité exacerbée par la lenteur des gestes.

L'escargot de gauche dresse ses cornes. Il ressent à son tour un orgasme masculin. Mais à peine a-t-il fini d'éjaculer que son corps lui procure une deuxième vague de volupté, vaginale cette fois.
L'escargot de droite connaît à son tour la jouissance féminine.

Leurs cornes retombent alors, leurs flèches d'amour se rétractent, leurs vagins se referment…Après cet acte complet, les amants se transforment en aimants de polarité identique. Il y a répulsion.

Phénomène vieux comme le monde. Les deux machines à recevoir et à donner du plaisir s'éloignent lentement, leurs œufs fertilisés par les spermatozoïdes du partenaire.
Page 214
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          686



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..