AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.28 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Grenoble , le 21/01/1944
Biographie :

Brigitte François-Sappey est une musicologue, pédagogue, productrice, conférencière française.

Elle étudie la musique au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP) où lui sont décernés les prix d’histoire de la musique, analyse musicale, esthétique, musicologie, et à l'École normale de musique de Paris où elle obtient le diplôme supérieur d'enseignement du piano.

Elle poursuit parallèlement des études supérieures d’histoire à l'Université Paris Sorbonne-Paris IV (UER de l’Occident moderne). Après licence et maîtrise, elle soutient un doctorat de 3e cycle puis le doctorat ès lettres et sciences humaines (sous la direction de Norbert Dufourcq).

Professeur d'histoire de la musique au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dès 1973, elle crée la classe de Culture musicale en 1992, dont elle est aujourd’hui professeur honoraire.

Productrice de concerts et d'émissions à Radio France (1991-1997), elle est depuis invitée à France Musique, France Culture, ainsi qu’à la Radio Suisse Romande.

Outre de multiples articles et participations à des ouvrages collectifs, ses principaux travaux portent sur le romantisme français et allemand.

Brigitte François-Sappey est l'auteur d'ouvrages sur "Robert Schumann" (Fayard, 2000), Grand Prix des Muses, Musicora, "Clara Schumann" (Papillon, 2002), "Félix Mendelssohn" (Fayard, 2003).
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
gelinasguy14   05 juillet 2014
Felix Mendelssohn : La lumière de son temps de Brigitte François-Sappey
L'affaire de Clara Schumann est sans doute plus délicate car elle met en jeu leur art commun: la musique. Schumann a connu Clara Wieck, pianiste et compétitive prodige, lorsqu'elle avait huit ans et demi. Mendelssohn l'aperçoit à Paris en 1832, agée de douze ans. À la faveur de sa nomination au Gewandhaus, il la retrouve à Leipzig pour l'anniversaire de ses seize ans. Leur complicité est immédiate.
Commenter  J’apprécie          20
gelinasguy14   29 juin 2014
Felix Mendelssohn : La lumière de son temps de Brigitte François-Sappey
Apogée de la fournée de chambre des tente ans de Mendelssohn, le Trio en ré mineur op. 49 connaît deux rédactions successives, car Ferdinand Hiller, pianiste concertiste imprégné des techniques parisiennes, pousse une fois de plus son ami Felix à remodeler certaines tournures pianistiques qu'il juge désuètes, sans nuire pour autant au lyrisme des cordes. L'oeuvre est révélée avec succès au Gewandhaus le 1er février 1840 par David au violon, Wittmann au violoncelle et Felix au piano. L'emportement continu du premier mouvement ne fait pas mentir son indication Molto allegro agitato; le fiévreux thème initial va s'élargissant et aborde, encore en mineur, le deuxième thème avant de l'exposer véritablement en majeur.
Commenter  J’apprécie          10
gelinasguy14   02 juillet 2014
Felix Mendelssohn : La lumière de son temps de Brigitte François-Sappey
Celui qui se réimplante avec appréhension à Berlin, capitale moins libérale que Leipzig et Londres, est un artiste admiré de l'Europe entière, vanté par ses détracteurs eux-mêmes, car Wagner et ses acolytes attendront courageusement la mort de l'aîné pour déverser leur fiel. C'est un homme déjà fragilisé, qui s'éreintera dorénavant à mener trois vies en une. Rien cependant, pas même une lucide perception de sa course à l'abîme, ne parviendra à freiner son activité fébrile.
Commenter  J’apprécie          10
gelinasguy14   07 juillet 2014
Felix Mendelssohn : La lumière de son temps de Brigitte François-Sappey
Le Quintette à cordes en si bémol majeur op. 87 de juillet 1845 répond à la demande de Ferdinand David d'un morceau «in stilo moltissimo concertissimo». Après lui avoir dédié le Concerto en mi mineur, Mendelssohn lui concocte donc ce quintette avec une partie de premier violon quasi concertante. Si Pierre Baillot avait été encore de ce monde, lui qui jouait debout devant ses partenaires assis, il aurait été comblé.
Commenter  J’apprécie          00
gelinasguy14   07 juillet 2014
Felix Mendelssohn : La lumière de son temps de Brigitte François-Sappey
Le Songe d'une nuit d'été op. 61. Aucune oeuvre de Mendelssohn n'est plus célèbre que Ein Sommernachtstraum/ A midsummer night's dream, aucune n'est plus ambiguë. Si, comme tous les mélomanes, les exégètes la portent aux nues, ils se demanderont toujours où la disposer dans la chronologie et les catégories mendelssohniennes. Qu'on en juge.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Brigitte François-Sappey (23)Voir plus


Quiz Voir plus

Opéras du XIXe siècle et littérature : 3e partie

Tancredi (Tancrède) de Gioachino Rossini - 1813

Alexandre Dumas père
Voltaire
Victor Hugo

16 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : opéra , littérature , théâtreCréer un quiz sur cet auteur