AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.31 /5 (sur 29 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lorraine
Biographie :

Blue Indigo, de son vrai nom Claire Huth, est une auteure indépendant, écrivaine de fantasy.

Elle a commencé à publier sous son pseudonyme pour marquer la différence entre ses activités d'auteure et ses autres activités.

"Gardienne de la forêt" (2016), son premier roman, mélange les yokai (ces démons-animaux japonais) et la culture celte autour d'une initiation qui se transforme en réminiscence.

Elle est également thérapeute et anime un centre équestre. Depuis peu, elle a décidé de reprendre son véritable nom pour publier.

Elle vit dans les Ardennes avec sa famille, ses chevaux et son chien.

son site : https://claire-huth-auteure.webnode.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/ClaireHuthEcrivain/
Twitter : https://twitter.com/BlueAuteur

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Blue Indigo   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
stellae   03 mars 2018
Gardienne de la forêt : La guérisseuse de Blue Indigo
Un monde imaginaire original et très bien développé, des personnages attachants, des rebondissements.

J'ai passé un excellent moment de lecture ! La plume de l'autrice est aussi très agréable, on se laisse porter par les mots et les jolies descriptions.

Une fin qu'on ne voit pas venir, bref, si vous aimez les univers fantastiques et les légendes celtiques, vous passerez un super moment !
Commenter  J’apprécie          100
blueindigoauteur   19 juillet 2017
Gardienne de la forêt : La guérisseuse de Blue Indigo
J'ai trouvé et suivi un sentier. Je marche depuis plusieurs heures maintenant. En tout cas j'en ai l'impression. Je n'ai pas de montre pour vérifier et j'ai bêtement laissé mon portable sur mon sac d'affaires dans ma chambre. Je regarde partout. Je ne sais pas trop où je dois chercher. Je commence à être un peu fatiguée. La montée s'accentue sacrément depuis un moment, dans ce bois de feuillus. J'ai aperçu pas mal d'insectes, des papillons, par contre pas de gibier. Je dois faire trop de bruit en marchant ou il est déjà trop tard dans la journée. Les animaux préfèrent sortir à l'aube ou au crépuscule. Mes cours sur la biodiversité ne m'auront pas servi à grand-chose jusqu'à maintenant ! Il n'y a toujours pas de traces d'Inaki ou du Bran. C'est un peu bizarre puisque Léontine a dit qu'ils m'accompagneraient. Est-ce qu'ils me suivent, cachés quelque part ? Je profite d'une pause pour scruter les environs, y compris en hauteur dans les arbres (sait-on jamais). Je ne vois rien d'anormal. Pourtant plusieurs fois il m'a semblé percevoir un mouvement, un éclat roux, rien à voir avec le ténébreux noir du Bran ou l'opalescence d'Inaki. Sans doute mon imagination, débridée par tout cet espace ou alors plus trivialement un renard. La vue commence à se dégager. J'oublie la raison de ma présence devant la forêt qui s'étend, en contrebas, à perte de vue comme un océan vert, plus ou moins bistre selon les essences d'arbres. Majestueux et impressionnant ! L'air est frais mais grimper m'a donné chaud. Après un dernier coup d’œil, je me remets en marche. Je suis pressée d'atteindre le sommet pour tout contempler encore, depuis le point de vue rocheux.



L'effort en vaut la peine ! Au sommet de mon château fort naturel, conquis en escaladant les rochers, je regarde de tous les côtés depuis la plate-forme. La forêt s'étend sur des kilomètres. Je n'aperçois aucune trace de civilisation, aucune route, ligne électrique, même pas la cabane. Je finis par m'asseoir, le sac fournissant un appui pour mon dos. La roche a été chauffée par le soleil. C'est tellement agréable que je m'étends, le sac en guise d'oreiller. Je me laisse bercer par le souffle du vent, contemplant les nuages. Je me sens si bien que mes yeux se ferment. Je crois que je m'endors.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
blueindigoauteur   19 juillet 2017
Gardienne de la forêt : La guérisseuse de Blue Indigo
J'essaie de digérer toutes les informations reçues bien que les oublier me paraisse également une bonne idée. Le tout c'est de ne plus rencontrer cette femme et surtout de changer les serrures. Je regarde lugubrement la tasse de café, froid, depuis le temps. Je me lève pour le jeter. Je passe la porte de la cuisine en direction de l'évier. Il est là à me fixer, froid, figé sur un rictus. Je pousse un cri de surprise tout en lâchant la tasse… Elle s’écrase au sol, projetant du café dans toutes les directions, y compris sur mes jambes. Est-il là depuis le début ou vient-il de surgir du diable vauvert ? Ne pas paniquer. Qu'a dit Léontine tout à l'heure ? Communiquer, c'est cela. Il faut que je communique ... Je suis prise au dépourvu. Que lui raconter ? Il me fixe toujours. Ses yeux sont embrasés d'un feu intérieur surnaturel. Il a le même visage que ces démons qui hantent les déserts d'Arabie, les Djinns. Là je me rends compte que c'est définitivement un esprit effrayant.
Commenter  J’apprécie          20
carnetplume   30 septembre 2018
Gardienne de la forêt : La guérisseuse de Blue Indigo
Auparavant les esprit étaient honorés, respectés en particulier celui des animaux. Aujourd’hui l’élevage en batterie, la recherche du profit immédiat, le pillage des ressources naturelles détruisent notre monde. Les étendus sauvages se réduisent comme peau de chagrin.
Commenter  J’apprécie          30
blueindigoauteur   16 novembre 2016
Gardienne de la forêt : La guérisseuse de Blue Indigo
Parce que rien n'a goût quand on contrôle tout. La vie est une aventure, une incroyable expérience. Chaque choix ouvre des perspectives différentes et la découverte de nouvelles intrigues. Mais si on connait toute l'histoire d'avance, que rien ne nous surprend, que chaque action et ses conséquences sont planifiées alors tout est fade, le désir de vie d'éteint.
Commenter  J’apprécie          20
blueindigoauteur   19 juillet 2017
Les crins de l'âme, tome 1 : Le coeur doit être brisé de Blue Indigo
Le cheval restait parfaitement immobile. J'avais obtenu d'Oliviaz que la porte du box reste ouverte. Le passage était fermé par une longe en caoutchouc. Je savais que la mise en place d'un lien de communication pouvait prendre du temps mais là, il ne se passait réellement rien depuis plusieurs jours. J'en vins à faire des pitreries, des grimaces, des pieds au mur. Le cheval restait impassible comme un garde de la reine d'Angleterre. Par contre je croisai le regard éberlué d'Oliviaz. Je me sentis parfaitement ridicule mais à la fois dans une grande joie. Rien de tel que l'autodérision pour se remettre les idées en place !



Je me rassis sur le tabouret qui restait désormais dans le couloir, devant le box. C'était devenu en quelque sorte mon tabouret. Il flottait toujours un sourire sur mes lèvres. Soudain je perçus une pensée qui n'était pas la mienne. Je me figeai pour mieux faire le vide dans ma tête.
Commenter  J’apprécie          00
blueindigoauteur   16 novembre 2016
Les crins de l'âme, tome 1 : Le coeur doit être brisé de Blue Indigo
Il bondit et me chargea si brusquement que je sursautai, levai le balai et tout devint confus. Je ne voyais plus que les éclairs métallisés de son encolure, sa croupe, ses flancs. Je le repoussai du mieux que je pus et de plus en plus violemment. La colère me submergea, décuplant ma force, mes coups. Il fallait qu'il cède, qu'il recule. Il essayait de me mordre, de me frapper de ses antérieurs puis il se retournait et tentait de botter avec ses postérieurs. Je me défendais, évitais les coups, la fureur montait en moi, un réflexe ancien, archaïque, animal. J'avais envie de sauter à la gorge, de le mordre tel un loup. J'avais lâché le balai, prête à lui sauter dessus, à m'accrocher à son encolure et soudain, comme s'il avait senti cet animal en moi, il cessa de se jeter sur moi pour reculer. Je continuais de fulminer immobile, les jambes tremblantes.
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitteraire   03 juin 2017
Gardienne de la forêt : La guérisseuse de Blue Indigo
Je suis sa gardienne, il est mon servant. Il me protège et me guide même si c'est souvent sans subtilité et avec urgence. Je suis son ancre et il est ma force.
Commenter  J’apprécie          10
Emeraldas   06 décembre 2016
Les crins de l'âme, tome 1 : Le coeur doit être brisé de Blue Indigo
-Samhuinn ? Comme la fête celte du jour qui permet aux vivants de rencontrer les morts ? Il porte un sacré nom votre cheval.
Commenter  J’apprécie          11
Bookscritics   25 juin 2019
Les crins de l'âme, tome 1 de Blue Indigo
Tu penses avec ta tête. Tu ne sais rien. Quand tu penseras avec ton coeur, reviens me parler.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

star wars

Quel jedi est allé le premier sur la planète Kamino ?

Anakine skywalker
Mace Windu
Yoda
Obi-wan kenobi

10 questions
121 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastiqueCréer un quiz sur cet auteur