AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.32 /5 (sur 28 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 30/03/1995
Biographie :

Blanche Martire, jeune auteure de dix-neuf ans découvre l’écriture à 14 ans quand elle quitte le collège à la suite de harcèlement. L’écriture lui permet de raconter son expérience et de s’en détacher. Elle obtient son baccalauréat et devient volontaire en service civique. Elle intervient dans les classes pour sensibiliser les élèves, enseignants et surveillants à la violence scolaire. Aujourd’hui elle continue plus que jamais d’écrire, et est l’auteur de plusieurs manuscrits.

2015 "Et il me dit : Pourquoi tu rigoles jamais Blanche ?"
2016 "Chair et âme"
2017 « Luciole » un roman dont les thématiques sont l’amour, l’amitié, l’hypersensibilité et le handicap social, chez les Éditions Fabert.

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Cetsak   23 septembre 2020
Luciole de Blanche Martire
Hugo me fait manger de la barbe à papa, des roudoudous, des Bisounours, et je n’aperçois pas d’étoiles pour autant mais des trous noirs.
Commenter  J’apprécie          90
Cetsak   21 septembre 2020
Luciole de Blanche Martire
Je me demande comment les gens font pour ne pas vivre dans leur tête et comment ils font pour vivre dans leur corps. Ils rient aux éclats. Ils parlent fort. Ils se font entendre. Ils se prennent par la taille. Ils dansent. Rien ne les arrête, pas d’obstacles entre eux et les autres. Le monde à travers mes yeux est un monde sensible. Je le vis de l’intérieur. Dans mon corps se trouve un toboggan sur lequel glissent les images, le bruit, les paroles. Ils font des loopings et sautillent, se croisent, se relient. Autour de moi, tout bouge, vit. Je me laisse absorber par les éléments. Je me sens attaquée. Il me faudrait un miroir des sentiments pour m’y retrouver, m’accommoder.
Commenter  J’apprécie          90
Cetsak   22 septembre 2020
Luciole de Blanche Martire
(...) je m’assois sur le siège en velours rouge face au piano noir ébène. Je le toise. Air austère. Costume noir et blanc. Il est splendide. Effrayant. J’hésite à y poser mes mains. Je me sens petite fille devant son maître, celle qui a rejeté les cours de solfège pour les improvisations sauvages. À son image. Je sors des photographies et des poèmes en guise de partition. Je mêle les sens. J’exprime l’invisible.
Commenter  J’apprécie          60
Cetsak   23 septembre 2020
Luciole de Blanche Martire
Hugo est un songe éveillé. Un magnifique cauchemar. Je suis moi-même une somnambule. (...) Mon existence tient à un fil, un fil d’équilibriste, un fil qui relie le monde merveilleux de l’aventure, un fil lancé, arc-bouté, que j’escalade, tenace, pour atteindre le sommet et je glisse instantanément en me râpant le dos.
Commenter  J’apprécie          40
pelimelo   02 janvier 2017
Chair et âme de Blanche Martire
"L'absurde, l'irrationnel ça l'excitait. Elle en avait besoin comme elle avait besoin d'air pour respirer. Elle recherchait les regards interloqués, les bouches bées. Elle longeait les précipices en tirant la langue au monde entier."
Commenter  J’apprécie          40
Severine_Branthome   16 juin 2016
Et il me dit : ''Pourquoi tu rigoles jamais Blanche ?'' de Blanche Martire
...ce que tu as dans le coeur est bien plus évolué que ce qu'on les autres et ça leur renvoie une image négative d'eux, pour se rassurer ils te rejettent, mais tu dois rester comme tu est !
Commenter  J’apprécie          40
Severine_Branthome   16 juin 2016
Et il me dit : ''Pourquoi tu rigoles jamais Blanche ?'' de Blanche Martire
La barrière [entre Julien et elle] me nargue, moi, si vulnérable face à son immensité complexe qui me dépasse et m'obsède. Sans ma permission, elle arrive par surprise, vient gâcher mon instant de vie et impose l'angoisse, la gêne, l'ennui, le mal de tête, le stress, les énigmes. Je pleure cette journée d'anniversaire, me précipite aux toilettes pour me prendre la main car l'incompris n'a que lui pour se consoler.
Commenter  J’apprécie          30
pelimelo   02 janvier 2017
Chair et âme de Blanche Martire
"Le verbe avoir passe avant le verbe être. Avoir est obsédent. Avoir est euphorisant. Avoir est plus facile qu'être. Avoir est illimité tandis qu'être... Les chambres se transforment en caverne d'Ali baba. Elles comblent le vide existentiel, les peurs morbides. "
Commenter  J’apprécie          31
Severine_Branthome   16 juin 2016
Et il me dit : ''Pourquoi tu rigoles jamais Blanche ?'' de Blanche Martire
Etat neutre, rien, rien, néant. Robot dernier modèle avec mal au crâne incorporé, alors qui veut ? Je vous le fait à -50% ? Sarah ? Non ? Non évidemment, elle ne veut pas se coltiner un robot tellement désespéré qu'il fait des prix.
Commenter  J’apprécie          30
Takalirsa   14 août 2020
Chair et âme de Blanche Martire
L'apprentissage de la sexualité est dénué de sentiments, d'amour, on reste centré sur les parties intimes, la connaissance de la physiologie des organes sexuels, et l'acte est évoqué de manière mécanique. Les professeurs de SVT abordent les questions de procréation, de contraception, préviennent aux MST, sans jamais aborder les aspects affectifs et psychologiques de la sexualité.
Commenter  J’apprécie          22

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..