AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Bertrand Russell (289)


Bertrand Russell
dede   25 juillet 2012
Bertrand Russell
Le problème avec le monde, c'est que les gens intelligents sont pleins de doutes tandis que les plus stupides sont pleins de confiance...
Commenter  J’apprécie          3246
Bertrand Russell
akhesa   21 octobre 2013
Bertrand Russell
L'ennui dans ce monde,c'est que les idiots sont surs d'eux et les gens senses pleins de doutes.
Commenter  J’apprécie          1134
Bertrand Russell
aurelie_leroy   03 août 2013
Bertrand Russell
Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser l'imperfection et l'atteindre.
Commenter  J’apprécie          820
Bertrand Russell
PiertyM   22 février 2014
Bertrand Russell
Tout le problème de ce monde, c'est que les idiots et les fanatiques sont toujours si sûrs d'eux, tandis que les sages sont tellement pleins de doutes.

Commenter  J’apprécie          650
Piatka   28 mars 2014
Éloge de l'oisiveté de Bertrand Russell
De façon générale, on estime que gagner de l'argent, c'est bien, mais que le dépenser, c'est mal. Quelle absurdité, si l'on songe qu'il y a toujours deux parties dans une transaction : autant soutenir que les clés, c'est bien, mais les trous de serrure, non.
Commenter  J’apprécie          504
Bertrand Russell
Nastie92   26 septembre 2014
Bertrand Russell
Les mathématiques, considérées à leur juste mesure, possèdent non seulement la vérité, mais la beauté suprême, une beauté froide et austère, comme celle d'une sculpture, sans référence à une partie de notre fragile nature, sans les effets d'illusion magnifiques de la peinture ou de la musique, pourtant pur et sublime, capable d'une perfection sévère telle que seulement les plus grands arts peuvent la montrer. L'esprit vrai du plaisir, l'exaltation, l'impression d'être plus qu'un homme, qui est la pierre de touche de l'excellence la plus élevée, doit être trouvé dans les mathématiques aussi sûrement que la poésie.
Commenter  J’apprécie          400
adilosa   25 août 2013
Éloge de l'oisiveté de Bertrand Russell
"j'ai été élevé selon le principe que l'oisiveté est mère de tous vices. Comme j'étais un enfant pétris de vertu, je croyais tout ce qu'on me disait, et je me suis ainsi doté d'une conscience qui m'a contraint à peiner au travail toute ma vie."
Commenter  J’apprécie          380
Nastasia-B   28 mars 2014
Problèmes de philosophie de Bertrand Russell
Existe-t-il au monde une connaissance dont la certitude soit telle qu'aucun homme raisonnable ne puisse la mettre en doute ? Cette question qui, à première vue, pourrait paraître simple, est en réalité l'une des plus difficiles. Lorsque nous nous serons rendus comptes des obstacles qui s'opposent à une réponse spontanée et optimiste, nous serons sur la bonne voie en ce qui concerne l'étude de la philosophie ; en effet, la philosophie est simplement une tentative pour répondre à des questions de ce genre, non pas à la légère ou dogmatiquement, comme on le fait pour les choses de la vie ordinaire, et même pour les questions scientifiques, mais en exerçant notre sens critique, après avoir examiné tous les éléments qui rendent de telles questions troublantes et après nous être rendu compte de toute l'incertitude, de toute la confusion que dissimulent nos idées courantes.
Commenter  J’apprécie          361
genou   05 mai 2016
Le mariage et la morale de Bertrand Russell
L'église primitive, il y a deux mille ans, a attribué une impureté originelle à l'acte sexuel. Mais le fait qu'une opinion est restée en l'honneur pendant plusieurs siècles ne prouve nullement qu'elle ne soit pas complètement absurde. A la vérité, la bêtise de l'immense majorité des hommes nous incline plutôt à penser qu'une opinion répandue a plus de chances que les autres d'être idiote
Commenter  J’apprécie          321
Pirouette0001   20 octobre 2013
De la fumisterie intellectuelle de Bertrand Russell
La peur collective favorise l'instinct grégaire et la cruauté envers ceux qui n'appartiennent pas au troupeau.
Commenter  J’apprécie          320
Pirouette0001   19 décembre 2013
La Conquête du bonheur de Bertrand Russell
Il nous est très facile de devenir tellement absorbés dans nos propres projets, notre propre cercle, notre propre travail que nous oublions quelle petite portion cela représente dans la somme de l'activité humaine et combien de choses ne sont nullement affectées par ce que nous faisons.
Commenter  J’apprécie          270
Pirouette0001   08 décembre 2013
La Conquête du bonheur de Bertrand Russell
Plus un homme se fatigue, plus il éprouve de la peine à s'arrêter. Un des symptômes d'un effondrement nerveux imminent est la conviction que le travail que l'on fait est terriblement important et que prendre des vacances amènerait des désastres. Si j'étais médecin, je prescrirais des vacances à tout malade qui considère son travail comme important.
Commenter  J’apprécie          260
Bertrand Russell
Stockard   11 novembre 2017
Bertrand Russell
Les hommes naissent ignorants et non stupides. C'est l'éducation qui les rend stupides.
Commenter  J’apprécie          250
pictura   05 octobre 2013
De la fumisterie intellectuelle de Bertrand Russell
Afin de mettre cet orgueil en sourdine, rappelons-nous que l’humanité n’est qu’un épisode éphémère dans la vie d’une petite planète nichée dans un recoin de l’univers et que pour autant que l’on sache, d’autres galaxies abritent peut-être des êtres qui nous sont tout aussi supérieurs que nous ne le sommes aux méduses.
Commenter  J’apprécie          250
Stevo   18 novembre 2013
De la fumisterie intellectuelle de Bertrand Russell
Si la moindre contradiction vous met en colère, c'est qu'inconsciemment vous vous savez incapable de justifier l'opinion qui est la vôtre.
Commenter  J’apprécie          230
adilosa   14 septembre 2013
Éloge de l'oisiveté de Bertrand Russell
"Toutefois, ce n'est pas seulement dans ces cas exceptionnels que se manifesteront les avantages du loisir. Les hommes et les femmes ordinaires, deviendront plus enclins à la bienveillance qu'à a persécution et à la suspicion. Le goût pour la guerre disparaîtra, en partie pour la raison susdite, mais aussi parce que celle-ci exigera de tous un travail long et acharné. La bonté est, de toutes les qualités morales, celle dont le monde a le plus besoin, or la bonté est le produit de l'aisance et de la sécurité, non d'une vie de galériens. Les méthodes de production modernes nous ont donné la possibilité de permettre à tous de vivre dans l'aisance et la sécurité. Nous avons choisi, à la place, le surmenage pour les uns et la misère pour les autres : en cela, nous sommes montrés bien bête, mais il n'y a pas de raison pour persévérer dans notre bêtise indéfiniment."
Commenter  J’apprécie          230
Erik35   20 février 2019
Éloge de l'oisiveté de Bertrand Russell
Chaque être humain consomme nécessairement au cours de son existence une certaine part de ce qui est produit par le travail humain. Si l’on suppose, comme il est légitime, que le travail est dans l’ensemble désagréable, il est injuste qu’un individu consomme davantage qu’il ne produit.
Commenter  J’apprécie          221
Jean-Daniel   26 août 2020
Ma conception du monde de Bertrand Russell
Il me semble que seuls des hommes cruels ont pu inventer l'enfer. Avec des sentiments humains, on n'aurait pas pris plaisir à imaginer des gens condamnés à souffrir éternellement, sans aucune chance de rémission, pour avoir agi sur terre contre la morale de leur tribu. Pareille façon de voir ne pouvait être celle de gens honnêtes.
Commenter  J’apprécie          210
Bertrand Russell
Carosand   03 octobre 2016
Bertrand Russell
L'ennui dans ce monde c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.
Commenter  J’apprécie          210
Pirouette0001   17 mai 2014
Pourquoi je ne suis pas chrétien, et autres textes de Bertrand Russell
La science peut nous enseigner, et je pense que notre propre coeur peut nous enseigner aussi à ne plus rechercher autour de nous des appuis imaginaires, à ne plus nous forger des alliés dans le ciel, mais plutôt à concentrer nos efforts ici-bas afin de faire de ce monde un lieu où l'on puisse vivre convenablement (…).
Commenter  J’apprécie          210



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz Voyage à Pitchipoï

Quel âge à le narrateur au début du livre ?

4 ans
3 ans
6 ans
9ans

16 questions
199 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..