AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Citation de Olympoos


Olympoos   04 mai 2019
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber
L’œuf d’oiseau est un chef d’œuvre de la
nature. Admirons tout d’abord la structure de sa
coquille. Elle est composée de cristaux de sels minéraux triangulaires. Leurs extrémités pointues sont
dirigées vers le centre de l’œuf. Si bien que lorsque
les cristaux reçoivent une pression de l’extérieur, ils
s’enfoncent les uns dans les autres, se resserrent, et
la paroi devient encore plus résistante. A la manière
des arceaux des cathédrales romanes, plus la pression est forte, plus la structure devient solide, en
revanche, si la pression provient de l’intérieur, les
triangles se séparent et l’ensemble s’effondre facile
ment.Ainsi l’œuf est, de l’extérieur, suffisamment solide
pour supporter le poids d’une mère couveuse, mais
aussi suffisamment fragile de l’intérieur pour permettre à l’oisillon de briser la coquille pour en sortir.
Celle-ci présente d’autres qualités. Pour que l’embryon d’oiseau se développe parfaitement, il doit
toujours être placé au-dessus du jaune. Il arrive
cependant que l’œuf se renverse. Qu’importe : le
jaune est cerné de deux cordons en guise de ressorts,
fixés latéralement à la membrane et qui servent de
suspension. Leur élasticité compense les mouvements
de l’œuf et rétablit la position de l’embryon à la façon
d’un ludion.
Une fois pondu, l’œuf subit un brutal refroidisse-
ment entraînant la séparation de ses deux membranes internes et la création d’une poche d’air.
Celle-ci permettra au poussin de respirer quelques
brèves secondes pour trouver la force de casser la
coquille et même de piailler pour appeler sa mère à
l’aide en cas de difficulté.
Commenter  J’apprécie          61





Ont apprécié cette citation (5)voir plus