AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.02/5 (sur 446 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Eltham, Londres , 1959
Biographie :

Professeur d'écriture créative à l'Université Brunel de Londres et écrivaine, Bernardine Evaristo est née à Londres d'une mère anglaise et d'un père nigérian.
Quatrième de huit frères et soeurs, elle a été élevée à Woolwich, dans le sud de Londres, et a suivi une formation d'actrice. Elle a travaillé dans le théâtre. Elle est l'auteur de deux romans en vers appréciés par la critique: Lara (1997), qui retrace les racines d'une famille métisse anglo-nigériane-brésilienne-irlandaise de plus de 150 ans, trois continents et sept générations; et The Emperor's Babe (2001), l'histoire tragi-comique révolutionnaire de Zuleika, une fille de parents soudanais, qui a grandi à Londres il y a 1800 ans et qui entretient une liaison avec l'empereur romain Septimius Severus. Son roman, Soul Tourists (2005), parle d'un voyage en voiture en Europe mettant en vedette un couple mal assorti, Stanley et Jessie, avec des apparitions de fantômes de couleurs de l'histoire européenne, tels que Pushkin, Alessandro de Medici et Mary Seacole. Son roman Blonde Roots a été publié en 2008 et en 2010, elle a écrit le roman Quick Reads, Hello Mum. Son dernier roman, M. Loverman (2014), parle d'un homme londonien des Caraïbes âgé de 74 ans, homosexuel caché.

Bernardine a également écrit pour le théâtre, la radio, la presse écrite et pour une collaboration multimédia. Cityscapes avec le saxophoniste Andy Sheppard et la pianiste Joanna MacGregor pour le festival de la ville de Londres en 2003.

Depuis 1997, elle a effectué plus de 50 tournées internationales, allant de lectures d'une nuit à des séjours d'enseignement de trois mois. Elle a été professeur invité au Barnard College / Columbia University à New York, écrivain en résidence à l'université de Western Cape, au Cap, et écrivain associée à l'université d'East Anglia. Elle a également représenté la Grande-Bretagne auprès du romancier Glenn Patterson à Literaturexpress Europa 2000, qui a amené 105 écrivains européens dans 11 pays européens pendant six semaines en train, voyageant du Portugal à Berlin en passant par la Belgique, les pays baltes et la Russie.

Elle est membre de la Royal Society of Literature et de la Royal Society of Arts et a reçu un MBE en 2009.
+ Voir plus
Source : literature.britishcouncil.org
Ajouter des informations
Bibliographie de Bernardine Evaristo   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bernardine Evaristo nous parle de « Manifesto ». Ne jamais abandonner: telle est la devise que n'a cessé de suivre Bernardine Evaristo tout au long de son extraordinaire trajectoire. Née d'un ouvrier nigérian et d'une institutrice anglaise, l'autrice de Fille, femme, autre – qui lui a valu le Booker Prize en 2019 aux côtés de Margaret Atwood – raconte ici son enfance dans la banlieue londonienne des année 1960, ses épreuves, le racisme, les injustices, mais aussi la foi inextinguible et joyeuse qui l'a guidée dans ses nombreuses aventures. Autoportrait de l'artiste en femme rebelle, passionnée et touche-à-tout, Manifesto nous entraîne dans les coulisses d'une vie trépidante, faite de voyages, d'amours, de poésie, de théâtre et d'engagements. Ce texte intime jette un regard neuf sur quelques-unes des questions essentielles de notre époque – le féminisme, la sexualité, le militantisme, le communautarisme. Avec panache, humour et générosité, Bernardine Evaristo nous invite, chacune et chacun, à devenir ce que nous sommes, envers et contre toutes les formes d'oppression. Traduit de l'anglais (Royaume-Uni) par Françoise Adelstain Actuellement en librairie
+ Lire la suite

Citations et extraits (86) Voir plus Ajouter une citation
Ayant grandi dans une famille si nombreuse, j’avais pu constater la responsabilité et la part d’imprévisibilité qui incombent à la fonction parentale, et il m’était tout simplement impossible d’imaginer sacrifier ma liberté au nom de l’engagement requis pour l’éducation d’un enfant, ce qui signifierait aussi déchoir de sa priorité le moi, moi, moi, et reléguer mon art au second plan, puisqu’un enfant devrait sûrement être la première de mes préoccupations.
Commenter  J’apprécie          210
L'enfant qui quitta l'appartement en larmes ce matin-là, remerciant Mama de s'être remise à lui parler parce que, dit-elle, quand ta propre mère veut faire croire que tu n'existes plus, c'est comme si tu étais morte
Commenter  J’apprécie          170
Si vous tenez votre pouvoir de la sujétion infligée à un autre,c'est vous le faible et le subordonné.
Commenter  J’apprécie          140
Mum travaillait huit heures par jour comme salariée, a élevé quatre enfants, tenu son foyer, veillant à ce que le diner du patriarche soit sur la table tous les soirs et ses chemises repassées tous les matins
pendant ce temps il était dehors en train de sauver le monde
sa seule tâche ménagère consistant à acheter la viande du déjeuner du dimanche chez le boucher - variation banlieusarde du chasseur-cueilleur
Commenter  J’apprécie          110
je dis toujours à Mum qu’elle a épousé un patriarche

regarde les choses autrement, Amma, me répond-elle, ton père est né homme au Ghana dans les années 1920 et toi femme à Londres dans les années 1960

et alors ?

tu ne peux pas attendre de lui qu’il « te pige » comme tu dis

je lui répète qu’elle fait l’apologie du patriarcat et se rend complice d’un système qui oppresse les femmes

elle répond que les êtres humains sont complexes

je lui dis de ne pas le prendre de haut »
Commenter  J’apprécie          100
" Ça m'a tellement choqué, quand je suis arrivé en Angleterre, de constater que les gens pouvaient regarder la télé chaque soir pendant des heures sans se parler. "
p.100
Commenter  J’apprécie          100
" et n’allez pas croire que l’enfant qu’elle a élevée est du genre à s’affirmer féministe plus tard"

Le féminisme c’est tellement grégaire, lui a dit Yazz, franchement, même être une femme c’est dépassé aujourd’hui, à la fac nous avions une activiste non-binaire, Morgan Malenga, qui m’a ouvert les yeux, je pense que nous serons tous non-binaires à l’avenir, ni males ni femelles, qui sont d’ailleurs des prestations sexo-spécifistes, ce qui signifie que ta politique « féminine », m’man, deviendra obsolète, et tant que j’y suis, que je te dise, je suis humanitaire, ce qui se situe à un niveau beaucoup plus élevé que le féminisme

As-tu une idée de ce que ça signifie ? »
Commenter  J’apprécie          70
Le féminisme c'est tellement grégaire, lui a dit Yass,franchement, même être une femme c'est dépassé aujourd'hui, à la fac,nous avions un.e activiste non binaire,Morgan Malenga,qui m'a ouvert les yeux, je pense que nous serons tous non-binaires à l'avenir,ni mâle ni femelle, qui sont d'ailleurs des prestations sexo-specificistes,ce qui signifie que ta politique féminine, maman,deviendra obsolète, et tant que j'y suis, que je te dise,je suis humanitaire, ce qui se situe à un niveau beaucoup plus élevé que le féminisme
Commenter  J’apprécie          70
l’imagination
c’est quoi?
en a-t-elle une?
Commenter  J’apprécie          90
quand elle quitteront l'université avec une énorme dette sur le dos et la perspective de la course délirante aux boulots, et le prix scandaleux des loyers qui signifie que leur génération devra retourner habiter chez ses parents pour l'éternité, ce qui les poussera à désespérer encore plus de l'avenir sans compter la merde de cette planète avec le Royaume-Uni qui va se séparer de l'Europe qui elle-même dévale la voie de la réaction et redonne du lustre au fascisme et tout ça est si cinglé que l'ignoble milliardaire éternellement bronzé a tellement abaissé le niveau intellectuel et moral en devenant président des Américains et fondamentalement tout ça veut dire que l'ancienne génération a TOUT DETRUIT et que la nôtre est condamnée
à moins qu'on arrache aux aînés leur autorité intellectuelle
le plus tôt sera le mieux
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Bernardine Evaristo (570)Voir plus

¤¤

{* *}